Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA: enquête sur les solutions de paiement "acheter maintenant, payer plus tard"

17/12/2021 | 06:26

New York (awp/afp) - Le Bureau de protection financière des consommateurs (CFPB) aux Etats-Unis a annoncé jeudi avoir ouvert une enquête sur les risques et bénéfices des solutions de paiement "acheter maintenant - payer plus tard" (buy now-pay later), devenues particulièrement populaires avec la pandémie.

L'agence se dit "préoccupée" par l'accumulation potentielle de dettes, le respect des lois de protection des consommateurs et l'utilisation des données collectées par les sociétés proposant ces produits, et a demandé plus d'informations à cinq d'entre elles: Affirm, Afterpay, Klarna, PayPal et Zip.

Ces entreprises proposent généralement de payer un achat en quatre fois sans frais et sans intérêt, sans paperasse et en quelques clics.

S'il existe depuis longtemps aux Etats-Unis la possibilité d'effectuer plusieurs versements en vue d'acquérir un produit, ces nouvelles offres apportent "une touche moderne, plus rapide", a souligné le directeur de l'agence, Rohit Chopra, dans un communiqué.

Pour leurs promoteurs, ces nouvelles formes de financement apportent une alternative moins risquée aux cartes de crédit, qui facturent des intérêts souvent compliqués à comprendre et pouvant rapidement s'accumuler. Elles peuvent aussi apporter une aide précieuse aux consommateurs n'ayant pas accès aux crédits classiques.

Leur utilisation a explosé pendant la pandémie et les partenariats avec les commerçants se sont multipliés, ces derniers étant prêts à payer un pourcentage de la transaction pour des achats que des consommateurs n'auraient pas forcément pu payer en une seule fois.

Mais, souligne le CFPB, "en raison de la facilité avec laquelle on peut obtenir ces prêts, les consommateurs peuvent finir par dépenser beaucoup plus que prévu".

Par ailleurs, certaines des sociétés proposant ces produits "n'évaluent pas forcément correctement comment les lois de protection des consommateurs s'appliquent à leurs produits", sur les pénalités de retard ou la résolution des différends par exemple, avance l'agence.

Le CFPB voudrait par ailleurs "mieux comprendre" comment les sociétés utilisent et commercialisent les données récoltées auprès de leurs clients.

L'agence américaine précise travailler sur ce dossier en lien avec les autorités australiennes, suédoises, allemandes et britanniques.

afp/ck


© AWP 2021
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AFFIRM HOLDINGS, INC. -3.13%24.45 Cours en différé.-75.69%
AFTERPAY -2.18%66.47 Cours en clôture.-19.93%
PAYPAL HOLDINGS, INC. -3.22%77.18 Cours en différé.-59.07%
Dernières actualités "Economie & Forex"
04:47Le Sénat américain confirme la nomination de Biden au poste d'ambassadeur en Ukraine
ZR
04:44L'écart commercial du Japon se creuse alors que les coûts d'importation augmentent en raison des pressions de l'offre.
ZR
04:37Le plan de rejet de l'eau de Fukushima reçoit l'accord initial du régulateur japonais
ZR
04:34Shanghai va étendre la reprise du travail dans les zones zéro COVID au début du mois de juin - vice-maire
ZR
04:34Des responsables ukrainiens donnent des versions contradictoires de l'attaque d'un train russe
RE
04:30Shanghai va étendre la reprise du travail dans les zones zéro COVID au début du mois de juin - vice-maire
ZR
04:09Le pétrole chute de 2 % alors que les raffineurs américains augmentent leur production et que les actions reculent.
ZR
04:07De nouveaux combattants ukrainiens se rendent à Mariupol, selon la Russie
ZR
04:06Les actions asiatiques chutent en raison des craintes croissantes concernant la croissance mondiale
ZR
03:39Le Sénat américain confirme le choix de Biden comme ambassadeur en Ukraine
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"