Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 23/09/2022
11.90 EUR   -0.13%
23/09France-Pas de trace radioactive détectée près de l'usine Framatome dans la Drôme-IRSN
RE
22/09Berlin songe à nationaliser l'ex-filiale de Gazprom en Allemagne
RE
22/09France-Macron veut "aller deux fois plus vite" sur les renouvelables
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

EDF réclame 8 milliards d'euros à l'Etat, son actionnaire

09/08/2022 | 19:49

Paris (awp/afp) - Très remonté contre les modalités du "bouclier tarifaire", EDF passe à la vitesse supérieure et réclame une indemnité de plus de 8 milliards d'euros auprès de l'Etat, son principal et bientôt unique actionnaire.

"EDF a déposé ce jour un recours contentieux auprès du Conseil d'Etat, et une demande indemnitaire, pour un montant estimé à date de 8,34 milliards d'euros, auprès de l'Etat", indique mardi le producteur d'électricité dans un communiqué.

C'est afin de contenir comme promis la hausse des tarifs réglementés de l'électricité à 4% en 2022 que le gouvernement a contraint EDF à augmenter de 20% le quota annuel d'électricité vendu à prix réduit à ses concurrents, à 120 TWh (contre 100 TWh auparavant).

Cette vente se fait dans le cadre du mécanisme baptisé "Accès régulé à l'électricité nucléaire historique" (Arenh), régulièrement dénoncé par EDF. Le groupe est ainsi contraint de vendre sa production à prix cassé, au moment où l'électricité atteint des sommets sur les marchés de gros.

"L'Etat continuera à défendre le dispositif de rehaussement de l'Arenh devant le Conseil d'Etat, qui a encore rappelé en juillet dernier l'intérêt général associé à cette décision", a-t-on commenté mardi soir à Bercy, qui estime que les démarches d'EDF "ne constituent pas une surprise".

La même source a défendu l'importance du "bouclier tarifaire". "Sans ces mesures, en particulier le volume d'Arenh supplémentaire, les factures des ménages auraient augmenté de 35% TTC", a-t-on fait valoir.

Le projet d'OPA confirmé

La décision de l'Etat avait été formalisée dans un décret le 11 mars puis deux arrêtés. EDF indique mardi que sa démarche s'appuie sur "une analyse juridique approfondie" et "eu égard aux dommages subis" au titre de ces textes.

"Le président-directeur général d'EDF avait indiqué lors de son assemblée générale annuelle avoir adressé à l'Etat un recours administratif préalable pour demander le retrait du décret et des arrêtés du mois de mars 2022 relatifs à cette attribution" de volumes nucléaires supplémentaires, rappelle le groupe.

Jean-Bernard Lévy, dont l'Etat veut désormais accélérer la succession dans le cadre de la renationalisation prévue d'EDF, avait en effet annoncé un recours gracieux au mois de mai, auquel l'Etat n'avait pas donné suite. "Tant le prix que les conditions de ces attributions nous pénalisent considérablement", avait fait valoir le PDG.

EDF, qui doit acheter les volumes d'électricité à prix d'or sur les marchés pour les revendre à ses concurrents, estime que la mesure amputera son excédent brut d'exploitation (Ebitda) de quelque 10 milliards d'euros cette année.

Une facture qui s'ajoute à un autre déboire de taille: la baisse de sa production nucléaire, liée à des problèmes de corrosion sur certains réacteurs, lui coûtera pas moins de 24 milliards d'euros supplémentaires, selon les dernières estimations publiées fin juillet.

Le groupe ainsi fragilisé financièrement, par ailleurs lourdement endetté, doit pourtant mettre en oeuvre un ambitieux programme de construction de nouveaux réacteurs nucléaires EPR en France en parallèle du développement des renouvelables. Cette stratégie au coeur de la politique climatique française est devenue encore plus prioritaire avec l'invasion de l'Ukraine, qui a souligné le problème de la dépendance aux énergies fossiles.

Pour avoir les coudées franches, le gouvernement a décidé en juillet de renationaliser à 100% le groupe, dont il possède aujourd'hui 84%. Cette opération doit être réalisée via une offre publique d'achat (OPA) à 9,7 milliards d'euros, que le gouvernement envisage de lancer d'ici début septembre.

Les annonces d'EDF mardi "ne modifient en rien le principe, les modalités et le calendrier" de l'OPA, assure Bercy.

afp/rp


© AWP 2022
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
23/09France-Pas de trace radioactive détectée près de l'usine Framatome dans la Drôme-IRSN
RE
22/09Berlin songe à nationaliser l'ex-filiale de Gazprom en Allemagne
RE
22/09France-Macron veut "aller deux fois plus vite" sur les renouvelables
RE
22/09France-Macron veut "aller deux fois plus vite" sur les renouvelables
RE
22/09ELECTRICITE DE FRANCE : Approbation AMF CP. 220388
PU
22/09EDF et d'autres fournisseurs d'énergie britanniques réduisent les débits directs de leu..
MT
22/09PERCY MILLER INC. A ACQUIS LE GROUPE : EDF) et de Platina Equity Solutions SAS.
CI
21/09France-Incendie dans un atelier Framatome contenant de l'uranium à Romans-sur-Isère
RE
21/09France-Incendie dans un atelier Framatome contenant de l'uranium à Romans-sur-Isère
RE
19/09Commerzbank sur les nouvelles du jour
MT
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 86 458 M 84 062 M -
Résultat net 2022 -10 856 M -10 556 M -
Dette nette 2022 72 215 M 70 214 M -
PER 2022 -3,69x
Rendement 2022 -
Capitalisation 44 455 M 43 224 M -
VE / CA 2022 1,35x
VE / CA 2023 1,25x
Nbr Employés 163 423
Flottant 18,4%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 8
Dernier Cours de Clôture 11,90 €
Objectif de cours Moyen 11,93 €
Ecart / Objectif Moyen 0,28%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Levy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Bruno Crémel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE20.49%43 224
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY74.24%70 401
SEMPRA ENERGY24.12%50 848
NATIONAL GRID PLC-4.42%40 535
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP, INC.-4.14%31 398
ENGIE-3.98%29 432