Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Tout va mieux !

07/10/2021 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Ne vous fiez pas au recul des marchés européens hier à la clôture, ce sont les Etats-Unis qui donnent le ton ce matin. Wall Street a rebondi hier après des propos rassurants en politique interne. D'autres annonces porteuses ont eu lieu depuis, qui permettent aux indices européens de renouer avec une belle couleur verte ce matin. Les déclarations sur le front des prix de l'énergie ont notamment eu un fort impact sur le moral des troupes. Mais pas d'angélisme, il en faudra sûrement un peu plus pour rassurer vraiment les investisseurs.

Je ne peux malheureusement pas réutiliser les montagnes russes que j'avais choisies en illustration hier, mais c'est bien l'image que donnent les marchés boursiers actuellement. Celle du yoyo est peut-être aussi appropriée. En tout cas, les actions européennes ont effacé mercredi leurs gains de mardi, qui avaient eux-mêmes gommé les pertes de lundi. Vous suivez toujours ? Tant mieux, parce que le tableau se complexifie un peu avec la séance américaine. Wall Street était assez mal embarquée avant un retournement de tendance en milieu de séance, qui a permis aux trois indices majeurs de clôturer dans le vert, sur des gains allant de 0,3% pour le Dow Jones à 0,6% pour le Nasdaq. Bloomberg m'apprend qu'il s'agit du plus gros retournement de situation en séance depuis février pour le S&P500, qu'on a effectivement connu plus gaillard.

Mais que s'est-il passé ? L'étincelle qui a fait remonter Wall Street s'appelle Mitch McConnell. Le sénateur du Kentucky, chef de file des républicains à la chambre haute, a proposé de décaler à décembre, au lieu de la mi-octobre, la date-butoir pour accroître le plafond de la dette américaine. Le "debt ceiling" est une épée de Damoclès qui menace l'économie américaine. Il fait partie de la pile des contrariétés actuelles des investisseurs, au même titre que la flambée des prix en général et de l'énergie en particulier, des doutes sur la croissance chinoise ou des politiques monétaires plus restrictives qui s'installent.

Cette main tendue des républicains – qui ont eux-mêmes relevé trois fois le plafond de la dette durant le mandat de Donald Trump - n'est pas le seul facteur de détente du jour sur les marchés. En Chine, l'onde de choc China Evergrande a l'air de se réduire, avec des opérations capitalistiques en négociation. On apprenait aussi que la réunion organisée hier en Suisse entre des plénipotentiaires américains et chinois a abouti à l'organisation d'une discussion entre Joe Biden et Xi Jinping d'ici la fin de l'année. Sur le front énergétique, les Etats-Unis ont officiellement annoncé qu'ils songent à utiliser leurs réserves stratégiques pour détendre les tensions sur les cours pétroliers. En parallèle, Vladimir Poutine a contribué à dégonfler une nouvelle flambée spéculative du prix du gaz hier, en évoquant la possibilité d'accroître les livraisons de gaz russe à l'Europe. Il appelle à la conclusion de nouveaux accords avec son champion national Gazprom. Angela Merkel a saisi la balle au bond en rappelant que la Russie tient ses engagements et que les tensions sont aussi à mettre au passif des européens, qui n'ont peut-être pas suffisamment anticipé leurs commandes.

Enfin, je noterai que des rumeurs circulent sur un projet de la BCE de déployer un nouveau programme de rachat d'obligations pour prendre le relais du dispositif exceptionnel destiné à contrer les effets de la pandémie, qui doit être progressivement déconstruit. Il viendrait en complément du programme d'assouplissement quantitatif (QE) datant de 2015 et doté de 20 Mds€ par mois, qui n'a jamais été éteint. La rumeur émane de Bloomberg, qui précise que le projet est destiné à s'assurer que la fin des mesures de soutien exceptionnelles se passera en douceur. On remplacerait du rachat par du rachat en somme. La routine quoi.

Ainsi va la vie sur les marchés financiers. Les investisseurs étaient broyés sous le poids des mauvaises nouvelles depuis une semaine, et les voilà qui retrouvent le sourire grâce à cette série d'annonces positives. Par conséquent, le CAC40 démarre en hausse de 1,11% à 6565 points dans les premiers échanges, en phase d'ascension du yoyo en d'autres termes. En Asie, le Japon rebondit, Hong Kong rebondit, la Corée rebondit et la Chine goûte à son dernier jour férié avant la reprise des échanges en bourse demain, pour la première cotation du mois d'octobre (les places sont closes depuis le soir du 30 septembre). Tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles. Pour aujourd'hui en tout cas.

Les temps forts économiques du jour

Les deux principaux indicateurs attendus aujourd'hui sont l'étude Challenger sur les licenciements de septembre aux Etats-Unis (13h30) et les nouvelles demandes d'allocations chômage hebdomadaires américaines (14h30). Ce matin, l'Allemagne a fait état d'une production industrielle en berne en août.

L'euro poursuit sa décrue à 1,1554 USD, tandis que l'once d'or reste engluée dans la zone des 1750 à 1760 USD. Le pétrole se détend à 80,55 USD le baril de Brent et 76,70 USD le baril WTI. Les taux obligataires se sont stabilisés autour de 1,53% pour le 10 ans américain et de -0,18% pour son homologue allemand. Le bitcoin flirte à nouveau avec les 55 000 USD.  

Les principaux changements de recommandations

  • Bpost : Oddo BHF passe de surperformance à neutre en visant 8,70 EUR.
  • Britvic : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 900 à 1050 GBp.
  • Centrica : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 75 GBp.
  • Cerved : HSBC passe d'acheter à conserver.
  • CompuGroup Medical : LBBW passe de conserver à acheter en visant 80,50 EUR.
  • CTS Eventim : AlsterResearch passe de conserver à vendre en visant 55 EUR.
  • Dürr : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 53 à 52 EUR.
  • EasyJet : Exane BNP Paribas reprend le suivi à surperformance en visant 900 GBp.
  • Edenred : HSBC passe de conserver à acheter.
  • Fielmann : AlsterResearch passe de conserver à acheter en visant 69 EUR.
  • Hermès : HSBC passe d'alléger à conserver en visant 1250 EUR.
  • Nokia : OP Group passe de neutre à achat en visant 5,90 EUR.
  • Oxford Instruments : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 2415 à 2445 GBp.
  • Poulaillon : Midcap Partners démarre le suivi à l'achat en visant 7,90 EUR.
  • Prada : HSBC passe de conserver à acheter en visant 55 HKD.
  • Saint-Gobain : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 56 à 60 EUR.
  • Sulzer : Stifel passe de conserver à acheter en visant 105 CHF.
  • Ubisoft : Midcap Partners reste à l'achat avec un objectif relevé de 75 à 119 EUR.
  • Valeo : Citigroup passe de vendre à neutre en visant 25 EUR.
  • Wolters Kluwer : HSBC passe d'acheter à conserver.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Veolia boucle avec succès l'augmentation de capital de 2,5 Mds€ mise en place dans le cadre du rachat de Suez.
  • Havas (Vivendi) acquiert Nohup, agence leader de la transformation digitale en Italie.
  • Aéroports de Paris et Air France-KLM testent des véhicules autonomes OROK pour le fret.
  • NTPC a signé un protocole d'accord avec Electricité de France pour codévelopper des projets électriques au Moyen-Orient, en Asie, en Europe et en Afrique.
  • Gaussin conduit une augmentation de capital de 12,17 M€ à 6,20 EUR l'action, dont 7 M€ souscrits par Hydrogen Refueling Solutions.
  • Union Financière de France modifie son conseil d'administration et va verser un acompte sur dividende de 0,70 EUR par action.
  • Le conseil d'administration de Tessi recommande d'apporter à l'OPR/RO à 168,60 EUR.
  • Auplata, contrainte de stopper l'usine Dieu Merci après une décision de la justice administrative en Guyane, va faire appel.
  • Thames Water achète à Orège une première solution pour réduire ses émissions de CO2.
  • Roche Bobois annonce le décès de son fondateur, François Roche.
  • MRM cède deux actifs pour 4,9 M€.
  • Abionyx obtient des précliniques prometteurs en ophtalmologie.
  • DBT s'expose dans quatre salons européens dédiés à la mobilité.
  • Les actions Atari seront radiées du Nasdaq Stockholm le 22 octobre.
  • Quantum Genomics, Vente-Unique, Foncière Inea, Cogra, Makheia et LDC ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

  • L'actionnaire principal de China Evergrande Group, Chinese Estates, devrait sortir de la cote dans le cadre d'une offre de rachat, ce qui fait bondir le titre de 33%.
  • General Motors veut doubler son chiffre d'affaires d'ici 2030 pour dépasser Tesla.
  • Emerson négocierait le rapprochement de son activité logiciels avec Aspen Technology, selon Bloomberg.
  • Twitter cède la régie publicitaire MoPub pour 1,05 Md$.
  • Vonovia obtient plus de 60 % des actions de Deutsche Wohnen.
  • L'OMS recommande l'administration à grande échelle chez l'enfant en Afrique du vaccin contre la malaria développé par GlaxoSmithKline.
  • Apple et Google font l'objet d'un examen antitrust au Japon pour leurs systèmes d'exploitation mobiles.
  • Tesco a versé un total de 193 M£ à ses actionnaires pour régler les réclamations liées au scandale de l'information financière de 2014.
  • British Airways (International Consolidated Airlines) va réembaucher 3 000 membres du personnel de cabine licenciés en 2020 en raison du COVID-19.
  • Relief Therapeutics poursuit NeuroRx en justice pour avoir rompu l'accord sur le traitement du COVID-19.
  • Levi Strauss rebondit hors séance après de bons trimestriels.
  • Sika confirme ses objectifs pour 2023 lors de sa journée investisseurs.
  • Fortescue prend 60% du néerlandais HighYield Energy.
  • Wesfarmers a acheté 19,3% des actions d'Australian Pharmaceutical Industries pour bloquer l'offre proposée par le rival Sigma Healthcare.
  • L'organisme de surveillance australien enquête sur le rachat du terminal céréalier de Newcastle par Qube.
  • Principales publications de résultats : Conagra, Mondi, Tilray, CMC Markets

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 0.50%3.784 Cours en temps réel.-26.46%
ALPHABET INC. 2.35%2910.61 Cours en différé.62.25%
ATARI S.A. 1.74%0.409 Cours en temps réel.13.08%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.02%0.63257 Cours en différé.-0.06%
AÉROPORTS DE PARIS 0.38%104.4 Cours en temps réel.-1.98%
BITCOIN (BTC/EUR) -0.78%50700.02 Cours en temps réel.114.50%
BITCOIN (BTC/USD) -0.91%57225 Cours en temps réel.97.92%
BNP PARIBAS 0.16%55.38 Cours en temps réel.28.27%
BPOST SA/NV -2.85%7.155 Cours en temps réel.-13.25%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.05%1.17979 Cours en différé.5.27%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.04%0.69513 Cours en différé.7.30%
CERVED GROUP S.P.A. 0.00%10.2 Cours en différé.36.91%
CHINESE ESTATES HOLDINGS LIMITED 0.79%3.82 Cours en clôture.1.06%
CMC MARKETS PLC 3.39%244 Cours en différé.-39.64%
COMPUGROUP MEDICAL SE & CO. KGAA 0.59%68.5 Cours en différé.-13.36%
CONAGRA BRANDS, INC. -0.28%31.51 Cours en différé.-12.85%
CTS EVENTIM AG & CO. KGAA 1.70%58.52 Cours en différé.5.77%
DBT -1.87%0.0472 Cours en temps réel.-68.04%
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX 1.06%521.88 Cours en différé.-2.43%
DÜRR AG 1.42%35.74 Cours en différé.5.51%
EASYJET PLC 1.72%508.4 Cours en différé.-28.48%
EMERSON ELECTRIC CO. 0.61%90.86 Cours en différé.12.37%
FIELMANN AG 0.75%60.65 Cours en différé.-9.41%
FONCIÈRE INEA 0.90%45 Cours en temps réel.14.36%
GAUSSIN S.A. 2.15%7.428 Cours en temps réel.-30.74%
HERMÈS INTERNATIONAL 2.24%1640 Cours en temps réel.82.36%
HSBC HOLDINGS PLC 0.66%416.8 Cours en différé.9.29%
HYDROGEN REFUELING SOLUTIONS 0.85%29.55 Cours en temps réel.0.00%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.01%0.011801 Cours en différé.5.28%
LDC 0.00%95.4 Cours en temps réel.-3.83%
MONDI PLC -0.06%1745.5 Cours en différé.1.57%
MORGAN STANLEY -0.71%97.23 Cours en différé.42.90%
ORÈGE -4.21%0.979 Cours en temps réel.-21.38%
OXFORD INSTRUMENTS PLC 1.32%2300 Cours en différé.13.96%
POULAILLON -0.45%4.42 Cours en temps réel.12.69%
QUANTUM GENOMICS -1.82%4.306 Cours en temps réel.-10.49%
ROCHE BOBOIS S.A. -3.74%36 Cours en temps réel.91.79%
SIGMA HEALTHCARE LIMITED -1.92%0.51 Cours en clôture.-17.07%
SIKA AG 1.76%363.7 Cours en différé.47.81%
SUEZ 0.13%19.77 Cours en temps réel.21.73%
SULZER LTD 2.23%87 Cours en différé.36.50%
TESCO PLC -0.05%279 Cours en différé.20.64%
TILRAY, INC. -3.03%10.25 Cours en différé.27.97%
TWITTER, INC. -2.74%45.78 Cours en différé.-13.07%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 0.06%74.4757 Cours en différé.1.76%
VALEO -3.87%24.57 Cours en temps réel.-20.82%
VENTE-UNIQUE.COM -2.19%15.65 Cours en temps réel.29.03%
VONOVIA SE -1.09%49.17 Cours en différé.-11.20%
WTI 0.04%70.889 Cours en différé.60.61%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader