Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Brexit-Des pénuries à prévoir au Royaume-Uni en cas de "no deal"-presse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
18/08/2019 | 01:51

LONDRES, 18 août (Reuters) - Le Royaume-Uni sera confronté à des pénuries de nourriture, d'essence et de médicaments en cas de sortie de l'Union européenne sans accord, avec des blocages dans les ports et le rétablissement d'une frontière physique en Irlande, selon des documents officiels publiés par le Sunday Times.

D'après le Times, les prévisions rassemblées par le gouvernement britannique présentent les répercussions les plus probables d'un Brexit sans accord plutôt que les pires éventualités.

Jusqu'à 85% des camions qui empruntent les principaux points de passage du chenal "pourraient ne pas être prêts" pour les autorités douanières françaises, ce qui signifie que des perturbations dans les ports pourraient durer jusqu'à trois mois avant une éventuelle amélioration du trafic.

Le gouvernement estime que le rétablissement d'une frontière physique entre la République d'Irlande et la province britannique d'Irlande du Nord sera probable, dans la mesure où les plans envisagés actuellement afin d'éviter des contrôles généralisés se révèleront insoutenables, précise le Times.

"Rassemblé ce mois-ci par le Bureau du Cabinet sous le nom de code 'Opération Yellowhammer', le dossier offre un rare aperçu du plan secret du gouvernement pour éviter un effondrement catastrophique des infrastructures du pays", écrit le Times.

Le Royaume-Uni se dirige tout droit vers une crise constitutionnelle et une sortie de l'UE, alors que le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a promis que le pays quitterait le bloc communautaire à la date du 31 octobre, avec ou sans accord.

Après trois années au cours desquelles le Brexit a dominé les affaires européennes, le bloc a refusé à plusieurs reprises de revenir sur l'accord de retrait négocié en novembre avec Theresa May, prévoyant notamment une clause de sauvegarde (backstop), qui a pour but d'éviter le rétablissement d'une frontière physique entre la République d'Irlande et la province d'Irlande du Nord.

Boris Johnson dira la semaine prochaine à Emmanuel Macron et à Angela Merkel que le parlement britannique n'a pas les moyens de s'opposer à la rupture entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Son approche le place en opposition frontale avec la Chambre des communes, majoritairement hostile à un No Deal, qui reprendra ses travaux le 3 septembre après la pause estivale.

Le chef du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, a appelé cette semaine à voter une motion de défiance contre Boris Johnson et à mettre sur place un gouvernement "provisoire strictement limité dans le temps" qui repousserait la date du Brexit au-delà du 31 octobre et organiserait de nouvelles élections législatives. (Kate Holton et Guy Faulconbridge; Arthur Connan pour le service français)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.15%0.83094 Cours en différé.-1.79%
FTSE 100 INDEX 0.28%7234.11 Cours en clôture.0.00%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
11:01Royaume-Uni: L'inflation s'accélère à 1,8% sur un an en janvier
RE
10:51CAC 40 : Paris se rapproche des 6.100 points
CF
10:02BOURSE DE PARIS : Paris retrouve de l'entrain
AW
09:42LA BOURSE DE FRANCFORT REBONDIT MALGRÉ LE CORONAVIRUS (DAX : +0,26%)
AW
09:36BOURSE DE LONDRES : Londres retrouve de la sérénité face au coronavirus
AW
09:33Bourse Zurich: vent dans le dos pour le SMI, qui ouvre sur un plus haut
AW
09:04BOURSE DE PARIS : Apple, comme une lettre à la poste
08:54Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Mercredi 19 février 2020
AO
08:46Bourse Zurich: le SMI attendu en hausse à l'ouverture
AW
08:35CAC 40 : une note favorable en préouverture
CF
Dernières actualités "Marchés"