Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 05H00 GMT (17/09)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
17/09/2019 | 07:00

ATTAQUES DE DRONES-IL SEMBLE QUE L'IRAN SOIT RESPONSABLE, DIT TRUMP

WASHINGTON - Il semble que l'Iran soit responsable des attaques qui ont visé ce week-end des installations pétrolières saoudiennes, a déclaré lundi Donald Trump, tout en assurant ne vouloir déclarer la guerre à personne.

Les bombardements ont été revendiqués par les Houthis, mouvement chiite pro-iranien qui tient la majeure partie du Yémen, mais, d'après la coalition sous commandement saoudien qui les combat depuis 2015, les premiers éléments de l'enquête montrent que ce sont des armes iraniennes qui ont été utilisées.

Plusieurs membres de l'administration américaine, dont le secrétaire d'Etat Mike Pompeo, les ont imputés à Téhéran, qui nie toute responsabilité.

Prié lors d'une conférence de presse de dire s'il jugeait l'Iran responsable des attaques de samedi, le président des Etats-Unis a répondu : "Cela semble certainement être le cas à ce stade (...) Dès que nous aurons des conclusions définitives, nous vous en informerons, mais cela semble être le cas".

"Nous avons beaucoup d'options, mais je ne cherche pas d'option à ce stade. Nous voulons découvrir qui a fait cela. Nous sommes en contact avec l'Arabie saoudite. Nous sommes en contact avec le prince héritier (Mohamed ben Salman) et plusieurs de (ses) voisins. Nous parlons de ça tous ensemble. Nous verrons bien ce qui va se passer", a-t-il poursuivi.

Les cours du pétrole ont bondi de 19% en séance lundi à la Bourse de New York, ce qui n'était pas arrivé depuis la première Guerre du Golfe, en 1991. Ils ont ensuite reculé pour clôturer en hausse d'un peu plus de 14%, lorsque le président a de nouveau évoqué un possible recours aux réserves stratégiques.

VOIR AUSSI

CHRONOLOGIE Le Golfe sous tension

---

ISRAËL-NETANYAHU JOUE SA SURVIE POLITIQUE LORS D'UN NOUVEAU SCRUTIN

JERUSALEM - Les Israéliens sont à nouveau appelés à élire ce mardi les 120 députés de la Knesset, alors que le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu joue sa survie politique après avoir échoué à former un nouveau cabinet à l'issue du scrutin d'avril.

Les sondages placent la coalition centriste Bleu et blanc de Benny Gantz au coude-à-coude avec le Likoud, le parti de droite de Netanyahu, et laissent entendre que Yisrael Beitenou, la formation ultranationaliste de l'ancien ministre de la Défense Avigdor Lieberman, pourrait se retrouver en position de "faiseur de roi".

Le scrutin sera clos mardi à 22h00 locales (19h00 GMT).

De nouvelles élections ont été convoquées après que Netanyahu n'a pas été en mesure de trouver une majorité absolue à la Knesset à l'issue du scrutin d'avril, faute d'être parvenu à s'entendre avec les partis de droite, d'extrême droite et ultraorthodoxes. Le parti Bleu et blanc et le Likoud avaient obtenu 35 sièges chacun.

---

JOHNSON RÉAFFIRME QU'IL NE DEMANDERA PAS DE REPORT DU BREXIT

LUXEMBOURG - Un accord sur le Brexit se dessine mais ce n'est pas encore "dans la poche", a estimé lundi Boris Johnson, à l'issue d'un entretien avec le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à Luxembourg.

"Oui, il y a de bonnes chances qu'un accord soit conclu. Je peux en voir les contours. Tout le monde voit à peu près ce qui peut être fait", a déclaré le Premier ministre britannique, s'adressant à la presse.

"C’est un moment difficile. Nous tenons vraiment à y parvenir, mais je ne veux pas que les gens pensent que c’est nécessairement dans la poche. Il reste beaucoup de travail à faire", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement avait réaffirmé un peu plus tôt qu'il ne demanderait pas de nouveau report du Brexit et que la Grande-Bretagne sortirait de l'Union européenne le 31 octobre, comme il s'y est engagé.

---

L'EUROPE DIVISÉE SUR L'ADOPTION DU BUDGET POUR 2021-2027

BRUXELLES - L'Union européenne pourrait devoir revoir à la baisse ses ambitions en matière de relance de la croissance et de lutte contre le réchauffement climatique si elle ne parvient pas à adopter rapidement un budget pour la période 2021-2027, ont déclaré lundi des responsables européens.

L'Allemagne, appuyée par la Suède et les Pays-Bas, plaide pour une réduction des dépenses. Selon un document consulté par Reuters, Berlin souhaite que le budget de l'UE ne représente pas plus d'un pour cent du revenu national brut (RNB), c'est-à-dire la richesse produite chaque année par les pays membres.

Les négociations sur le sujet sont traditionnellement tendues, mais les divisions sont cette fois-ci plus profondes en raison du risque de récession économique et des incertitudes liées à la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, Londres étant l'un des plus gros contributeurs à ce budget.

"Ma principale inquiétude est que l'Europe sera dans une situation économique et géopolitique difficile s'il n'y a pas d'accord sur le budget d'ici le 1er janvier", a déclaré le commissaire européen chargé des négociations, Günther Oettinger, lors d'une réunion des ministres de l'UE à Bruxelles.

---

TUNISIE-DEUX CANDIDATS HORS SYSTÈME EN TÊTE DE LA PRÉSIDENTIELLE

TUNIS - Les premiers résultats officiels publiés lundi confirment l'avance prise par Kaïs Saïd et Nabil Karoui, deux candidats hors système, après le premier tour du scrutin présidentiel en Tunisie, qui n'a guère mobilisé l'électorat.

Après dépouillement de 27% des bulletins de vote en milieu de matinée, la commission électorale tunisienne plaçait le professeur de droit Kaïs Saïd (19%) et l'homme d'affaires Nabil Karoui (15%) en tête, devançant de peu Abdelfattah Mourou, le candidat du parti religieux Ennahda (13%).

Si ces résultats du scrutin de dimanche se confirment, Kaïs Saïd et Nabil Karoui, actuellement incarcéré pour fraude fiscale, se retrouveront face à face le 13 octobre prochain.

VOIR AUSSI

CHRONOLOGIE La Tunisie depuis la chute de Ben Ali

---

FRANCE-LES PROFESSIONS LIBÉRALES COALISÉES CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES

PARIS - Les professions libérales, après les agents de la RATP, se sont mobilisées en nombre lundi en France contre le projet de réforme des retraites qui unifiera en 2025 l'ensemble des régimes, dénonçant "un hold-up d'Etat sur leurs réserves cotisées".

A Paris, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans l'après-midi entre la place de l'Opéra et la place de Nation à l'appel du collectif "SOS Retraites", qui réunit, à l'initiative des avocats, 14 professions libérales auxquelles se sont joints notamment les pilotes de ligne, stewards et hôtesses de l'air.

Il estime que les propositions du Haut commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye aboutiraient à "supprimer ces régimes, à faire un hold-up d'Etat sur leurs réserves cotisées et à majorer le coût du maintien des retraites à leur niveau actuel, voire doubler les cotisations retraites versées par certaines de ces professions".

Pour le Conseil national des barreaux (CNB), toutes ces professions aux régimes autonomes seront confrontées à "une équation infernale" à partir de 2025, lors de la fusion des 42 régimes existants : hausse des cotisations, baisse des pensions et "confiscation des réserves qu'elles ont constituées pour disposer d'un fonds de garantie".

---

MACRON MOTIVE LES TROUPES LAREM POUR UNE RENTRÉE PÉRILLEUSE

PARIS - Retraites, municipales, immigration... Emmanuel Macron a placé lundi soir la rentrée de la majorité sous le signe de la méthode et de l'unité, mettant en garde contre l'"arrogance" et les "divisions" dans un pays tenté par l'extrême droite.

Comme pressenti depuis la veille, le chef de l'Etat s'est invité à une réunion mêlant membres du gouvernement, députés et sénateurs La République en marche (LaRem) et Mouvement démocrate (MoDem) autour du Premier ministre, Edouard Philippe.

A six mois des élections municipales, le président a lancé un message d'unité à son parti né il y a trois ans, qui compte sur ce scrutin pour approfondir un ancrage territorial qui lui fait défaut, à l'heure des colères exprimées à travers les "Gilets jaunes".

"Les divisions sont mortelles, il faut souquer ensemble", a-t-il à l'adresse du député Cédric Villani, qui a lancé une candidature dissidente à Paris face au prétendant désigné par le parti, Benjamin Griveaux.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.15%0.86594 Cours en différé.-3.94%
EURO / ISRAELI NEW SHEKEL (EUR/ILS) 0.03%3.9318 Cours en clôture.-4.78%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
04:05Chine - croissance du pib de 6,0% annualisés au t3, consensus a +6,1%
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (18/10)
RE
01:58La Turquie accepte une pause de cinq jours dans son offensive en Syrie
RE
01:21Le secrétaire US à l'Energie démissionnera à la fin de l'année, dit Trump
RE
18/10L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (17/10)
RE
17/10Aramco repousse son IPO pour rassurer les investisseurs, selon des sources
RE
17/10BLOCKCHAIN : Rapport Financier Semestriel 2019
PU
17/10Renault-deutsche bank abaisse sa recommandation d'achat à conserver, objectif de cours ramené de 75 à 60 euros
RE
17/10Un attentat type "11-Septembre" récemment déjoué en France-Castaner
RE
17/10La livre volatile, ballotée par l'accord fragile sur le Brexit
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"