1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. ENGIE
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ENGI   FR0010208488

ENGIE

(ENGI)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:35 05/08/2022
12.45 EUR   +0.26%
05/08Shell, BP, BlackRock, KKR montrent un intérêt initial pour Nature Energy, selon Bloomberg
MT
04/08ENGIE : Document AMF CP. 2022DD856165
PU
03/08Ce que prévoient les services publics locaux allemands face au manque de gaz
ZB
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

GDF SUEZ : Huit entreprises du secteur de l'énergie lancent un appel aux dirigeants de l'UE en faveur d'une redynamisation de la politique énergétique

21/05/2013 | 21:05



Le 21 mai 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Huit entreprises du secteur de l'énergie lancent un appel aux dirigeants de l'UE en faveur d'une redynamisation de la politique énergétique

Les PDG de huit entreprises européennes du secteur de l'énergie (Fulvio CONTI, Gertjan LANKHORST, Gérard MESTRALLET, Ignacio GALAN, Paolo SCARONI, Peter TERIUM, Johannes TEYSSEN, Rafael VILLASECA MARCO 1) ont attiré l'attention des dirigeants de l'UE sur la nécessité urgente de prendre à bras le corps la situation difficile à laquelle est confronté le secteur européen de l'énergie.
Lors d'une réunion à Bruxelles, à la veille de la réunion du conseil européen consacrée à l'énergie et à la fraude fiscale le 22 mai 2013, ces huit sociétés énergétiques ont convenu dans une déclaration commune de souligner la gravité des difficultés actuelles auxquelles le secteur doit faire face et de proposer des mesures appropriées. À l'évidence, le manque actuel de visibilité sur les politiques énergétiques et les incertitudes en matière de réglementation entraîneront inévitablement la raréfaction des investissements dans le secteur de l'énergie, avec des retombées négatives sur la sécurité de l'approvisionnement, l'emploi et la relance de l'économie européenne. La poursuite du statu quo n'est tout simplement pas envisageable.
Les signataires restent déterminés à soutenir l'ambition de l'UE de parvenir à une politique énergétique fondée sur les principes de la concurrence, de la sécurité des approvisionnements et du développement durable, et ils adhèrent pleinement à la nécessité de libéraliser les marchés de l'énergie. Nous estimons que chacun de ces éléments est une condition préalable à une politique énergétique concurrentielle pour les clients industriels et les citoyens. Toutefois, la réalité à laquelle chacune des entreprises énergétiques a dû faire face ces dernières années est que l'UE et certaines politiques nationales de l'énergie n'ont pas apporté tous les avantages escomptés. Concrètement, les entreprises européennes du secteur de l'énergie sont au cœur de la tourmente, dans une situation qui d'une part menace la sécurité de l'approvisionnement et la transformation vers une économie à faible émission de carbone et d'autre part compromet leur capacité à attirer les capitaux.
Toutefois, il n'est pas trop tard pour que, à travers une approche redynamisée, l'UE assure aux citoyens européens des prix concurrentiels et un approvisionnement sécurisé de l'énergie. Prises simultanément, ces mesures serviraient à restaurer la confiance des entreprises du secteur de l'énergie dans l'attractivité du marché européen de l'énergie. Il est absolument crucial qu'une telle redynamisation de l'approche de l'UE continue d'appuyer les efforts engagés en matière de changement climatique, et repose sur les nouveaux éléments suivants :

1. Une conception du marché améliorée, notamment une approche coordonnée au niveau européen à l'égard de mécanismes de capacité assurant une rémunération équitable de l'ensemble des actifs contribuant à la sécurité de l'approvisionnement des clients européens.

2. Un marché européen du carbone qui soit en mesure de soutenir des technologies favorables au climat et à travers lesquelles des perspectives fiables sont apportées, notamment en fixant des objectifs ambitieux mais réalistes en matière d'émission de gaz à effet de serre après 2020.

3. Une approche plus durable de la promotion des sources d'énergie renouvelable, afin de réduire les coûts pour les citoyens et de favoriser une plus grande convergence entre les États membres.

1 Représentant les entreprises du secteur de l'énergie suivantes : ENEL, GASTERRA, GDF SUEZ, IBERDROLA, ENI, RWE, E.ON, GASNATURAL FENOSA.

4. Un renforcement des grands axes d'une politique de déclenchement des investissements dans les technologies prometteuses, telles que le stockage de l'énergie, les nouvelles énergies renouvelables, le captage et le stockage du carbone, les réseaux et compteurs intelligents et le gaz de schiste.

Les dirigeants des huit entreprises du secteur de l'énergie ont de fortes attentes à l'égard des responsables politiques de l'UE, pour que ceux-ci prennent la mesure de la situation critique à laquelle le secteur de l'énergie est confronté. Il appartient également à ces dirigeants de définir de nouvelles orientations de politique publique fondées sur les éléments figurant dans la déclaration commune, axés sur la contribution apportée par les investissements dans le secteur de l'énergie, non seulement par l'approvisionnement sécurisé et efficient des produits, mais également par la création d'emplois et la relance efficace de l'économie.

À propos de GD F SU EZ

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au cœur de ses métiers (électricité, gaz naturel, services) pour relever les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d'approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l'utilisation des ressources. Le Groupe propose des solutions innovantes aux particuliers, aux villes et aux entreprises en s'appuyant sur un portefeuille d'approvisionnement diversifié, un parc de production électrique flexible et performant, et une expertise unique dans quatre secteurs clés : le gaz naturel liquéfié, les services à l'efficacité énergétique, la production indépendante d'électricité et les services à l'environnement. GDF SUEZ compte 219 300 employés dans le monde entier et a réalisé un chiffre d'affaires de 97 milliards d'euros en 2012. Coté à Paris, Bruxelles et Luxembourg, GDF SUEZ est représenté dans les principaux indices internationaux : CAC 40, BEL 20, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe, ASPI Eurozone, Vigeo World 120, Vigeo Europe 120 et Vigeo France 20.

Contacts avec la presse :

Tél. France : +33 (0)1 44 22 24 35

Tél. Belgique : +32 2 510 76 70

E-mail : gdfsuezpress@gdfsuez.com


@gdfsuez

Contacts pour les relations avec les investisseurs :

Tél. : +33 (0)1 44 22 66 29

E-Mail : ir@gdfsuez.com

distribué par

© Publicnow 2013
Toute l'actualité sur ENGIE
05/08Shell, BP, BlackRock, KKR montrent un intérêt initial pour Nature Energy, selon Bloombe..
MT
04/08ENGIE : Document AMF CP. 2022DD856165
PU
03/08Ce que prévoient les services publics locaux allemands face au manque de gaz
ZB
02/08BOUYGUES : la CMA va examiner les remèdes proposés pour le rachat d'Equans
DJ
02/08L'organisme britannique de surveillance de la concurrence va examiner les engagements p..
MT
01/08ENGIE : Goldman Sachs à l'achat
ZD
31/07ENGIE : Déclaration mensuelle des droits de vote
CO
29/07CAC40 : dépasse les 6400Pts après l'inflation et le PIB
CF
29/07Engie-les perspectives de fourniture de gaz de la france à l'all…
RE
29/07ENGIE SA annonce ses résultats pour le semestre clos le 30 juin 2022
CI
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ENGIE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 61 483 M 62 445 M -
Résultat net 2022 3 744 M 3 803 M -
Dette nette 2022 21 812 M 22 153 M -
PER 2022 7,43x
Rendement 2022 8,17%
Capitalisation 30 136 M 30 608 M -
VE / CA 2022 0,84x
VE / CA 2023 0,87x
Nbr Employés 154 364
Flottant 72,6%
Graphique ENGIE
Durée : Période :
ENGIE : Graphique analyse technique ENGIE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ENGIE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 17
Dernier Cours de Clôture 12,45 €
Objectif de cours Moyen 17,16 €
Ecart / Objectif Moyen 37,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Catherine MacGregor Chief Executive Officer & Director
Pierre-François Riolacci Group Executive Vice President-Finance
Jean-Pierre Clamadieu Chairman
Yves Le Gélard Chief Information & Digital Officer
Shankar Krishnamoorthy EVP-Strategy Innovation & Industrial Development
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ENGIE-4.32%30 608
SEMPRA ENERGY20.80%50 224
NATIONAL GRID PLC5.87%49 324
ELECTRICITÉ DE FRANCE20.89%45 303
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY PJSC-4.55%38 566
ACWA POWER COMPANY104.05%33 700