Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

AÉROPORTS DE PARIS

(ADP)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Alimentaires: Matières premières: l'or et le cacao montent, le cuivre souffre

04/10/2019 | 13:34
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - L'or a vécu une semaine mouvementée, atteignant un plus bas en deux mois mardi, à 1.459,00 dollars l'once, avant de remonter grâce à son statut de valeur refuge pour terminer la semaine en hausse.

Selon Lukman Otunuga, analyste chez FXTM, l'or a réussi à se relever de ce plus bas depuis début août grâce "aux craintes de récession mondiale, des incertitudes concernant le commerce, ainsi qu'au dollar plus faible".

"La liste grandissante de thématiques négatives sur les marchés ont tendu la confiance des investisseurs et augmenté leur aversion au risque, forçant les acteurs du marché vers les valeurs refuges telles que l'or", a-t-il continué.

En effet, une série d'indicateurs économiques publiés cette semaine peignent selon les analystes un tableau morose pour le futur de l'économie mondiale.

Des données "décevantes" en Europe et aux États-Unis ont "renforcé l'argument selon lequel l'économie mondiale ralentit", a expliqué David Madden, analyste pour CMC Markets.com.

L'indice non manufacturier américain de l'association professionnelle ISM jeudi s'est en effet établi à 52,6%, s'inscrivant 3,8 points de pourcentage en dessous de son niveau du mois d'août, tandis que l'inflation en Allemagne a ralenti à 1,2% en septembre sur un an contre 1,4% en août, selon des chiffres provisoires publiés lundi par l'office fédéral des statistiques Destatis.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.509,59 dollars vendredi vers 11H20 GMT (13H20 à Paris), contre 1.497,05 dollars le vendredi précédent.

Le cuivre souffre

Contrairement à l'or, le cuivre a pâti des craintes sur l'économie mondiale, terminant la semaine en baisse.

"Le cours du cuivre continuait de se diriger vers le bas (...) tiré par les craintes sur la demande et la croissance mondiale", a commenté Liz Grant, analyste chez Sucden.

Le cabinet ADP a notemment relevé mercredi que le secteur privé aux États-Unis n'avait créé que 135.000 emplois en septembre, moins que le mois précédent et en dessous des attentes des analystes.

Et mardi, l'indicateur ISM portant sur le secteur manufacturier américain avait inscrit sa plus médiocre performance depuis juillet 2009.

La demande en cuivre, comme de nombreux autres métaux industriels, risque de baisser en cas de ralentissement de la croissance aux États-Unis, une des premières économies mondiales et grande puissance industrielle.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5.632,50 dollars vendredi à 11H20 GMT, contre 5.750,00 dollars le vendredi précédent à la même heure.

Le cacao grimpe

La cacao grimpait cette semaine, porté par les efforts du Ghana et de la Côte d'Ivoire pour faire augmenter les prix.

Les deux pays "prévoient de restreindre leurs productions de cacao lors de la saison 2019/2020 pour obtenir des prix plus élevés", a relevé Michaela Kuhl, analyste pour Commerzbank, en citant des "sources officielles".

"Il n'est pas encore très clair de quelle manière la limite sera appliquée, surtout que la plupart des fruits sont déjà mûrs et que la récolte a donc déjà commencée", a-t-elle cependant tempéré.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de CACAO pour livraison en mars 2020 valait 1.912 livres sterling, contre 1.880 livres sterling le vendredi précédent. Sur l'ICE Futures US de New York, la tonne pour livraison en décembre valait 2.518 dollars, contre 2.490 dollars sept jours plus tôt.

ltt/jbo/fc


© AWP 2019
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AÉROPORTS DE PARIS -1.95%113.15 Cours en temps réel.8.77%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.14%1.1641 Cours en différé.-4.60%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AÉROPORTS DE PARIS
12:03AEROPORTS DE PARIS : ADP, plus forte baisse du SBF 120 à la mi-séance du vendredi 22 octob..
AO
11:17Paris : gagne plus de 1%, Evergrande rassure momentanément
CF
10:25AEROPORTS DE PARIS : ADP confirme ses prévisions, reprise du trafic au troisième trimestre
RE
09:17ADP : hausse de près de 12% du CA à neuf mois
CF
08:58Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris - Vendredi 22 octobre 2021
AO
08:48Le Groupe ADP prévoit que le trafic aéroportuaire restera inférieur aux niveaux d'avant..
MT
08:43AEROPORTS DE PARIS : ADP maintient ses objectifs 2021
AO
08:35GROUPE ADP : amorce de rattrapage d'activité sur neuf mois
AW
08:04ADP confirme ses prévisions pour 2021, les revenus en hausse de 11,9% sur neuf mois
DJ
07:44AEROPORTS DE PARIS : Le chiffre d'affaires consolidé des 9 premiers mois de l'année 2021 e..
PU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AÉROPORTS DE PARIS
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 2 536 M 2 951 M -
Résultat net 2021 -442 M -514 M -
Dette nette 2021 8 058 M 9 376 M -
PER 2021 -26,3x
Rendement 2021 -
Capitalisation 11 418 M 13 296 M -
VE / CA 2021 7,68x
VE / CA 2022 5,09x
Nbr Employés 22 891
Flottant 26,3%
Graphique AÉROPORTS DE PARIS
Durée : Période :
Aéroports de Paris : Graphique analyse technique Aéroports de Paris | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AÉROPORTS DE PARIS
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 19
Dernier Cours de Cloture 115,40 €
Objectif de cours Moyen 102,74 €
Ecart / Objectif Moyen -11,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Edward Rodolphe Paul Arkwright Co-Chief Executive Officer
Augustin Pascal de Romanet de Beaune Chairman & Co-Chief Executive Officer
Philippe Pascal Deputy CEO-Finance, Strategy & Administration
Gilles Lévêque Director-Information Systems
Fernando Echegaray del Pozo Deputy Chief Executive Officer-Operations