Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Le nouveau gouvernement libanais obtient la confiance du Parlement

20/09/2021 | 20:34
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BEYROUTH, 20 septembre (Reuters) - Le nouveau gouvernement libanais dirigé par Najib Mikati a obtenu lundi le vote de confiance du Parlement sur un programme économique de sortie de crise, au terme d'une séance de plus de sept heures ponctuée par des coupures d'électricité dues aux pénuries de carburant dans le pays.

Le cabinet a obtenu la confiance par 85 voix contre 15, a annoncé le président du Parlement Nabih Berri.

Le programme mis au point par Najib Mikati, un homme d'affaires milliardaire qui a pris les rênes du gouvernement libanais à la fin juillet, promet de relancer les négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) et de mettre en oeuvre des réformes réclamées par les bailleurs de fonds en échange du versement d'une aide financière.

"Nous commencerons pas le FMI, ce n'est pas un choix, c'est quelque chose par quoi nous devons passer", a déclaré Najib Mikati, pressé par Nabih Berri d'écourter son discours en raison des problèmes d'électricité.

Le nouveau gouvernement a repris à son compte un plan de redressement financier élaboré par le précédent gouvernement, qui évalue à quelque 90 milliards de dollars (76 milliards d'euros) le trou à combler dans les finances du pays, un chiffre accepté par le FMI.

Ce plan a été torpillé par l'élite politique et le système bancaire libanais l'an dernier, contribuant à geler les discussions avec l'institution financière internationale.

Le Liban est entré dans une grave crise financière à la fin 2019. (Reportage Laïla Bassam et Maha El Dahan; version française Jean-Stéphane Brosse)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:16Géorgie-Transfusion sanguine pour l'ex-président Saakachvili en grève de la faim
RE
12:28Coronavirus-Le taux d'incidence en Allemagne au plus haut depuis la mi-mai
RE
11:33La Roumanie prend des mesures de confinement face au Covid
RE
10:05Climat-L'Arabie saoudite vise zéro émission nette à l'horizon 2060
RE
07:23Un haut dirigeant d'Al Qaïda tué par les USA en Syrie - Centcom
RE
01:46TED ROGERS : Le drame du conseil d'administration de Rogers n'affectera probablement pas l'accord d'achat de Shaw - analystes
ZR
22/10Saba Capital de Weinstein a vendu des participations dans la SPAC alors que les actions ont bondi suite à l'accord avec Trump.
ZR
22/10Bristol Myers intéressé par le rachat d'Aurinia Pharma - Bloomberg News
ZR
22/10FACEBOOK : Le Nasdaq et le S&P 500 terminent en baisse, le secteur des communications pèse
RE
22/10USA : les achats d'actifs bientôt réduits, mais "prématuré" de relever les taux
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"