Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Raphaël Girault

Analyste Senior
Suivre
Raphaël Girault a deux passions : la bourse et l'effervescence qu'elle génère ainsi que les petites sociétés familiales, qui révèlent une histoire et un ADN unique. Il s'est donc, comme par instinct, orienté vers l'étude des petites et moyennes valeurs, dont il est devenu spécialiste.
Chez Zonebourse, quand Raphaël ne réalise pas des interviews d'entrepreneurs, il aime transmettre et partager son expertise à travers ses articles : garder le recul pour observer, puis entrer dans le détail pour décortiquer afin de livrer une analyse aboutie.

Stratégie : être bien chez soi, un thème toujours porteur

22/01/2021 | 09:44
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2

Home sweet home ! A l'image des restrictions sanitaires, le bien-chez-soi est une tendance qui s'installe dans la durée. Construction, rénovation, ameublement, déco, cuisine, télétravail, piscine, home cinéma, jeux vidéo… Les voyants sont au vert pour les sociétés positionnées sur ces secteurs. Tour d'horizon.

Construction et rénovation de l’immobilier résidentiel

Quand le bâtiment va, tout va ? Bon, pas tout à fait tout car près de 10% de l’activité économique reste sous cloche, mais presque. La demande de logements reste ferme (conditions d’emprunt favorables, manque de logements de qualité) et l’offre devrait bénéficier du soutien des gouvernements, tout simplement car le logement est une préoccupation croissante des électeurs et que l’activité n’est pas délocalisable, ce qui en fait un bon levier de relance économique. Sans compter les objectifs de décarbonation qui rendent incontournables la rénovation énergétique des bâtiments (effet RE 2020 à partir de cette année, élargissement de MaPrimeRenov …)

Que ce soit côté promoteurs (Nexity, Kaufman & Broad, Altarea…) ou fournisseurs de matériaux de construction (Saint-Gobain, Vicat, Thermador,...), la fin d’année 2020 a été satisfaisantes dans l’immobilier résidentiel , avec des relèvements de prévisions pour certains (Saint-Gobain, Nexity, Réalités…). Il faut dire que les prix et les transactions qui ont bien tenu. C’était une inconnue majeure en début de crise sanitaire. Tant que le chômage n’explose pas, l’immobilier résidentiel devrait tenir bon.

Source : Ministère de la transition écologique

S’il est encore difficile de se projeter en 2021, qui pourrait ressembler à 2020, une certaine confiance se dégage, comme chez Altarea où "l’on est très positif pour reprendre la dynamique de croissance post-crise et atteindre notamment dans le résidentiel 18 000 lots / an vs 12 000 lots en 2019" rapporte chez Oddo-BHF. L’engouement boursier pour la coquille vide cotée reprise par Altaréa, NR21, est un signe parmi d’autres de l’intérêt pour ce secteur qui devra se montrer conformes aux exigences environnementales et aux besoins persistants nés de la crise sanitaire : RE 2020, nouveaux matériaux (béton « vert », bois…), nouveaux modes de chauffage (pompes à chaleur, bois énergie…), une pièce de plus, un balcon, terrasses végétalisées…

Chez les cimentiers par exemple, la réglementation européenne d’allocation des quotas gratuits de CO2 est entrée dans sa phase 4 au 1er janvier 2021, ce qui devrait entrainer une baisse sensible des émissions de CO2 de la part des cimentiers européens d’ici 2030. Cette nouvelle réglementation doit favoriser les outils les plus efficients et les moins polluants, et peut-être une consolidation des acteurs. Un acteur historique comme Vicat, inventeur du ciment, a confirmé sa volonté d’augmenter sensiblement l’utilisation des combustibles de substitutions (100% en Europe en 2025, et 40% au niveau du Groupe en 2030 lit-on chez Oddo-BHF). Une démarche complétée par un renfort de son recours à l’économie circulaire.

Chez le promoteur Réalités, cela s’est traduit par l’adoption du statut d’entreprise à mission avec par exemple l’objectif de réduire d’un tiers l’empreinte carbone de ses chantiers d’ici 2030 et de compenser à 100% de son empreinte résiduelle. Concrètement, le maître d’ouvrage s’est engagé à investir 2 M€ en trois ans dans la Compagnie des Amandes, en fonction de l’avancement de la plantation de 200 hectares de vergers.

Ameublement et décoration

Le marché du meuble et de la décoration, qui pèse 200 milliards d’euros hors UK, est tiré par la conversion du repli chez-soi en bien-chez-soi. Plus de temps passé à la maison, que ce soit pour le plaisir ou pour le travail, implique quelques adaptations facilitées par la chute de certains postes de dépenses tels que la restauration, les voyages, les sorties culturelles, etc.

Les ventes en ligne ont été les premières à en bénéficier, avec de nombreux nouveaux clients convertis sur un marché où plus de 90% des ventes passaient jusque-là par des magasins physiques. Plusieurs années de bascule du marché ont été gagnées en quelques semaines. En témoignent les chiffres annuels de Vente-Unique.com à fin septembre (ci-dessous) qui évoquait une accélération des ventes sur la fin de l’année 2020 (T1 pour V-U.com).

Cet acteur 100% en ligne ne fait pas exception. Nous pourrions également citer les allemands home24 ou Westwing. Chez Maisons du Monde, acteur international présent sur le mobilier et la décoration, sur tous types de canaux, on retrouve les mêmes tendances avec des ventes en ligne qui ont représenté au 2e trimestre 2020 pas moins de 47% du CA contre 27% un an plus tôt. A noter de nombreuses ruptures de stocks qui ont freiné la croissance.

Les ruptures de stocks observées constituent un autre signe de surchauffe qui a favorisé des prix de vente élevés, avec un effet favorable attendu sur les marges. Parmi les petits acteurs, le site de ventes de mobilier en ligne Miliboo a ainsi affiché une croissance semestrielle de 29,5% dont +11,7% d’effet prix avec un panier moyen qui s’établit à 267 euros contre 257 euros un an plus tôt. Sur le segment haut de gamme/luxe/sur-mesure, Roche Bobois fait état de prises de commandes très fortes sur la fin de l’année et en hausse vs 2019.  

Evolution du CA de Ventes-Uniques.com (exercice clos au 30/9 – source présentation société)

Bricolage et jardinage

Autre marché à 200 milliards d’euros à l’échelle européenne : la distribution spécialisée dans le bricolage/jardinage. Là aussi les taux de croissance post grand confinement de mars 2020 vont au-delà d’un effet de rattrapage. Les derniers chiffres de Fédération des Magasins de Bricolage ci-dessous montrent qu’après un ralentissement de la croissance en novembre (petit confinement), le marché a accéléré en fin d’année pour finir sur un taux de croissance record de +31% en décembre. Ces taux de croissance n’ont jamais été observés plusieurs trimestres de suite depuis des décennies.

Source : FMB

On retrouve ces chiffres dans la dernière publication, mardi 12 janvier, du géant britannique Kingfisher, propriétaire en France des enseignes Castorama et Brico Dépôt, qui annonçait un nouveau bond de ses ventes au quatrième trimestre se terminant le 9 janvier : +16,9% sur un an, après une hausse de 17,4% au trimestre précédent.

Même son de cloche dans les discours des managers délivrés lors du forum Oddo-BHF: "Thermador Groupe et Hornbach (réseau de GSB paneuropéen avec un fort ancrage allemand NDLR) ont conservé des messages très confiants malgré les reconfinements et les fermetures de magasins dans certains pays. Les acteurs ont pu s’organiser pour limiter l’impact sur les ventes (click and collect, ventes online…) et le marché du bricolage-jardinage a connu une envolée spectaculaire au S2 2020."

 Le jardinage et les équipements du jardin ne sont pas en reste : +38% chez Trigano sur les équipements de jardin (septembre-novembre 2020), une progression du CA annuel supérieure à 20% chez le distributeur de plants et graines potagères Graines Voltz (nettement au-dessus de la moyenne historique de 4 à 7%) ou encore chez Exel Industries où les équipements de pulvérisation et d’arrosage pour jardins affiche +7% sur un an dont +75% au dernier trimestre clos à fin septembre, la direction d’Exel indiquant que cette crise a « structurellement » augmenté le nombre de jardiniers amateurs sur un marché historiquement en croissance annuelle autour de 4%.

Cuisine et articles culinaires

 Qui dit restrictions sanitaires dit plus de repas à la maison et plus de temps, seul ou en famille, de cuisiner et se remonter le moral en prenant davantage le temps de bien s’alimenter. Les produits bruts ont le vent en poupe. Ecomiam est placé pour le savoir et les investisseurs ont bien perçu le message avec une hausse de plus de 70% après quelques mois en Bourse. 

Les ventes grand public du Groupe Seb ont ainsi affiché une hausse de 10% au T3. La hausse est plus marquée pour le petit acteur coté Mastrad. Marque innovante dans les ustensiles de cuisine, son chiffre d'affaires consolidé sur le premier semestre de son exercice, clos au 31/12/2020, a atteint pas moins de 85%. Une croissance du chiffre d'affaires de plus de …100% est attendue sur le 3ème trimestre de l'exercice en cours pour un atterrissage annuel attendu supérieur à 70% de croissance. De quoi permettre à cet acteur de passer enfin son seuil de rentabilité.

Divertissement et loisirs barrière

 Plus de temps à la maison pour travailler, bricoler, cuisiner, mais aussi s’amuser ! Les éditeurs de jeux vidéo, domaine dans lequel les acteurs français sont nombreux (Ubisoft bien sûr mais également Nacon / BigBen Interactive, Focus Home, Don't nod…) ont profité d’un marché mondial des jeux et médias interactifs en hausse de 12% en 2020, 126,6 milliards de dollars d’après SuperData/Nielsen, qui explique que le « public a été contraint de rester à la maison et d'interagir à distance ». Pour 2021, SuperData prévoit que les revenus du divertissement interactif augmenteront de 2% en 2021. « Le déploiement d'un vaccin ne devrait pas provoquer de crash du jeu vidéo. Bien que les revenus des jeux devraient être à peu près stables en 2021, les habitudes à long terme formées pendant les confinements sont là pour rester. Notamment, les marchés gratuits et premium en Asie ont augmenté d'une année à l'autre de 11% et 20% respectivement, malgré plusieurs pays, en particulier la Chine, traitant le Covid-19 plus rapidement et plus efficacement que d'autres marchés. »

La consolidation de l'industrie se poursuivra en 2021 selon le cabinet alors que les développeurs et les éditeurs se battront pour une place sur un marché concurrentiel. « En 2020, les acquisitions annoncées incluaient ZeniMax Media (Bethesda) de Microsoft, Codemasters d'Electronic Arts et Daybreak Games d'EG7 (Enad Global 7). Alors que les budgets des jeux continuent de croître et que les coûts d'acquisition d'utilisateurs augmentent, les petites entreprises continueront d'être rachetées alors que les plus grandes entreprises chercheront à élargir leurs offres. ». Les petits acteurs français font l’objet de cibles dans ce contexte.

 Les équipements informatiques et bureautiques, déjà portés par le télétravail, bénéficient de ce temps supplémentaire passé devant les écrans. Les distributeurs ou concepteurs Fnac Darty, We.Connect, Ceconomy, ou encore Lexibook connaissent une bonne dynamique après un premier temps de flottement au cœur de la crise, la palme revenant au distributeur essentiellement en ligne Groupe LDLC qui profite d’une très forte demande et d’une position concurrentielle renforcée notamment par le rachat de certains de ses concurrents.

Autres équipements de plein air en vogue : les piscines (on pourra lire interview de Jean-Louis Desjoyaux des Piscines Desjoyaux) avec des derniers chiffres encourageants du coté de la filiale spécialisée de Thermador "Aello", dont les ventes ont affiché un +41% à périmètre constant en 2020.

Enfin, les campings car de Trigano et le nautisme connait également une bonne dynamique de ventes auprès des propriétaires, notamment les petits modèles.

Maintien à domicile

Terminons par une note originale pour la thématique avec un succès accéléré du maintien à domicile de nos aînés dépendants. Les EHPAD ont moins le vent en poupe depuis la crise sanitaire qui a eu besoin d’un temps d’adaptation et qui limite encore l’accès des familles à ces établissements aux normes sanitaires contraignantes. Le maintien à domicile des personnes dépendantes connait par conséquent une accélération alors que les taux d’occupation des établissements, historiquement stabilisés à proximité des 100%, peinent à remonter. Les acteurs du secteur s’adaptent à toute vitesse à la situation en multipliant les initiatives en interne comme par acquisitions afin de ne pas laisser filer ce marché, d’une part car l’EHPAD « hors les murs » est souvent une étape avant l’EHPAD en résidence, et d’autre part car les pouvoirs publics encouragent ce mouvement pour des raisons budgétaires.

Evolution d’un panier d’une quinzaine de valeurs du secteur de l’amélioration de l’habitat (exercice clos au 30/9 – source présentation société)


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALTAREA 0.57%141 Cours en temps réel.-2.23%
BIGBEN INTERACTIVE 1.21%20 Cours en temps réel.6.01%
CECONOMY 4.24%5.41 Cours en différé.-9.27%
DON'T NOD ENTERTAINMENT -0.32%15.55 Cours en temps réel.-6.31%
ECOMIAM -2.22%17.65 Cours en temps réel.12.81%
EXEL INDUSTRIES 1.52%66.6 Cours en temps réel.7.89%
FNAC DARTY 9.58%51.7 Cours en temps réel.-10.47%
FOCUS HOME INTERACTIVE 1.94%63.2 Cours en temps réel.-3.43%
GRAINES VOLTZ 0.93%109 Cours en temps réel.2.86%
GROUPE LDLC -1.42%55.6 Cours en temps réel.31.47%
GROUPE SEB S.A. -0.06%158.9 Cours en temps réel.6.71%
HOME24 SE -3.77%17.634 Cours en différé.-10.71%
HORNBACH HOLDING AG & CO. KGAA 4.67%78.5 Cours en différé.-5.34%
KAUFMAN & BROAD -0.27%36.75 Cours en temps réel.0.68%
KINGFISHER PLC -0.04%266.3 Cours en différé.-0.48%
LEXIBOOK LINGUISTIQUE ELECTRONIC SYSTEM 4.12%2.02 Cours en temps réel.42.12%
MAISONS DU MONDE -0.13%15.23 Cours en temps réel.2.01%
MASTRAD -2.70%0.54 Cours en temps réel.9.90%
MILIBOO -3.56%7.04 Cours en temps réel.86.70%
NACON 4.58%8 Cours en temps réel.-4.02%
NEXITY 0.78%38.66 Cours en temps réel.8.18%
NR21 -2.00%4.9 Cours en temps réel.594.44%
PISCINES DESJOYAUX 0.97%20.8 Cours en temps réel.-9.65%
ROCHE BOBOIS S.A. -1.49%19.9 Cours en temps réel.3.59%
RÉALITÉS -1.45%27.1 Cours en temps réel.20.61%
SAINT-GOBAIN 1.28%43.41 Cours en temps réel.14.29%
THERMADOR GROUPE -1.07%74.2 Cours en temps réel.17.19%
TRIGANO 0.33%151.5 Cours en temps réel.4.28%
UBISOFT ENTERTAINMENT -2.33%67.96 Cours en temps réel.-11.75%
VENTE-UNIQUE.COM 2.01%15.2 Cours en temps réel.20.16%
VICAT 1.98%41.2 Cours en temps réel.17.61%
WE.CONNECT -1.00%19.8 Cours en temps réel.7.53%
WESTWING GROUP AG -3.57%31.91 Cours en différé.6.30%
Réagir à cet article
bubu70 - Il y a 1 mois arrow option
Merci Invectus
  
  
ZBPIST - Il y a 4 semaines arrow option
Super ! Merci à vous.
  
  
  • Publier
    loader