Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street ouvre en baisse, inquiète des ralentissements chinois et américains

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/05/2019 | 15:59

New York (awp/afp) - Wall Street reculait mercredi peu après l'ouverture, affaiblie par des données économiques jugées décevantes en Chine ainsi qu'aux Etats-Unis, ravivant les craintes de décélération de l'économie mondiale.

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, baissait vers 14H15 GMT de 0,61%, à 25.377,36 points, et l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,15%, à 7.722,86 points.

L'indice élargi S&P 500 cédait 0,44%, à 2.822,01 points.

La Bourse de New York avait terminé en nette hausse mardi, profitant d'un rebond marqué au lendemain de sa pire séance en quatre mois, à la faveur notamment d'une apparente détente dans les négociations commerciales entre Pékin et Washington: le Dow Jones avait pris 0,82% et le Nasdaq 1,14%.

En Chine, la croissance des ventes de détail, baromètre de la consommation des ménages, a chuté au plus bas depuis 16 ans en avril sur un an. La production industrielle a, quant à elle, brusquement ralenti le mois dernier.

Aux Etats-Unis, la production industrielle a reculé de 0,5% en avril et enregistré pour le sixième mois d'affilée une faible performance. Chère à la politique économique du président, Donald Trump, la production manufacturière a également baissé.

"Ces données ont éclipsé d'autres chiffres relativement favorables en Europe", ont signalé les analystes de Charles Schwab, en référence notamment aux statistiques de la croissance allemande, à +0,4% au premier trimestre.

La Chine et les Etats-Unis, les deux premières économies mondiales, sont engagées depuis près d'un an dans une guerre commerciale d'ampleur et peinent à accoucher d'un accord, pourtant initialement annoncé par les autorités américaines pour le début de l'année 2019. Mais la perspective d'un compromis a sans cesse été repoussée depuis.

Les tensions se sont même de nouveau exacerbées ces derniers jours avec l'imposition réciproque d'une nouvelle salve de tarifs douaniers punitifs.

Facebook restreint son "Live"

Le recul des indices mercredi survient après un rebond mardi, qui avait lui-même succédé à un plongeon des indices lundi.

"Les investisseurs vont devoir s'habituer à cette inconstance du marché au vu des gros titres très changeants autour de la guerre commerciale et de l'économie mondiale ces derniers jours", a observé Patrick O'Hare, de Briefing.

Parmi les valeurs du jour, le géant chinois du commerce en ligne Alibaba, coté à Wall Street, a plus que triplé son bénéfice net sur un an au premier trimestre, porté par la croissance de l'informatique en nuage et de sa base d'utilisateurs. Le titre prenait 1,65%.

Boeing perdait 0,65%. Des pilotes d'American Airlines avaient pressé fin novembre des responsables de l'avionneur américain de prendre toutes les mesures nécessaires, y compris une suspension de vol, pour s'assurer que le 737 MAX était sûr après l'accident d'un appareil de ce type de Lion Air, ont affirmé mardi soir des médias américains.

Mais Boeing a opposé une certaine résistance à l'idée de prendre des mesures radicales. Le 10 mars, un autre 737 MAX, cette fois de la compagnie Ethiopian Airlines, s'écrasait peu après son décollage dans des circonstances similaires à celles de Lion Air, tuant les 157 personnes à bord.

Facebook avançait de 1,65%. Le premier réseau social au monde a annoncé mercredi restreindre l'usage de sa plateforme Live de vidéo en direct, dont s'est servi le tueur de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, pour diffuser le massacre de 51 personnes dans des mosquées mi-mars.

Désormais, les utilisateurs enfreignant les règles d'utilisation du réseau social, notamment celles proscrivant les "organisations et individus dangereux", n'y auront plus accès pendant un certain temps, et ce dès la première infraction.

Sur le marché obligataire, le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis baissait à 2,376%, contre 2,410% mardi soir.

alb/cj

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BOEING COMPANY (THE) 1.24%354.9 Cours en différé.8.70%
DJ INDUSTRIAL 0.37%25585.69 Cours en différé.9.68%
FACEBOOK 0.11%181.06 Cours en différé.38.12%
NASDAQ 100 -0.10%7300.960795 Cours en différé.15.45%
NASDAQ COMP. 0.11%7637.008585 Cours en différé.16.81%
S&P 500 0.14%2826.06 Cours en différé.12.58%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
09:08BOURSE DE TOKYO : Tremblement de terre à Tokyo avant l'arrivée de Donald Trump
RE
24/05BOURSE DE WALL STREET : Wall Street en léger rebond, veut croire à l'optimisme de Trump
RE
24/05BOURSE DE WALL STREET : Les Marchés à la clôture de Wall Street **
RE
24/05Point marchés-Wall Street en léger rebond, veut croire à l'optimisme de Trump
RE
24/05Wall Street termine en hausse à la fin d'une semaine chahutée
AW
24/05EUROPE : La guerre commerciale va continuer à dicter sa loi aux Bourses européennes
AW
24/05EUROPE : Les Bourses européennes finissent en hausse une semaine en dents de scie
AW
24/05Bourse de Francfort: le Dax termine la semaine au-dessus des 12.000 points
AW
24/05CAC40 : rebond sans conviction, WStreet ne prend aucun risque
CF
24/05Les valeurs à suivre lundi 27 mai à la Bourse de Paris -
AO
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité