LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE

(MC)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  14:41 15/08/2022
694.40 EUR   -0.01%
13:17LVMH : Bernstein optimiste sur le dossier
ZD
10:20Richemont estime que le candidat de Bluebell ne devrait pas siéger au conseil d'administration en raison de ses liens avec son rival LVMH.
MT
09:57JOHANN RUPERT : Le groupe de luxe Richemont s'oppose à la candidature de Bluebell à un poste d'administrateur
ZR
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

LVMH Moët Hennessy Vuitton SE : Plate-Forme Globale, Exécution Remarquable

07/03/2018 | 10:42

Numéro un mondial du luxe, LVMH présente un historique de croissance hors-normes grâce la gestion bien inspirée de son président et principal actionnaire, Mr. Bernard Arnault.

Numéro un mondial du luxe, LVMH présente un historique de croissance hors-normes grâce la gestion bien inspirée de son président et principal actionnaire, M. Bernard Arnault.
 
 
 
Le chiffre d’affaires passe de 16 à 42 milliards d’euros entre 2006 en 2017, tandis que les marges d’exploitation oscillent autour de 20% sur la période — une profitabilité supérieure aux autres compagnies de marques (type Nike, Ralph Lauren ou Hugo Boss) grâce au positionnement luxe.
 
A l’instar de son concurrent suisse Compagnie Financière de Richemont, LVMH a été remarquable dans l'exécution de sa stratégie de croissance externe — un exercice pourtant réputé périlleux. 
 
Concentré sur les acquisitions, le modèle d’affaires consiste à offrir à de petites marques prestigieuses une plate-forme commerciale globale, et réaliser par la même occasion de substantielles économies d’échelle (ou « synergies » dans le jargon des financiers).
 
Le portefeuille de marques du groupe est parfaitement diversifié géographiquement, et bien équilibré sur les deux catégories phares— la maroquinerie (Vuitton, Dior, Berluti, Givenchy, etc.) et les vins et spiritueux (Hennessey, Moët & Chandon, Ruinart, Dom Perignon, etc.), où la performance opérationnelle et financière atteint des records.
 
Le profit cash (« free cash-flow ») est assez aisément réconciliable avec le résultat net, et avoisine les 4,5 milliards d’euros en 2017. 2,7 milliards ont été réinvestis dans l’activité (dont 500 millions passés dans le financement du besoin en fonds de roulement), tandis que 2,1 milliards ont été distribués en dividendes. 
 
 
 
La position financière est solide, et le levier raisonnable : 7 milliards d'obligations financières à long terme pour 30 milliards de capitaux propres, soit un endettement amplement couvert par les actifs et moins de deux ans de profits.
 
 
 
La compagnie cote à vingt-six fois ses profits 2017 (à partir d’une capitalisation boursière de 122 milliards d’euros), une valorisation a priori élevée mais, dans un tel contexte de taux, possiblement justifiable dans la mesure où la distribution augmente dans les années qui viennent ; et tant que la trajectoire de croissance demeure positive.
 
 
 
Ces perspectives heureuses rejoignent justement le consensus des analystes qui suivent le groupe.

Ladite trajectoire de croissance ne sera sans doute pas semblable à celle des dix dernières années, masse critique oblige. Mais il reste de nombreux segments à conquérir dans l’industrie du luxe, et LVMH semble idéalement positionné pour capter ces opportunités.
 
Y parvenir obligera sans doute le groupe à s’orienter vers de nouvelles activités, et réaliser une acquisition transformatrice, par exemple dans l’hôtellerie-restauration ou le prêt-à-porter.
 
Le risque d’intégration des nouvelles acquisitions demeure bien sûr inhérent à cette stratégie — LVMH a d’ailleurs déjà connu quelques échecs (Donna Karan, DeBeers) et retards à l’allumage.

M. Arnault est cependant un excellent allocateur de capital, et on ne doute pas qu’il soit toujours en quête d’actifs uniques à racheter à bon prix — c’est sa spécialité historique depuis la très polémique acquisition de Dior.
 
Si une conjoncture macro-économique défavorable ne manquerait pas de sanctionner le prix de l’action à court terme, à plus long terme elle ferait sans doute les affaires de M. Arnault, qui pourrait alors acquérir en série de belles marques mises en difficulté, incapables de rivaliser en termes d’échelle et de capacité financière, et ainsi enrichir son portefeuille.
 
LVMH fait partie du portefeuille Europe PEA

(L'auteur n'est pas actionnaire.)
 

© Zonebourse.com 2018
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -0.01%694.4 Cours en temps réel.-4.47%
NIKE, INC. 1.73%116.07 Cours en différé.-30.36%
Toute l'actualité sur LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE
13:17LVMH : Bernstein optimiste sur le dossier
ZD
10:20Richemont estime que le candidat de Bluebell ne devrait pas siéger au conseil d'adminis..
MT
09:57JOHANN RUPERT : Le groupe de luxe Richemont s'oppose à la candidature de Bluebell à un pos..
ZR
09:10Richemont continue de s'opposer aux exigences de Bluebell
AW
09:01Le consommateur américain sur le gril
ZB
08:39AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : LVMH, Kering, Zurich Insurance, Schibsted, Richemont, Interroll..
ZB
12/08BOURSE DE PARIS : Petit manque d'énergie sur le marché
ZB
08/08Lvmh - credit suisse maintient (et non entame) le suivi de…
RE
08/08ANALYSE : Les villes moyennes, nouvelle frontière des marques de luxe aux Etats-Unis
DJ
08/08L'Europe amorce un rebond, l'inflation US déjà dans le viseur
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 76 432 M 78 368 M -
Résultat net 2022 14 070 M 14 426 M -
Dette nette 2022 5 036 M 5 163 M -
PER 2022 25,0x
Rendement 2022 1,70%
Capitalisation 349 Mrd 358 Mrd -
VE / CA 2022 4,63x
VE / CA 2023 4,18x
Nbr Employés 157 953
Flottant 51,4%
Prochain événement sur LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 30
Dernier Cours de Clôture 694,50 €
Objectif de cours Moyen 780,60 €
Ecart / Objectif Moyen 12,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Bernard Arnault Chairman & Chief Executive Officer
Jean-Jacques Guiony Chief Financial Officer
Charles de Croisset Independent Director
Diego della Valle Independent Director
Yves-Thibault de Silguy Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE-4.47%357 522
LULULEMON ATHLETICA INC.-17.82%41 061
LI NING COMPANY LIMITED-17.87%23 374
VF CORPORATION-35.65%18 306
MONCLER S.P.A.-22.87%13 611
LEVI STRAUSS & CO.-21.97%7 748