Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

CSEM: un oeil électronique pour inspecter le fuselage des avions

15/11/2021 | 10:50
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Neuchâtel (awp/ats) - Le CSEM, à Neuchâtel, coordonne un projet européen nommé Clean Sky Swissmodics qui développe un oeil électronique qui pourra détecter les dommages et les défauts dans les fuselages des avions. Ce dispositif facilitera considérablement les inspections, en évitant de longs arrêts au sol ou des démontages.

Les dommages, liés à des collisions avec des oiseaux par exemple, n'apparaissent pas toujours là où a eu lieu le choc. C'est notamment le cas avec les matériaux composites, qui sont de plus en plus utilisés dans l'aviation, a indiqué lundi le CSEM dans un communiqué.

"Lorsqu'un impact se produit sur des matériaux composites, cela crée une onde de choc, qui se propage et peut aller causer des dégâts - appelés des délaminages - loin de l'impact. Cela rend la détection plus difficile", a expliqué Pierre-François Rüedi, expert au CSEM et responsable du projet, cité dans le communiqué. Les inspections sont donc longues et coûteuses.

Dans le cadre du projet européen, le CSEM, associé à l'Université Jean Monnet à St-Etienne (F) et à Almay Technologies à Chauvigny (F), va développer un capteur d'image de moins d'un millimètre d'épaisseur à large gamme spectrale, qui pourra être inséré dans la structure en composite des avions et détecter ces dommages. Cette nouvelle technologie pourrait réduire drastiquement la durée des inspections.

Le capteur d'image sera conçu pour être sensible à différentes longueurs d'onde : le visible (c'est-à-dire la lumière visible à l'œil nu), les rayons X (utilisés par exemple pour l'imagerie médicale) et les rayons infrarouges (une technologie que l'on retrouve notamment pour la détection de chaleur). Selon les dommages à déceler ou les lieux explorés, le capteur offrira donc trois gammes d'inspection possibles, afin de choisir la plus efficace.

Avions plus légers

Le capteur sera composé d'une puce électronique surmontée de différents types de couches sensibles, qui pourront chacune capter une longueur d'onde différente. Le CSEM est en charge du développement de cette puce, ainsi que de l'étude de la composition des couches, en collaboration avec les chercheurs de l'Université Jean Monnet, qui les caractériseront.

Almay Technologies, spécialiste des composites pour l'aéronautique, s'occupera de la validation du dispositif sur des structures composites contenant des défauts. "Le projet, qui s'achèvera en août 2023, doit ouvrir la voie au développement d'avions plus légers avec les bénéfices environnementaux qui en résulteront", a précisé le CSEM.

ats/vj


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
01:33L'entreprise britannique Octopus Energy s'empare d'une part plus importante du marché de détail de l'énergie.
ZR
01:14GENERALI : l'un des frondeurs quitte le pacte d'actionnaires
AW
00:02Boris Johnson se rendra en Europe de l'Est la semaine prochaine
RE
28/01Ukraine-Biden enverra sous peu des troupes US en Europe de l'Est
RE
28/01La SEC des États-Unis approuve une nouvelle bourse américaine dotée d'une alimentation par blockchain et d'un règlement plus rapide
ZR
28/01Amazon accusé par une plainte de pratiques anti-syndicales à New York
AW
28/01Les contrats à terme chutent, les inquiétudes concernant la hausse des taux éclipsant les bons résultats d'Apple.
ZR
28/01CASINO GUICHARD PERRACHON : Communication du groupe Casino
PU
28/01Les marchés européen et américain encore en sens opposé, Wall Street rebondit
AW
28/01MARÉE NOIRE AU PÉROU : le gouvernement double son estimation de pétrole déversé
AW
Dernières actualités "Sociétés"