Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La BCE a joué la prudence, selon Columbia Threadneedle Investments

10/06/2021 | 17:23
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Pas de grandes surprises lors de la réunion d'aujourd'hui, puisque le marché ne s'attendait pas vraiment à une réduction des achats du Pandemic Emergency Purchase Programme (PEPP) comme il y a quelques semaines", commente Adrian Hilton, Responsable gestion taux et devises mondiaux et dette émergente chez Columbia Threadneedle Investments.

"Mais Mme Lagarde a semblé décrire un Conseil des gouverneurs qui n'augmente que très prudemment son optimisme sur les perspectives économiques européennes", poursuit le professionnel.

Selon lui, en modifiant légèrement à la hausse les projections de croissance du PIB et d'inflation pour 2021 et 2022, mais en laissant inchangées les perspectives pour 2023, la BCE a indiqué qu'elle ne voyait pas encore les fondements d'une reprise soutenue de la croissance à long terme, en particulier si le marché de l'emploi reste très peu actif.

"Nous savons que la banque centrale est sensible à un resserrement potentiel des conditions de financement par le biais de taux de marché plus élevés. Il est possible que la hausse des rendements des bunds le mois dernier, lorsque les obligations à 10 ans ont brièvement menacé de s'échanger avec un rendement positif, ait mis les nerfs de la BCE en émoi et la rende prudente quant à un retrait prématuré du soutien politique", conclut Adrian Hilton.



© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader