Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Point marchés-Repli en vue en Europe, les actifs refuge recherchés (actualisé)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/02/2020 | 07:39

 (Actualisé avec contrats à terme sur les indices européens, ouverture du marché
obligataire en Europe)
    * Les indices en Europe sont attendus en repli de 0,1% à 0,7%
    * Hausse du nombre de nouveaux cas de contamination en Chine
    * Le dollar à un pic de 3 ans, l'or au plus haut de 7 ans

    par Blandine Henault
    PARIS, 21 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient
ouvrir en baisse vendredi alors que les craintes entourant l'épidémie de
coronavirus reprennent le dessus auprès des investisseurs qui se réfugient sur
les actifs jugés les plus sûrs, comme le dollar et l'or. 
    D'après les contrats à terme, le CAC 40 parisien pourrait perdre
0,14% à l'ouverture, le Dax à Francfort reculerait de 0,7% tandis que
le FTSE à Londres cèderait 0,51%.
    Les autorités chinoises ont fait état vendredi de 889 nouveaux cas de
contamination en Chine continentale, soit un nombre de cas supplémentaires bien
supérieur à celui rapporté la veille (394). 
    Le ministre chinois du Commerce a prévenu vendredi que les exportations et
les importations du pays connaîtraient une baisse significative en janvier et
février en raison de l'impact de l'épidémie sur l'activité de la deuxième
puissance économique mondiale. 
    La Corée du Sud a pour sa part annoncé que ses exportations vers la Chine
avaient chuté lors des 20 premiers jours de février. Le pays, confronté à une
flambée de l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi 52 nouveaux cas de
contamination.
    En Europe, la publication des indices PMI flash pour le mois de février,
prévue dans la matinée, pourrait donner de premiers éléments sur l'impact de la
crise liée au coronavirus sur l'activité des pays de la région.
    Les effets de l'épidémie se font aussi sentir sur les entreprises mondiales
qui, à l'occasion de la saison de publication de leurs résultats annuels,
avertissent sur un impact plus ou moins important sur leurs activités, à
l'instar d'Apple ou en France, d'Air France-KLM.
    L'IATA, l'association internationale des transporteurs aériens, a estimé
vendredi que les pertes pour les seules compagnies asiatiques pourraient
s'élever à près de 28 milliards de dollars cette année.
    
    LES VALEURS A SUIVRE :
    
    A WALL STREET
    La Bourse de New York a fini dans le rouge jeudi, les derniers chiffres de
l'épidémie de coronavirus en Chine et dans d'autres pays ayant ravivé
l'inquiétude des investisseurs et favorisé les prises de bénéfice, sur les
valeurs technologiques notamment.
    L'indice Dow Jones a perdu 0,44%, à 29.219,98 points et le Standard &
Poor's 500 a cédé 0,38% à 3.373,23 points. Le repli a été plus marqué
pour le Nasdaq Composite, qui a perdu 0,67%, à 9.750,97 points.
    
    EN ASIE 
    Si les Bourses chinoises continentales sont restées soutenues par les
mesures de soutien à l'économie prises par les autorités du pays, les autres
places en Asie ont évolué nettement dans le rouge.
    A l'approche de la clôture, l'indice Kospi à Séoul recule de 1,49%
et le Hang Seng à Hong Kong perd 1,07%. De son côté, la Bourse de Tokyo a
perdu 0,39%, le repli ayant été limité par la faiblesse du yen favorable aux
valeurs exportatrices de la cote.
    
    TAUX 
    Signe des inquiétudes actuelles, le rendement des Treasuries à 30 ans
 est tombé sous le seuil symbolique de 2% pour toucher un creux
depuis septembre 2019. 
    Le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans est quant
à lui retombé sous 1,5%, en baisse de près de trois points de base.
    En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans recule à
-0,45%, un plus bas depuis octobre.
    
    CHANGES 
    Les flux sur la dette américaine favorisent le dollar qui a touché vendredi
un plus haut de trois ans face à un panier de devises de référence. 
    Le billet vert a notamment vivement progressé face au yen qui reste pénalisé
par des craintes d'une récession économique imminente au Japon. Ces inquiétudes
ont encore été alimentées par l'annonce d'une baisse de l'activité
manufacturière au Japon qui s'est repliée en février à un plus bas de sept ans.

    Le dollar évolue autour du seuil de 112 yens et s'apprête à signer sa
meilleure semaine (+2%) face à la devise nippone depuis septembre 2017.
    De son côté, l'euro évolue toujours sous le seuil de 1,08 dollar.
    
    MÉTAUX
    Outre les actifs américains, l'or joue également à plein son rôle d'actif
refuge. Le métal jaune grimpe à plus de 1.631 dollars l'once, à un pic de sept
ans, après avoir gagné 3% depuis le début de la semaine.
    
    PÉTROLE 
    Les cours du pétrole évoluent en baisse vendredi, rattrapés par les craintes
sur l'épidémie de coronavirus, mais continuent d'afficher une progression sur
l'ensemble de la semaine.
    Le baril de Brent de la Mer du Nord perd plus de 1% à 58,67 dollars
et le baril de brut léger américain cède 1% à 53,36 dollars.
    
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 20 FÉVRIER : 
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 FR      08h15  Indice PMI flash               février     50,7          51,1
                manufacturier                                            
                Indice PMI flash des services              51,3          51,0
                Indice PMI flash composite                 51,0          51,1
 DE      08h30  Indice PMI flash               février     44,8          45,3
                manufacturier                                            
                Indice PMI flash des services              53,8          54,2
                Indice PMI flash composite                 50,8          51,2
 EZ      09h00  Indice PMI flash               février     47,5          47,9
                manufacturier                                            
                Indice PMI flash des services              52,2          52,5
                Indice PMI flash composite                 51,0          51,3
 GB      09h30  Indice PMI flash               février     49,7          50,0
                manufacturier                                            
                Indice PMI flash des services              53,4          53,9
                Indice PMI flash composite                 52,8          53,3
 EZ      10h00  Inflation (déf.) sur un an     janvier     +1,4%         +1,4%*
 US      15h00  Reventes de logements          janvier     5,43 mlns     5,54 mlns
                - en pourcentage                           -1,8%         +3,6%
 * première estimation
    
    

 (Blandine Hénault, édité par Bertrand Boucey)
  
 
 

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 1.35%4.972 Cours en temps réel.-49.90%
APPLE INC. -1.44%241.41 Cours en différé.-17.79%
CAC 40 -1.57%4154.58 Cours en temps réel.-26.46%
DAX -0.47%9525.77 Cours en différé.-28.10%
DJ INDUSTRIAL -1.69%21052.53 Cours en différé.-24.97%
HANG SENG -0.20%23176.99 Cours en temps réel.-17.78%
KOSPI COMPOSITE INDEX 0.12%1727.27 Cours en temps réel.-21.45%
NASDAQ 100 -1.41%7528.113802 Cours en différé.-10.53%
NASDAQ COMP. -1.53%7373.08309 Cours en différé.-14.18%
S&P 500 -1.51%2488.65 Cours en différé.-22.97%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
04/04Coronavirus-Le nombre de décès augmente de 20% au Royaume-Uni
RE
04/04Coronavirus-La Grande-Bretagne probablement confinée jusqu'à fin mai-expert
RE
03/04Wall Street : l'envol du WTI ne suffit pas, chute small caps
CF
03/04Wall Street recule face à la montée brutale du chômage
RE
03/04Wall Street rattrapée par la remontée brutale du chômage aux Etats-Unis
AW
03/04CAC40 : triste fin de semaine, la hausse du pétrole sans effet
CF
03/04BOURSE DE PARIS : Paris déprimée par l'emploi américain
AW
03/04Point marchés-L'Europe ploie sous le coup du coronavirus malgré la hausse du pétrole
RE
03/04Les valeurs à suivre lundi 6 avril à la Bourse de Paris
AO
03/04BOURSE DE LONDRES : Londres plombée par l'impact économique de la pandémie
AW
Dernières actualités "Marchés"