Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

La contre-attaque d'Elon Musk contre Twitter doit être déposée d'ici vendredi, alors que l'acrimonie grandit.

03/08/2022 | 23:49
FILE PHOTO: Illustration shows Elon Musk image on smartphone and printed Twitter logos

Twitter Inc et Elon Musk, qui se poursuivent l'un l'autre à cause de l'effort de la personne la plus riche du monde pour sortir de leur fusion de 44 milliards de dollars, n'ont même pas pu se mettre d'accord sur ce qu'ils devaient dire au public à propos de leur différend.

Le juge qui préside, la chancelière Kathleen McCormick de la Cour de chancellerie du Delaware, a décidé mercredi que la contre-poursuite de Musk sera rendue publique dans l'après-midi du 5 août, soit deux jours plus tard que ce que Musk souhaitait.

La contre-poursuite de Musk pourrait être rendue publique dès jeudi, selon une personne familière avec l'affaire mais non autorisée à en discuter.

M. McCormick a rendu sa décision après que Twitter, dont le siège est à San Francisco, ait accusé M. Musk d'avoir tenté de publier sa contre-poursuite de 163 pages mercredi sans lui donner la possibilité de rédiger, ou de noircir, des informations confidentielles sur la société.

Quelques heures plus tard, les avocats de Musk ont répliqué, accusant Twitter d'essayer d'enterrer "le côté de l'histoire qu'il ne veut pas voir divulgué publiquement" et de porter atteinte au droit constitutionnel du Premier Amendement du public de connaître les arguments des deux parties.

Twitter avait reçu une copie de la contre-poursuite le 29 juillet, et a déclaré que les règles du tribunal lui accordaient cinq jours ouvrables pour travailler sur les rédactions. Musk a déclaré que trois jours ouvrables étaient suffisants.

Le différend met en évidence l'acrimonie entre Twitter et Musk, qui est également directeur général de la société de voitures électriques Tesla Inc.

Musk a accepté d'acheter Twitter le 25 avril, mais a cherché à se retirer le 8 juillet sans payer une indemnité de rupture d'un milliard de dollars, invoquant l'incapacité de Twitter à fournir des détails sur la prévalence des comptes robots et des spams.

Twitter l'a poursuivi en justice quatre jours plus tard, l'accusant d'avoir saboté la fusion parce qu'elle ne servait plus ses intérêts, et lui demandant de mener à bien la fusion.

Un procès est prévu le 17 octobre. Cette semaine, Twitter a lancé des dizaines d'assignations à comparaître à des banques, des investisseurs et des cabinets d'avocats qui ont soutenu l'offre de Musk, tandis que ce dernier a lancé des assignations à comparaître aux conseillers de Twitter chez Goldman Sachs et JPMorgan.

Musk avait proposé d'acheter Twitter pour 54,20 $ par action, affirmant qu'il pensait qu'elle pourrait être une plateforme mondiale pour la liberté d'expression.

L'action Twitter a clôturé en hausse de 2 cents à 41,00 $ mercredi.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
TESLA, INC. 11.00%177.9 Cours en différé.44.42%
Dernières actualités "Économie"
02:27USA-Biden "scandalisé" et "affligé" après avoir vu les images de l’arrestation de Tyre Nichols
RE
00:25République Tchèque-L'ancien général Petr Pavel favori du second tour de la présidentielle
RE
00:04Un général tchèque à la retraite veut battre l'ex-PM, un magnat, dans la course à la présidence.
ZR
00:01Un homme de Caroline du Nord plaide coupable pour une alerte à la bombe près du Capitole des États-Unis en 2021
ZR
27/01Les craintes de récession remettent en question les actions énergétiques après une année exceptionnelle
ZR
27/01L'euro en retrait avant une importante semaine pour les banques centrales
AW
27/01Le DOJ enquête sur les pratiques de Visa en matière de cartes de débit aux États-Unis et sur la concurrence.
ZR
27/01La Maison Blanche critique à nouveau les rachats d'actions des grandes compagnies pétrolières alors que les bénéfices de Chevron doublent.
ZR
27/01Le point hebdo de l'investisseur : La Fed revient dans le jeu
ZB
27/01Prudence sur les marchés européens avant une semaine très chargée, Wall Street
AW
Dernières actualités "Économie"