Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Renault    RNO   FR0000131906

RENAULT

(RNO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Renault : Carlos Ghosn, bientôt l'heure des révélations

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
07/01/2020 | 10:03

L'ex-patron de Nissan Motor, Carlos Ghosn, doit tenir mercredi à 15h00 (13h00 GMT) sa première conférence de presse en direct depuis son arrestation en novembre 2018 pour des malversations financières, lui qui affirme que son évasion du Japon lui a permis de communiquer "librement". Ghosn a nié toutes les accusations portées à son encontre et s'est dit victime de "coups de poignard dans le dos" et de "conspiration" de la part des dirigeants de Nissan, au motif qu'ils auraient voulu faire capoter un projet de fusion entre Renault et Nissan.

Que dira-t-il ?

La conférence de presse donnera à Ghosn l'occasion de préciser ses affirmations selon lesquelles les dirigeants de Nissan Motor, avec l'aide du gouvernement japonais, ont conspiré pour orchestrer sa chute afin d'empêcher la fusion de Nissan avec son partenaire d'alliance Renault.

Ses avocats ont déjà affirmé qu'il avait été victime d'un "groupe de travail secret" formé par des fonctionnaires du gouvernement et des dirigeants de Nissan qui voulaient le déboulonner. Dans un message vidéo en avril, il a déclaré que "quelques cadres" l'avaient pris pour cible "dans leur propre intérêt et pour leurs propres craintes égoïstes". Cette vidéo a été montée par son équipe juridique afin de supprimer les noms des personnes que Ghosn accusait de trahison, pour en limiter les conséquences juridiques. Ghosn, qui s'est enfui dans un pays qui n'a pas de traité d'extradition avec le Japon, a déclaré à Fox Business qu'il avait l'intention d'identifier les responsables lors de la conférence de presse.

Qui sont les autres acteurs ?

Ghosn n'est pas le seul cadre supérieur de Nissan qui a fait face à des allégations de mauvaise gestion financière. Une enquête interne a révélé que l'ancien chef de la direction Hiroto Saikawa et d'autres cadres supérieurs ont reçu une rémunération inappropriée. Saikawa a dû démissionner l'année dernière. L'ancien chef de la direction et ancien protégé de Ghosn a déclaré avoir reçu la rémunération en actions dans le cadre d'un "plan de l'ère Ghosn". L'attention s'est également portée sur un autre cadre de Nissan qui a aidé à évincer Ghosn mais qui a été lui-même accusé par la suite d'avoir reçu des versements indus. Nissan a toutefois déclaré que son enquête n'avait trouvé aucune preuve contre le cadre, Hari Nada, qui a depuis été rétrogradé.

Quels sont les autres craintes pour la gouvernance ?

L'ancien PDG de Renault, Thierry Bolloré, a cherché à signaler des conflits d'intérêts et des problèmes de gouvernance présumés chez Nissan avant de quitter le constructeur français, a rapporté le quotidien français Le Monde, citant une lettre qu'il a écrite au conseil d'administration. M. Bolloré a déclaré au conseil qu'il était particulièrement préoccupé par la révélation que Nissan avait une liste de 80 dirigeants impliqués dans des opérations financières similaires à celles attribuées à Ghosn. Il a également soulevé des questions au sujet de l'enquête interne sur Ghosn et des problèmes avec la chaîne de décision chez Nissan, affirmant que certains membres clés du conseil d'administration n'étaient parfois pas informés des questions internes, a rapporté Le Monde. Nissan a nié qu'il y ait eu des irrégularités dans son enquête sur les affaires de Ghosn, et a dit que le constructeur automobile avait revu ses processus à la suite de la lettre de M. Bolloré.

Qu'est-ce que Ghosn pourrait obtenir de Nissan ?

L'équipe juridique de Ghosn a déjà soutenu qu'on lui refusait l'accès à de nombreuses données numériques recueillies par les procureurs auprès de Nissan et de ses employés. Les procureurs ont refusé de divulguer 6 000 éléments de preuve en raison des préoccupations exprimées par Nissan, qui craint que ces éléments de preuve ne contiennent des renseignements de nature délicate sur les activités du constructeur automobile ou des renseignements personnels sur ses employés.

Où en est Nissan avec l'après-Ghosn ?

Pas très bien. Le constructeur a annoncé une baisse de 70% de son bénéfice trimestriel en novembre et a réduit ses prévisions pour l'ensemble de l'année à leur plus bas niveau en 11 ans, dans un contexte de baisse des ventes. L'action a chuté de 27% en 2019, sa pire performance annuelle en plus d'une décennie. Elle avait déjà baissé de 22% en 2018. Le constructeur s'est engagé dans un plan de redressement, mais cet effort a été compliqué par l'éviction de Saikawa et, plus récemment, par la démission du cadre Jun Seki, qui avait été chargé de diriger le redressement.

Le parcours de Renault, Nissan et du CAC en bourse sur 5 ans
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
NISSAN MOTOR CO., LTD. -3.00%597.7 Cours en clôture.-5.23%
RENAULT -0.36%34.96 Cours en temps réel.-16.79%

La Rédaction
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RENAULT
11:10Luca de Meo, un as du marketing bientôt au volant de Renault
AW
11:03RENAULT : Le conseil se réunira à 14h00 pour nommer le prochain DG - source
DJ
10:45CAC40 : profite d'un léger rebond malgré la chute de WStreet
CF
10:23RENAULT : nomination aujourd'hui de Luca de Meo ?
CF
10:22AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Renault, Peugeot, Euronext, Edenred, Rémy Cointreau, ..
10:12Conseil de Renault sur le nouveau DG en début d'après-midi-sources
RE
09:56RENAULT : Luca de Meo devrait être nommé aujourd'hui
CF
09:10Les valeurs à suivre mardi 28 janvier 2020 à Paris -
AO
09:10LUCA DE MEO : Luca de Meo nommé directeur général aujourd’hui ?
AO
09:07BOURSE DE PARIS : Apple et LVMH à l'épreuve du coronavirus
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RENAULT
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 55 090 M
EBIT 2019 2 761 M
Résultat net 2019 1 923 M
Trésorerie 2019 2 204 M
Rendement 2019 6,22%
PER 2019 4,99x
PER 2020 4,13x
VE / CA2019 0,13x
VE / CA2020 0,14x
Capitalisation 9 494 M
Graphique RENAULT
Durée : Période :
Renault : Graphique analyse technique Renault | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique RENAULT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 23
Objectif de cours Moyen 48,52  €
Dernier Cours de Cloture 35,10  €
Ecart / Objectif Haut 159%
Ecart / Objectif Moyen 38,2%
Ecart / Objectif Bas -27,2%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Clotilde Delbos Executive VP, Chief Executive & Financial Officer
Jean-Dominique Senard Chairman
Pascale Sourisse Independent Director
Benoît Ostertag Director
Eric Personne Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
RENAULT-16.79%10 463
TOYOTA MOTOR CORPORATION2.01%197 839
VOLKSWAGEN AG-2.61%94 582
DAIMLER AG-13.76%50 197
BMW AG-7.44%48 134
GENERAL MOTORS COMPANY-6.26%47 736