Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Procédure d'extradition de Ghosn ou procès au Liban: Tokyo et Beyrouth ont 40 jours pour trancher

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
23/01/2020 | 17:59

(RPT syntaxe au premier paragraphe)

BEYROUTH, 23 janvier (Reuters) - Le Liban et le Japon disposent de 40 jours pour décider si Carlos Ghosn doit faire l'objet d'une procédure formelle d'extradition vers le Japon ou être jugé au Liban, a-t-on appris jeudi auprès d'une source judiciaire et dans l'entourage de l'ancien président de Nissan.

Carlos Ghosn, poursuivi au Japon pour dissimulation de revenus, détournement de fonds et abus de confiance, s'est soustrait à son contrôle judiciaire et s'est enfui au Liban en toute fin d'année dernière. Il dément les faits qui lui sont imputés.

Le Japon, qui a diffusé un mandat d'arrêt international via Interpol, et le Liban ne sont liés par aucun accord d'extradition, et le Liban a pour habitude de ne pas extrader ses ressortissants (Ghosn possède la triple nationalité libanaise, française et brésilienne).

Les avocats de l'ex-"shogun" de l'industrie automobile espèrent qu'il pourra être jugé au Liban.

Selon les deux sources de Reuters, le Japon s'était enquis ces derniers jours auprès du Liban des documents nécessaires à fournir dans le cadre de sa demande d'extradition.

Cette liste leur a été transmise jeudi. Conformément à des règles édictées par Interpol, cet envoi déclenche une période de 40 jours au terme de laquelle un accord devra être trouvé entre les deux pays sur la localisation et les conditions d'un procès Ghosn, précisent ces deux sources.

La source proche de Ghosn a ajouté que le Japon devait soit adresser sous 40 jours une demande formelle d'extradition, soit transférer au Liban le dossier judiciaire visant l'ancien patron.

Dans l'intervalle, Carlos Ghosn a interdiction de quitter le territoire libanais. (Eric Knecht et Laila Bassam version française Henri-Pierre André)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
NIKKEI 225 -1.40%23193.8 Cours en temps réel.0.13%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -2.12%502.8 Cours en clôture.-20.28%
RENAULT -5.86%31.06 Cours en temps réel.-21.69%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
16:04Wall Street lestée à l'ouverture par l'avertissement d'Apple
AW
16:03BOURSE DE WALL STREET : Wall Street recule sous la pression d'Apple
RE
15:18Wall Street : l'avertissement d'Apple risque de peser lourd
CF
15:07CAC40 : repli modéré, secteur auto plombé, Euro sous 1,08/$
CF
15:04Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Mardi 18 février 2020
AO
13:38BOURSE DE WALL STREET : L'avertissement d'Apple devrait faire souffrir Wall Street
RE
12:29CARREFOUR, plus forte hausse du CAC 40 à la mi-séance du mardi 18 février 2020 -
AO
12:28RENAULT : plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du mardi 18 février 2020 -
AO
11:52Royaume-Uni: La croissance de l'emploi s'accélère de nouveau
RE
11:31Bourse Zurich: pertes stabilisées, Vifor et AMS voués aux gémonies
AW
Dernières actualités "Marchés"