Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les ados US boudent les drogues dures, préfèrent la marijuana

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
18/12/2013 | 20:35

18 décembre (Reuters) - Les adolescents américains consomment davantage de marijuana, mais s'éloignent des drogues dures et sont de moins en moins enclins à des beuveries, indique un rapport gouvernemental publié mercredi.

S'appuyant sur une enquête auprès de 41.600 lycéens sur l'ensemble des Etats-Unis, l'Institut national de la santé note que la hausse de la consommation de marijuana pourrait s'expliquer par un accès plus facile au produit.

Le Colorado et l'Etat de Washington ont dépénalisé la consommation de marijuana. Dans 19 autres Etats, plus le District de Colombia, on peut s'en procurer pour des raisons médicales.

Environ 6,5% des lycéens fument chaque jour de la marijuana contre six pour cent il y a dix ans et 2,4% en 1993.

"Nous devrions être extrêmement inquiets", estime Nora Volkow, directrice de l'Institut national de lutte contre la drogue.

L'augmentation de la consommation entraîne parallèlement une hausse de l'effet de la marijuana. La drogue peut par conséquent être encore plus nuisible et laisser des séquelles, juge-t-elle.

Un nombre croissant d'adolescents fument de la marijuana parce qu'ils estiment qu'il y a moins de risque à en consommer quotidiennement. Un peu moins de 40% des élèves de terminale jugent nuisible à leur santé un ou plusieurs joints quotidiens. Ils étaient 44,1% l'an dernier.

La consommation de cocaïne et d'héroïne poursuit sa baisse entreprise ces dernières années et atteint des plus bas historiques.

Il en est de même pour l'alcool. Le pourcentage d'élèves de seconde disant avoir bu cinq verres ou plus d'affilée dans une soirée est passé de 15,6% en 2012 à 13,7% cette année. (Carey Williams, Pascal Liétout pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:49Irak-Un convoi transportant de l'équipement US visé par une explosion
RE
02:37Trump envisage d'accueillir le G7 après la présidentielle US de novembre
RE
02:20Coronavirus-Le bilan au Mexique dépasse les 53.000 décès
RE
02:09Coronavirus-Trump pourrait empêcher le retour de citoyens suspectés de contamination
RE
02:02France-Mouvement de foule à Cannes après la rumeur d'une fusillade
RE
01:54Onu-Le vote sur l'embargo sur les ventes d'armes à l'Iran attendu cette semaine
RE
01:13USA-Les firmes chinoises ne respectant pas les normes seront radiées de la Bourse
RE
01:05France-Mouvement de foule à Cannes après la rumeur d'une fusillade
RE
00:58Trump dit envisager d'accueillir le G7 après la présidentielle US de novembre
RE
00:52Biélorussie-Décès d'un manifestant qui tenait un engin explosif-police
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"