Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

VOLKSWAGEN AG

(VOW3)
  Rapport
Temps Différé Xetra  -  17:35:48 27/01/2023
126.08 EUR   +0.86%
27/01Action collective non appliquée - Bruxelles prend des mesures contre l'Allemagne
DP
27/01VOLKSWAGEN VORZÜGE : Goldman Sachs toujours neutre sur le dossier
ZD
27/01Carpostal retire une commande à Hess et la passe en Allemagne
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Volkswagen défend ses intérêts en Chine face aux polémiques

28/10/2022 | 13:51

Francfort (awp/afp) - Le numéro un mondial de l'automobile Volkswagen voit son chiffre d'affaires progresser notamment grâce à ses ventes en Chine, son principal marché, au moment où la controverse monte sur la dépendance économique de l'Allemagne à l'égard de Pékin.

"Le redressement du groupe en Chine continue de s'accélérer avec une hausse de 26% des livraisons au troisième trimestre", a indiqué vendredi le constructeur.

Grâce à ce marché chinois, le chiffre d'affaires de Volkswagen a progressé au troisième trimestre de 24,2% sur un an à 70,7 milliards d'euros. Et Volkswagen a confirmé ses prévisions dans ce domaine pour l'ensemble de l'année 2022.

Dans le cadre de sa transition vers l'électrique, le groupe a lancé depuis longtemps le pari de développer son activité en Chine, pays en pointe dans la course aux voitures "vertes".

Dernièrement, il a conclu un partenariat entre sa filiale logicielle Cariad et le chinois Horizon Robotics, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de plateformes informatiques pour véhicules intelligents, dans le but de mieux cibler le marché chinois.

Débat

L'intensité des relations commerciales entre les deux pays fait toutefois l'objet d'un débat croissant dans le pays, en raison de l'évolution vers l'autoritarisme dont est accusé Pékin par ses détracteurs.

Certains y voient le risque que Berlin fasse la même erreur qu'avec le rapprochement avec la Russie de Vladimir Poutine dans son approvisionnement gazier, qui s'est retourné contre l'Allemagne depuis la guerre en Ukraine.

Le chancelier Olaf Scholz a autorisé cette semaine un investissement chinois controversé dans le port de Hambourg, l'un des plus grands en Europe, tout en réduisant la participation par rapport à ce qui était envisagé au départ, en raison des critiques.

"La Chine est un marché puissant depuis des décennies. Nous nous focalisons sur nos clients chinois mais d'un autre côté, c'est important pour notre activité d'avoir une situation financière robuste et d'être capable de réagir à une crise géopolitique", s'est défendu le PDG du groupe Oliver Blume lors d'une conférence téléphonique.

Le nouveau patron de Volkswagen, qui a pris ses fonctions en septembre suite au limogeage de Herbert Diess, a même mis en garde contre la "montée du nationalisme et du protectionnisme", nouveau "défi auquel l'industrie automobile fait face".

Visite à Pékin

Il a aussi réitéré son intention d'accompagner le chancelier allemand Olaf Scholz lors d'une visite prévue à Pékin jeudi prochain, la première d'un dirigeant européen depuis 2019.

"On m'a demandé de venir et j'irai, car il est important dans le monde d'aujourd'hui de maintenir la communication entre les pays d'écouter nos différentes perspectives", a justifié M. Blume.

Le groupe se réjouit de la reprise des ventes sur le continent asiatique après une période difficile due à la pandémie, aux confinements stricts et aux difficultés d'approvisionnement et de livraisons.

La progression du chiffre d'affaires a été également tirée par les résultats "particulièrement forts" dans sa branche Premium -- qui regroupe les marques Audi, Lamborghini, Bentley et Ducati -- et de Porsche, récemment mise en Bourse, selon le directeur financier du groupe, Arno Antlitz.

Concernant le développement vers l'électrique, en Chine, les livraisons de véhicules électriques ont "plus que doublé" depuis le début de l'année, selon le communiqué.

Mais le total des ventes mondiales dans ce secteur affiche une baisse de 2,3% sur un an.

Comme ses concurrents, Volkswagen a mis les bouchées doubles pour parvenir à la transition vers l'électrique, les jours étant comptés pour les moteurs thermiques en Europe.

Jeudi, l'UE a décidé de la fin en 2035 des moteurs non 100% électriques.

Le patron de Volkswagen a affirmé qu'i n'était pas inquiet: "nous serons prêts", a-t-il dit.

Le numéro un mondial est encore largement devancé par son concurrent américain Tesla.

Malgré tout, le groupe a subi un repli de 26,5% de son bénéfice net au troisième trimestre, à 2,13 milliards d'euros, en raison de charges liées à l'arrêt de sa production en Russie et de l'entrée en Bourse récente de Porsche. En milieu de journée le titre perdait près de 3,8% à la Bourse de Francfort.

afp/rp


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
PORSCHE AG 1.14%106.2 Cours en différé.12.08%
PORSCHE AG 0.57%105.8 Cours en différé.11.31%
PORSCHE AUTOMOBIL HOLDING SE 1.07%55 Cours en différé.7.76%
TESLA, INC. 11.00%177.9 Cours en différé.44.42%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 1.23%70.627 Cours en différé.-3.48%
VOLKSWAGEN AG 0.86%126.08 Cours en différé.8.30%
Toute l'actualité sur VOLKSWAGEN AG
27/01Action collective non appliquée - Bruxelles prend des mesures contre l'Allemagne
DP
27/01VOLKSWAGEN VORZÜGE : Goldman Sachs toujours neutre sur le dossier
ZD
27/01Carpostal retire une commande à Hess et la passe en Allemagne
AW
27/01Volkswagen installera 10 000 points de charge haute puissance en Europe d'ici la fin 20..
MT
27/01Habeck se rend en Suède pour des entretiens
DP
27/01Volkswagen : veut renforcer son réseau de bornes de recharge
CF
27/01VOLKSWAGEN VORZÜGE : Jefferies conserve son opinion négative
ZD
27/01Le bénéfice de LG Energy Solution au 4e trimestre augmente de 214 %, mais ne répond pas..
ZR
26/01Le géant des batteries CATL lance une usine de millions de batteries automobiles
DP
26/01E-fuels, mondialisation - Les revendications de l'industrie automobile à Goslar
DP
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur VOLKSWAGEN AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 277 Mrd 301 Mrd -
Résultat net 2022 16 564 M 17 981 M -
Tréso. nette 2022 38 789 M 42 107 M -
PER 2022 3,85x
Rendement 2022 6,80%
Capitalisation 73 213 M 79 475 M -
VE / CA 2022 0,12x
VE / CA 2023 0,12x
Nbr Employés 645 868
Flottant 56,8%
Graphique VOLKSWAGEN AG
Durée : Période :
Volkswagen AG : Graphique analyse technique Volkswagen AG | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique VOLKSWAGEN AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 21
Dernier Cours de Clôture 126,08 €
Objectif de cours Moyen 177,51 €
Ecart / Objectif Moyen 40,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Oliver Ingo Blume Chairman-Management Board
Arno Antlitz Director-Controlling & Accounting
Hans Dieter Pötsch Member-Management Board
Thomas Schmall-von Westerholt Head-Technology
Kurt Michels Chief Compliance Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
VOLKSWAGEN AG8.30%79 475
TOYOTA MOTOR CORPORATION4.86%199 180
MERCEDES-BENZ GROUP AG12.17%79 982
BMW AG11.47%64 591
GENERAL MOTORS COMPANY12.81%53 915
FORD MOTOR COMPANY11.09%53 352