Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Le pire n'est pas terminé pour les monnaies des pays émergents alors que le dollar américain continue de tonner

07/09/2022 | 03:11
Illustration shows U.S. Dollar banknotes

Les devises des marchés émergents auront du mal à regagner le terrain perdu cette année, car les hausses incessantes des taux de la Réserve fédérale et la demande de valeurs refuges maintiennent le dollar à la hausse, selon un sondage Reuters auprès des stratèges en devises.

La ruée vers le billet vert a poussé l'indice général des devises des marchés émergents à son plus bas niveau en deux ans mardi, dans un contexte de craintes croissantes de récession mondiale.

L'enquête Reuters menée du 1er au 6 septembre auprès des stratèges en matière de devises a montré que les mêmes problèmes se profilaient à l'horizon. Presque toutes les monnaies des marchés émergents, qui ont été battues, devraient s'affaiblir ou, au mieux, s'accrocher à une fourchette au cours des trois prochains mois.

"Les EMFX vont continuer à traverser une période de volatilité élevée jusqu'à ce que l'USD atteigne un point culminant", a noté Phoenix Kalen, directeur de la stratégie des marchés émergents à la Société Générale.

"Non seulement le marché est revenu, le mois dernier, à un rythme plus agressif de relèvement des taux du FOMC, mais le contexte sous-jacent de la croissance mondiale a continué à se détériorer... et les mauvaises surprises de la Chine s'ajoutent à la myriade de défis auxquels sont confrontés les EM FX."

Au cours des cycles de resserrement américains passés, les banques centrales des marchés émergents ont généralement essayé d'égaler ou de dépasser le rythme de la Fed, mais cette fois, elles n'ont pas réussi à suivre.

Cela a exercé une pression sur les devises des marchés émergents, entraînant la roupie indienne et le peso philippin à des niveaux record. [INR/POLL]

Près des trois quarts des analystes, 41 sur 56, qui ont répondu à une question supplémentaire ont déclaré que les devises des pays émergents baisseraient par rapport au dollar au cours des trois prochains mois, dont six qui ont dit qu'elles baisseraient considérablement.

Les analystes FX ont également averti que le yuan chinois, qui a baissé d'environ 9 % cette année, affecte plus que jamais les homologues des marchés émergents et pourrait avoir un effet profond sur leurs performances au cours de l'année à venir.

"La Fed ne sera pas le seul facteur qui maintiendra le dollar fort. Les EMFX restent minés par la faiblesse du renminbi", a déclaré Francesco Pesole, stratège FX chez ING.

"À moins que la Chine ne présente des mesures de relance budgétaire importantes ou n'abandonne sa stratégie de zéro COVID, les EMFX continueront à se négocier mal."

Alors que la médiane du sondage Reuters pour le yuan chinois suggère que la monnaie se renforcerait, Mitul Kotecha de TD Securities a déclaré qu'il y a de plus en plus de signes, y compris dans les récentes fixations du yuan, que la Banque populaire de Chine n'est pas à l'aise avec le rythme de la dépréciation du CNY.

"Les autorités seront favorables à une certaine dépréciation pour soutenir les exportations, mais elles resteront méfiantes à l'égard d'une baisse rapide de la monnaie, comme en témoigne le récent repli de la PBOC. Nous nous attendons à ce que cette résistance soit maintenue, surtout avant le Congrès du Parti communiste à la mi-octobre", a ajouté M. Kotecha.

Entre-temps, le rand sud-africain a adopté des perspectives plus favorables par rapport aux autres devises des pays émergents. Le rand à haut rendement devrait effacer la plupart de ses pertes enregistrées jusqu'à présent cette année, gagnant environ 6,0 % à 16,30/$ en un an.

La lire turque est en baisse de près de 26 % cette année, en plus des 44 % qu'elle a perdus l'année dernière, car la banque centrale turque a réduit les taux d'intérêt alors même que l'inflation s'envolait. L'inflation a dépassé 80 % en août.

Monnaie la moins performante des marchés émergents cette année, la lire devait chuter d'environ 16 % à 21,66 par dollar au cours des 12 prochains mois.

Le rouble russe, qui a été soutenu par des contrôles de capitaux et avait artificiellement augmenté pour devenir la devise la plus performante du monde jusqu'à présent cette année, devrait s'affaiblir de plus de 15 % à 71,00/$ en un an.

(Pour d'autres articles du sondage Reuters de septembre sur les taux de change :)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.63%0.67682 Cours en différé.-7.75%
BANK OF CHINA LIMITED 1.50%2.71 Cours en différé.-4.98%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.27%1.22408 Cours en différé.-10.33%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.51%0.73612 Cours en différé.-7.38%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.39%1.05523 Cours en différé.-7.95%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.02%0.012157 Cours en différé.-9.65%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.28%0.637 Cours en différé.-7.50%
UNITED STATES DOLLAR (B) / CHINESE YUAN IN HONG KONG (USD/CNH) -0.03%6.96388 Cours en différé.9.76%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) -0.08%6.9649 Cours en différé.10.10%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.24%62.4 Cours en différé.-16.73%
Dernières actualités "Économie"
20:36Le PDG de GM voit un rebond des ventes de voitures neuves aux États-Unis en 2023
ZR
20:17Le système de plafonnement des prix du gaz de l'UE pourrait se retourner contre lui et accroître la volatilité - BCE
ZR
20:09La Banque de France prédit une croissance de 0,1% au quatrième trimestre
RE
20:07L'économie française devrait résister fin 2022, selon la Banque de France
AW
20:04La banque centrale française prévoit une croissance de 0,1 % au quatrième trimestre
ZR
20:04France: la BdF prévoit une croissance de 0,1% au quatrième trimestre
AW
20:00La banque de france prévoit une croissance de 0,1% au t4 par rapport au trimestre précédent
RE
20:00La Banque de France prédit une croissance de 0,1% au quatrième trimestre
RE
19:58La présidente d'une commission de la Chambre des représentants des États-Unis déclare qu'elle citera Bankman-Fried de FTX à comparaître si nécessaire.
ZR
19:42Exclusif-Les États-Unis imposent des sanctions à un homme d'affaires turc, citant des liens avec la Force Quds de l'Iran.
ZR
Dernières actualités "Économie"