Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris poursuit sa course dans le vert

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
08/05/2020 | 09:32

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a débuté en hausse vendredi (+0,91%), poursuivant sa course dans le vert, en attendant un rapport mensuel sur l'emploi en avril aux Etats-Unis qui devrait être largement affecté par la crise sanitaire.

A 09H18 (07H18 GMT), l'indice CAC 40 prenait 40,79 points à 4.542,23points. La veille, il avait fini dans le vert (+1,54%).

Les indices européens profitent "de la clôture des marchés américains euphorisés par la réouverture progressive de l'économie (américaine et mondiale) et le passage en territoire positif (depuis le début de l'année) du Nasdaq", a estimé John Plassard, spécialiste de l'investissement chez Mirabaud.

"La nervosité pourrait cependant monter d'un cran avant les chiffres de l'emploi américain d'avril qui devraient montrer une nette détérioration", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis voient affluer des millions de nouveaux chômeurs chaque semaine depuis mars, et le taux de chômage d'avril, publié en début d'après-midi sera la premier à refléter l'ampleur de la crise du Covid-19.

Il pourrait approcher les 20%, deux fois plus qu'au coeur de la grande récession de 2009, les analystes les plus optimistes tablant sur un peu plus de 16%.

La reprise du dialogue entre Chinois et Américains, avec la promesse d'appliquer leur accord commercial préliminaire, difficilement acquis en début d'année, devrait aussi être accueillie favorablement par les investisseurs.

Après plus de quatre mois de silence et des tensions très fortes entre les deux pays au sujet du coronavirus, les négociateurs chinois et américains se sont en effet engagés vendredi, lors d'un entretien téléphonique, à mettre en oeuvre leur accord commercial "de phase une".

Malgré un jour férié dans de nombreux pays, l'agenda s'annonce dense avec une visioconférence des ministres des Finances de la zone euro et un discours de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, lors d'une conférence de l'Institut universitaire européen.

Cette dernière est par ailleurs montée au créneau jeudi en prévenant qu'elle ne se laisserait pas démonter par les critiques cette semaine de la cour suprême allemande à l'encontre de sa politique de soutien maximal à la zone euro.

Pour les indicateurs, en attendant les chiffres d'emploi aux Etats-Unis, l'Allemagne a publié ceux de son commerce extérieur en mars, marqué par une chute conséquente des exportations.

Airbus en tête

Côté valeurs, la bonne orientation de l'indice jouait en faveur des titres les plus chahutés par la crise, alors qu'à l'inverse quelques prises de bénéfices s'opéraient sur ceux qui ont le mieux résisté, à l'instar de Sanofi sur la dernière marche de l'indice CAC 40 avec une baisse de 0,72% à 90,10 euros.

A l'autre extrémité, Airbus montait de 2,67% à 57,24 euros profitant de l'annonce d'une commande de neuf avions A320 et A321 et livré 14 appareils au cours en avril, a annoncé jeudi l'avionneur européen, affecté par la crise provoquée par l'épidémie de Covid-19.

Air France-KLM gagnait également 3,32% à 4,23 euros. L'entreprise a pourtant essuyé les premiers effets du Covid-19 sur son trafic, avec une perte nette de 1,8 milliard d'euros au premier trimestre, et elle anticipe des retombées encore plus désastreuses pour ses finances d'ici l'été.

Technicolor bondissait de 5,99% à 0,22 euros. Le groupe de technologies a publié un chiffre d'affaires en baisse de 12,8% au premier trimestre, touché sur plusieurs de ses activités par la crise sanitaire, et a annoncé un nouveau plan d'économies.

Showroomprivé engrangeait 3,75% à 1,11 euro. Le groupe de déstockage en ligne, qui vient de se faire accorder un prêt garanti par l'État (PGE) de 35 millions d'euros, a vu ses ventes rebondir en avril en pleine crise sanitaire, après un premier trimestre en net repli.

Le secteur automobile bénéficiait aussi du courant porteur. Renault grimpait de 1,76% à 17,39 euros et Peugeot de 1,85% à 13,18 euros.

abx/sbo/nth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -5.69%56.7 Cours en temps réel.-56.55%
CAC 40 -1.59%4695.44 Cours en temps réel.-20.19%
SRP GROUPE S.A. 0.20%1.012 Cours en temps réel.-22.03%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
29/05Wall Street : se rassure avec Trump, gain mensuel de +4,5%
CF
29/05Wall Street reprend son souffle après les propos de Trump sur la Chine
RE
29/05Wall Street en ordre dispersé après des mesures de Trump à l'encontre de la
AW
29/05Wall Street termine en ordre dispersé
AW
29/05EUROPE : Prises de bénéfices sur les marchés européens avant Trump sur la Chine
AW
29/05Les valeurs à suivre lundi 1er juin à la Bourse de Paris
AO
29/05BOURSE DE PARIS : Paris prend ses gains avant l'intervention de Trump sur la Chine
AW
29/05La tension USA-Chine gâche la fin d'une belle semaine
RE
29/05Bourse Zurich: dans le rouge avant le long week-end de Pentecôte
AW
29/05CAC40 : enfonce les 4700Pts, Renault perd près de 8%
CF
Dernières actualités "Marchés"