Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAnalyses Zonebourse

Le pétrole recule, l'Opep+ décale encore sa réunion

01/12/2020 | 21:42
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Les cours du pétrole ont baissé mardi après le nouveau report d'une réunion des principaux pays producteurs, qui doivent décider de l'avenir de leurs coupes de production.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a perdu 1,0% ou 46 cents, à 47,42 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour le mois de janvier a abandonné 1,7% ou 79 cents, à 44,55 dollars.

Après plus de quatre heures de conclave lundi, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés (dont la Russie), réunis au sein de l'Opep+, ont repris mardi leurs pourparlers pour tenter de décider de la marche à suivre concernant leurs quotas de production dans un marché déprimé par la pandémie de Covid-19.

En l'absence de position commune, le sommet virtuel a une nouvelle fois été décalé et reprendra jeudi.

Sans amendement de l'accord en vigueur, signé en avril, ce sont près de 2 millions de barils par jour qui doivent revenir sur le marché dès le 1er janvier.

Si la majorité des pays semble trouver ce pas prématuré et penchent pour une prorogation du statu quo pour trois mois minimum, d'autres souhaitent le franchir car les coupes volontaires représentent un effort pénible pour les recettes des producteurs, même si ces réductions ont contribué à faire repartir les prix à la hausse.

"Le fort rebond des prix (de l'ordre de 25% en novembre, ndlr) s'essouffle actuellement, d'où l'importance des résultats" des réunions de cette semaine, ont insisté les analystes de Kepler.

Le report à jeudi de la seconde partie du sommet a été perçu par certains observateurs du marché comme un signe de fébrilité.

Cependant, il reste "fort probable qu'un accord sera trouvé", veut croire Bjarne Schieldrop, analyste de Seb, puisqu'il n'est, selon lui, "tout simplement pas logique que l'Opep+ trébuche totalement à ce stade et si près de la ligne d'arrivée".

bp-dho/lo/etr


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -2.91%54.8 Cours en différé.9.17%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.09%73.245 Cours en différé.-0.66%
WTI -3.09%52.11 Cours en différé.11.60%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
15/01Le pétrole termine la semaine en marche arrière
AW
15/01ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif (presse)
AW
15/01Total claque la porte de l'American Petroleum Institute
AW
15/01TOTAL : retire de l'American Petroleum Institute
DJ
15/01Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière
AW
15/01BOURSES ASIATIQUES : fin d'une série positive à Tokyo, petits gains en Chine
AW
15/01TOKYO : fin d'une série de cinq séances de hausse d'affilée
AW
15/01Tokyo fatigue après l'annonce du plan de Biden
AW
14/01Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d'aide
AW
14/01Le pétrole recule un peu au lendemain de nouveaux records
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre