Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ

(GDS)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Portrait de professionnelle : Clara Bouteleux, infirmière en pratique avancée

23/11/2021 | 10:39
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Quelle est votre fonction ?

Je suis infirmière en pratique avancée (IPA) au sein de la Clinique de l'Atlantique depuis le 6 juillet dernier. Ce métier est tout nouveau, puisqu'il a officiellement été créé le 18 juillet 2018 suite à la publication de deux décrets et trois arrêtés au Journal Officiel. L'IPA a davantage d'autonomie dans sa pratique et peut assurer le suivi de patients en fonction de la spécialité choisie lors de sa formation. Pour ma part, je suis habilitée à suivre des patients en cancérologie tout au long de leur parcours de soins. Cela inclut la possibilité de renouveler ou adapter certaines prescriptions médicales, prescrire des examens complémentaires et demander des actes de suivi et de prévention. L'idée est de concevoir un projet de soins personnalisé pour le patient, conjointement avec les chirurgiens avec lesquels j'ai signé un protocole d'organisation. L'IPA ne remplace pas le médecin, mais vient en complément sur le parcours de soins. En plus de l'activité clinique, l'infirmière en pratique avancée est également habilitée à effectuer des missions transversales en lien avec l'amélioration de la qualité des soins, l'évaluation et l'analyse des pratiques professionnelles, l'émergence de données probantes ou encore la gestion de projet.

Quel a été votre parcours ?

Un IPA est un infirmier expérimenté, avec au minimum trois ans d'exercice, ayant obtenu son diplôme d'État d'IPA précisant la mention choisie et reconnu au grade universitaire de master. Pour ma part, j'ai exercé à la Clinique du Mail (avant que l'on ne fusionne avec la Clinique de l'Atlantique) pendant trois ans. J'ai ensuite étudié deux ans à la faculté de médecine de Nantes pour obtenir mon diplôme d'État d'IPA, puis j'ai réintégré la clinique en 2021 pour mettre en pratique mon nouveau métier, en collaboration avec les chirurgiens.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Je me suis toujours dit que j'allais reprendre mes études. Lorsque j'exerçais en Unité de Soins Continus, les patients bénéficiaient de soins complexes. Le retour à domicile reste une période critique après un acte ou une thérapeutique souvent lourde. Lorsqu'ils revenaient en urgences, ils exprimaient n'avoir pas réussi à tout gérer une fois à leur domicile. J'ai donc voulu trouver une voie qui me permettrait d'assurer un suivi complet des patients sur le long terme. J'ai fait des recherches et j'ai trouvé ce master d'infirmière en pratique avancée. J'ai monté le projet en collaboration avec les spécialistes de la clinique et j'ai intégré la deuxième promotion d'Infirmière en Pratique Avancée de la faculté de Médecine de Nantes. C'est l'opportunité de développer son expertise à un haut niveau de maîtrise et d'élargir ses compétences, à l'interface entre l'exercice infirmier et l'exercice médical.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre quotidien ?

C'est vraiment un tout autre métier que le métier d'infirmière diplômée d'État, car nous prodiguons beaucoup moins de soins techniques. En revanche, nous développons un lien de proximité avec les patients tout au long de leur parcours de soins. Je deviens la personne ressource, ayant une approche multidimensionnelle des soins, sans être leur médecin traitant ou spécialiste. Il y a donc une relation différente qui s'installe. J'adore ce que je fais, même si cela peut être très intensif ! Mon objectif est vraiment d'améliorer la prise en charge des patients en collaborant notamment avec d'autres acteurs de soins tels que les soins de support, comme les diététiciennes ou encore les psychologues. Je souhaite donner plus de cohérence et plus de sens à la prise en charge des patients et de leur entourage.

Avez-vous un souvenir qui vous a marqué dans votre vie professionnelle récente ?

Je ne pensais pas avoir autant de reconnaissance de la part des patients au quotidien. C'est très gratifiant. Le métier d'IPA vient combler un besoin qui est bien réel. Les patients se sentent mieux préparés, rassurés et accompagnés sur tout leur parcours de soins.

Comment aimeriez-vous évoluer dans votre métier ?

Il y a énormément de perspectives ! La cancérologie est une spécialité qui demande de la rigueur, où les choses évoluent rapidement, il faut donc être régulièrement formé, assister à des congrès… J'aimerais éventuellement faire un Diplôme Universitaire et pourquoi pas une thèse ! Mais chaque chose en son temps.

Disclaimer

Ramsay Générale de Santé SA published this content on 23 November 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 23 November 2021 09:38:02 UTC.


© Publicnow 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ
19/01SUÈDE : Henrik Grönberg est le chercheur en cancérologie de l'année 2022
PU
18/01PORTRAIT DE PROFESSIONNELLE : Nathalie, référente PRAP au cœur de la qualité de vie ..
PU
18/01RAMSAY GENERALE DE SANTE : Au cœur de la lutte contre les infections nosocomiales
PU
17/01HERNIE DISCALE : l'ambulatoire pour accélérer la récupération
PU
14/01SEVRAGE ALCOOLIQUE : l'importance du post-cure
PU
14/01DÉVELOPPEMENT DURABLE AU BLOC OPÉRAT : la "green team" du Pôle Lille Métropole Ramsay Sant..
PU
14/01RAMSAY GENERALE DE SANTE : Un lieu de transition entre hospitalisation en santé mentale et..
PU
11/01HYSTÉROSCOPIE : tout comprendre sur l'examen de l'utérus
PU
11/01RAMSAY GENERALE DE SANTE : Sonia Renault nommée Directrice de la Clinique des Platanes à E..
PU
11/01RAMSAY GENERALE DE SANTE : Reprendre le sport après une chirurgie
PU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 4 023 M 4 563 M -
Résultat net 2021 65,0 M 73,7 M -
Dette nette 2021 3 262 M 3 700 M -
PER 2021 32,4x
Rendement 2021 -
Capitalisation 2 483 M 2 816 M -
VE / CA 2020 1,42x
VE / CA 2021 1,33x
Nbr Employés 32 623
Flottant -
Graphique RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ
Durée : Période :
Ramsay Générale de Santé : Graphique analyse technique Ramsay Générale de Santé | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Pascal Roché Chief Executive Officer
Craig Ralph McNally Chairman
Damien Michon Director-Operations, MCO Development & SSR France
Pierre Dupérat Director-Audit & Investment
Anne-Marie Couderc Independent Director