Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

WALT DISNEY COMPANY (THE)

(DIS)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Crise d'Evergrande: un scénario à la "Lehman" peu probable

21/09/2021 | 19:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Hong Kong (awp/afp) - La crise d'Evergrande fait craindre d'éventuelles répercussions mondiales en cas de faillite de ce géant chinois de l'immobilier.

Cette semaine, certains ont commencé à agiter le spectre d'un "Lehman chinois" en référence à la chute en 2008 de la banque américaine qui avait marqué le début du séisme financier international.

Le plus gros promoteur immobilier du pays, en termes de chiffre d'affaires, dit être présent dans plus de 280 villes, employer 200.000 personnes et générer indirectement 3,8 millions d'emplois.

Depuis une dizaine d'années, Evergrande s'est diversifié et a multiplié les acquisitions. Le groupe possède un club de football, le Guangzhou FC (ex-Guangzhou Evergrande), entraîné par le champion du monde italien Fabio Cannavaro.

Il est aussi présent sur le florissant marché de l'alimentaire et de l'eau minérale, avec sa marque Evergrande Spring. Il rêvait par ailleurs d'ouvrir des parcs de loisirs "plus grands" que son rival Disney tout en investissant dans le tourisme, internet et le numérique, les assurances, la santé.

D'où viennent ses problèmes ?

Ces immenses dépenses ont été financées par des emprunts réalisés par Xu Jiayinn, le fondateur d'Evergrande devenu cinquième fortune du pays. L'an dernier, Pékin a pris des mesures sévères à l'encontre des promoteurs immobiliers afin de les contraindre à réduire leur endettement.

Il leur est désormais interdit de prévendre des biens immobiliers avant que la construction ne soit achevée, un système qui représentait une partie importante du modèle économique d'Evergrande.

Le groupe n'est désormais plus en mesure de rembourser les emprunts contractés et jeudi, il doit rembourser deux obligations. De nombreux analystes s'attendent à un défaut de paiement, bien qu'il dispose d'un délai de grâce de 30 jours.

Et ensuite ?

Tous les regards sont braqués sur le gouvernement.

L'immobilier est un moteur essentiel de l'économie chinoise. Il représente environ un quart du PIB et a joué un rôle déterminant dans la reprise après la pandémie. Toute faillite d'un tel géant aurait d'immenses répercussions.

Evergrande étant une entreprise privée, Pékin pourrait ne pas se sentir obligé de lui venir en aide. Ce serait également une manière de faire comprendre que toute entreprise, aussi grande soit-elle, ne peut pas compter sur l'État.

La plupart des experts s'accordent cependant à dire que l'État ne veut pas que les Chinois ayant acheté des biens immobiliers soient lésés.

D'autant que les autorités ont "la capacité budgétaire et monétaire pour amortir le choc", a affirmé mardi la cheffe économiste de l'OCDE, Laurence Boone.

Larry Ong, de SinoInsider, estime que le "meilleur scénario" est que les autorités "trouvent un moyen d'empêcher Evergrande de se déclarer en faillite, de donner aux créanciers l'espoir qu'ils obtiendront au moins quelque chose et d'éviter que cela n'entraîne des troubles sociaux".

Autre scénario possible : une restructuration qui permettrait aux autorités de prendre le contrôle de certaines entités de la société, tandis que la branche chargée des investissements cesserait ses activités.

Mais la tâche s'annonce immense.

"Je pense que ce sera plutôt un sauvetage discret, car ils ne veulent pas non plus dire explicitement : +Je suis là pour injecter des milliards dans les comptes pour vous sauver+", a affirmé Kelvin Wong de CMC Markets.

Selon lui, ils veulent éviter que les entreprises interprètent cela comme un message disant : "allez-y, continuez votre activité habituelle de promotion de l'immobilier, à la fin de la journée, nous vous sauverons quand même".

Le groupe a engagé des experts en restructuration, notamment Houlihan Lokey qui avait conseillé Lehman Brothers.

Est-ce le "Lehman" chinois ?

Il semblerait que non. Lehman Brothers était l'un des établissements les plus prestigieux de Wall Street, plombé par les crédits immobiliers à risque ("subprime"). Sa faillite a précipité en 2008 la planète dans la pire crise financière depuis 1929, suivie d'une crise économique.

Pour les analystes, la situation et les conditions sont différentes pour Evergrande.

"Je ne pense pas que cela atteindra un tel niveau", estime M. Wong de CMC, qui préfère parler de "répercussions négatives sur le reste de la planète".

Pour l'OCDE, les perturbations dans la sphère réelle chinoise (consommation, croissance, etc. NDLR) et ses implications pour la croissance mondiale sont davantage à surveiller que le scénario d'une tempête boursière mondiale.

"Nous pensons que Pékin ne sera contraint d'intervenir qu'en cas de contagion de grande ampleur entraînant la faillite de plusieurs grands promoteurs et entraînant des risques pour l'économie", estimait d'ailleurs l'agence de notation S&P dans un rapport rendu cette semaine.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CHINA EVERGRANDE GROUP -3.91%2.95 Cours en clôture.-80.20%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 1.18%176.46 Cours en différé.-2.61%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WALT DISNEY COMPANY (THE)
13/10Les travailleurs des coulisses de la production télévisuelle et cinématographique feron..
MT
12/10DISNEY COMPANY : une nouvelle garde à la tête de l'empire
12/10PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du mardi 12 octobre 2021
12/10Shunten International lancera une nouvelle ligne de produits comprenant des titres de D..
MT
07/10Le box-office nord-américain est sur la bonne voie pour 2021 et 2022 après une solide p..
MT
06/10GM : recrute un nouveau directeur du numérique
CF
05/10Trois valeurs avec un pricing power
05/10NETFLIX, DISNEY : les travailleurs de la production audiovisuelle votent en faveur d'un dr..
04/10Les travailleurs des coulisses de la production télévisuelle et cinématographique voten..
MT
03/10La suite de "Venom" fait une entrée record post-pandémie au box-office
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur WALT DISNEY COMPANY (THE)
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 67 654 M - 58 322 M
Résultat net 2021 2 372 M - 2 045 M
Dette nette 2021 39 915 M - 34 410 M
PER 2021 133x
Rendement 2021 0,09%
Capitalisation 321 Mrd 321 Mrd 276 Mrd
VE / CA 2021 5,33x
VE / CA 2022 4,20x
Nbr Employés 180 000
Flottant 98,8%
Graphique WALT DISNEY COMPANY (THE)
Durée : Période :
Walt Disney Company (The) : Graphique analyse technique Walt Disney Company (The) | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WALT DISNEY COMPANY (THE)
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 29
Dernier Cours de Cloture 176,46 $
Objectif de cours Moyen 209,40 $
Ecart / Objectif Moyen 18,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Robert A. Chapek Chief Executive Officer & Director
Christine M. McCarthy Chief Financial Officer & Senior Executive VP
Robert A. Iger Executive Chairman
Diane Jurgens Chief Information Officer
Rebecca Campbell Chairman-International Operations
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
WALT DISNEY COMPANY (THE)-2.61%320 650
COMCAST CORPORATION3.03%247 800
VIACOMCBS INC.4.46%25 633
THE LIBERTY SIRIUSXM GROUP12.07%16 183
FORMULA ONE GROUP27.54%12 661
GRUPO TELEVISA, S.A.B.49.36%6 593