Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 64
Pays de résidence : Non renseigné
Biographie : Jean-Bernard Lévy is a French businessperson who has been the head of 18 different companies and cur

EDF craint un nouveau retard pour l’EPR de Flamanville

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
18/06/2019 | 20:34

(Actualisé avec citations et contexte)

PARIS, 18 juin (Reuters) - EDF a annoncé mardi que la reprise de certaines soudures de l'EPR de Flamanville (Manche) pourrait se traduire par de nouveaux retards dans la mise en service du réacteur.

"Nous allons avoir du retard à cause de la reprise de ces soudures", a déclaré Jean-Bernard Lévy, le PDG du groupe, lors d'une conférence organisée par Le Club Les Echos.

En avril, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait annoncé qu'un groupement d'experts avait recommandé qu'EDF répare les soudures défectueuses les plus problématiques du réacteur, alors que ce dernier n'a pas prévu d'effectuer ces réparations.

"S'il n'y avait pas le sujet des soudures à reprendre (...), le chantier de Flamanville serait terminé", a souligné Jean-Bernard Lévy mardi, rappelant qu’EDF prévoyait jusqu’à présent de charger le combustible du réacteur fin 2019.

EDF a toutefois rappelé que l'ASN n'avait pas encore rendu sa décision sur le dossier. Elle devrait le faire dans le courant du mois de juin.

En juillet 2018, EDF avait annoncé qu'il devait réparer certaines soudures de l'EPR, ce qui a alourdi la facture du projet de 400 millions d'euros supplémentaires, à 10,9 milliards d'euros, et retardé sa mise en service de près d'un an.

Le groupe, détenu à 83,7% par l'Etat, n'avait cependant alors pas prévu de réparer huit soudures situées au niveau des traversées de l'enceinte de confinement et donc difficilement accessibles, bien qu'elles présentent des écarts par rapport à ses exigences de qualité et même un défaut pour l'une d'entre elles.

Selon le dernier calendrier en date fourni par EDF en juillet 2018 et confirmé en début de l'année, le chargement du combustible du réacteur est prévu au quatrième trimestre 2019 tandis que son raccordement au réseau et son fonctionnement à pleine puissance (1.650 mégawatts) doivent intervenir aux premier et deuxième trimestres de 2020 respectivement.

(Catherine Mallebay-Vacqueur, édité par Marc Angrand)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ELECTRICITÉ DE FRANCE -0.68%10.98 Cours en temps réel.-19.89%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité