Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Factbox-Inflation "ronge" les Argentins : la chef de l'économie Batakis dans ses propres mots

05/07/2022 | 20:01
FILE PHOTO: Argentina Economy Minister Silvina Batakis speaks to the media

La ministre argentine de l'économie, Silvina Batakis, a pris ses fonctions lundi après que la démission abrupte de son prédécesseur ait plongé le gouvernement et les marchés dans le désarroi.

Les analystes ont déclaré que ses premiers commentaires seraient essentiels pour comprendre ses plans économiques, certains craignant un changement vers une politique plus lâche en Argentine, un important producteur de céréales et le plus grand débiteur du Fonds monétaire international (FMI).

Voici quelques-uns des commentaires publics de Mme Batakis sur l'économie, tirés d'interviews et de médias sociaux, la plupart ayant été faits depuis son entrée en fonction.

INFLATION

"(L'inflation) est le grand défi du gouvernement car elle ronge la vie des Argentins."

"Nous n'allons pas réduire l'inflation à un chiffre à court terme. Ce serait également très naïf."

TAUX DE CHANGE

"Quand on regarde le taux de change multilatéral, ce que nous constatons, c'est que l'Argentine est aux niveaux qu'elle doit avoir. Nous ne pouvons pas perdre notre compétitivité, c'est vrai."

FMI DEAL

"En tant qu'Argentins, nous avons décidé de nous mettre d'accord sur cet accord et nous devons nous y conformer, nous devons suivre les objectifs."

"Dans chaque révision des objectifs trimestriels, il y aura sûrement aussi des modifications, parce que le monde change constamment... mais aujourd'hui plus que jamais à cause de la guerre (en Ukraine)."

DÉFICIT FISCAL

"Je crois en l'équilibre fiscal et je pense que nous devons avancer dans cette direction. Et bien sûr avec la libération de toutes les forces productives de notre pays pour obtenir de véritables emplois et plus d'exportations."

"Nous devons améliorer encore plus notre administration fiscale, être très précis dans la manière de collecter."

"Nous ne voulons en aucun cas augmenter la charge fiscale de ceux qui paient déjà des impôts, mais nous avons besoin que l'espace productif soit élargi pour que l'espace fiscal soit élargi."

SUBVENTIONS À L'ÉNERGIE

"Nous devons aller rapidement de l'avant avec la réduction des subventions et avec un programme qui assure la protection de ceux qui ont le plus besoin de ces subventions."

PAUVRETÉ

"Il n'y a pas de pauvreté digne. C'est la pauvreté, et elle doit être combattue", a-t-elle écrit dans un post de 2019 épinglé sur Twitter. "Elle est combattue avec un État qui planifie et intervient, et avec une société qui la fixe comme objectif social."


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
18:03Le rand sud-africain se raffermit avant les ventes au détail locales, les minutes de la Fed
ZR
17:59Point marchés-L'Europe finit dans le rouge avant les "minutes" de la Fed
RE
17:53Le gouverneur de la cenbank égyptienne démissionne et est nommé conseiller présidentiel
ZR
17:52Le niveau de la Loire au plus bas sous l'effet de la sécheresse
RE
17:33Des attaques dans l'est du Congo tuent des civils et touchent une grande centrale électrique
ZR
17:25Le fonds de pension canadien CDPQ rapporte des pertes d'investissement alors que les turbulences du marché pèsent sur lui
ZR
17:14Le personnel de Royal Mail au Royaume-Uni vote pour une nouvelle action de grève
ZR
17:04Résumé des principales informations économiques du mercredi 17 août 2022
AW
17:01La Syrie nie avoir enlevé ou détenu un journaliste américain disparu depuis 10 ans
ZR
17:00Agenda-SEMAINE/…
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"