Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Française
Date de naissance : 26/01/1943
Biographie : Homme politique, homme d'affaires, acteur, chanteur, Bernard Tapie occupe le paysage médiatique fran...

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 17H00 GMT (09/07)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/07/2019 | 19:01

RELAXE GÉNÉRALE DANS LE DOSSIER DE L'ARBITRAGE TAPIE

PARIS - Bernard Tapie et le PDG d'Orange Stéphane Richard, ont bénéficié mardi d'une relaxe générale dans l'affaire de l'arbitrage contesté en faveur de l'homme d'affaires dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais.

Bernard Tapie, 77 ans, qui dit avoir été floué par le Crédit Lyonnais lors de la vente du fabricant d'équipements de sports Adidas en 1993, s'est vu accorder 15 ans plus tard, après de multiples péripéties judiciaires, 403 millions d'euros dont 45 millions pour préjudice moral.

Mais l'ancien patron de l'Olympique de Marseille et son avocat Maurice Lantourne étaient accusés d'avoir frauduleusement obtenu cet arbitrage, en collusion avec un des trois arbitres, Pierre Estoup, 92 ans, et avec l'aide de Stéphane Richard.

L'actuel PDG d'Orange était alors directeur de cabinet de la ministre de l'Economie et des Finances de l'époque, Christine Lagarde, aujourd'hui à la tête du FMI et choisie pour présider la Banque centrale européenne. Pierre Estoup a également bénéficié d'une relaxe.

Le procureur Nicolas Baietto avait requis le 1er avril trois ans de prison dont 18 mois avec sursis contre Stéphane Richard et cinq ans de prison ferme contre Bernard Tapie.

---

HOLLANDE INTERROGÉ DANS UNE ENQUÊTE SUR UNE VENTE AVORTÉE DE RAFALE

PARIS - François Hollande a été entendu comme simple témoin, le 4 juillet, par la police française dans le cadre d'une enquête, lancée au Brésil, portant sur une vente d'avions de combat, a-t-on appris mardi auprès de l'entourage de l'ex-président.

Son prédécesseur à l'Elysée, Nicolas Sarkozy, a refusé de répondre, le même jour, aux policiers en invoquant la Constitution, rapporte par ailleurs le Canard enchaîné, à l'origine de cette information.

"Cette rencontre a bien eu lieu", dit-on dans l'entourage de François Hollande. "Il a répondu à leurs questions" et "coopère toujours avec la justice quand on le lui demande", ajoute-t-on.

--- LA FRANCE INSTAURERA UNE ÉCOTAXE SUR LES BILLETS D'AVION EN 2020

PARIS - Une "éco-contribution" sur le transport aérien va être mise en place en 2020 sur tous les vols au départ de la France afin de contribuer à hauteur de 180 millions d'euros au financement des transports du quotidien, a annoncé mardi Elisabeth Borne.

Cette contribution "sera progressive et représentera une contribution d'1,50 euro par billet sur un vol intérieur ou intra européen en classe économique et pourra aller jusqu'à 18 euros sur un vol hors Union européenne en classe affaire", a déclaré la ministre française chargée des Transports.

Elle sera de 3 euros hors UE en classe économique et de 9 euros en intra-UE pour la classe affaire.

---

USA-MORT DE ROSS PEROT, EX-CANDIDAT À LA PRÉSIDENTIELLE

WASHINGTON - Le milliardaire Ross Perot, ancien candidat à l'élection présidentielle aux Etats-Unis, est décédé mardi à son domicile de Dallas, au Texas. Il était âgé de 89 ans.

L'homme d'affaires s'était lancé en tant qu'indépendant dans la course à la Maison blanche en 1992, rassemblant sur son nom près de 20 millions de voix (18,9%) et contribuant à la victoire du démocrate Bill Clinton face au président républicain sortant, George H.W. Bush.

---

HONG KONG

LE PROJET DE LOI D'EXTRADITION EST "MORT", DIT L'EXÉCUTIF

HONG KONG - Le projet de loi sur les extraditions qui a déclenché à Hong Kong un mouvement de contestation massif est "mort", a déclaré mardi la chef du gouvernement local Carrie Lam, sans parvenir à convaincre les opposants au texte qui l'accusent de jouer avec les mots.

Les rassemblements contre ce projet de loi, qui prévoit de faciliter le transfert de suspects vers la Chine continentale pour y être jugés - qu'il s'agisse des sept millions d'habitants de Hong Kong ou de ressortissants étrangers de passage -, ont mobilisé des millions de manifestants ces dernières semaines et constituent le plus gros défi lancé à Pékin depuis la rétrocession de l'ancienne colonie britannique à la Chine en 1997.

Sous la pression de la rue, l'exécutif hongkongais a suspendu le mois dernier la mise en oeuvre de la loi mais les manifestations ont continué pour demander l'abandon définitif du projet et appeler à la démission de Carrie Lam.

---

REPRISE DES POURPARLERS ENTRE AMÉRICAINS ET TALIBAN AU QATAR

DUBAI/KABOUL - Le Qatar a annoncé mardi le "succès" d'un dialogue interafghan organisé ces deux derniers jours à Doha pour faciliter les négociations entre Américains et taliban en vue de mettre fin au conflit.

"Nous sommes très heureux de parvenir à une déclaration conjointe comme première étape vers la paix", a déclaré Moutlak ben Madjid Al Kahtan, l'envoyé spécial du ministère qatari des Affaires étrangères pour l'Afghanistan.

Ces discussions entre les taliban et une délégation d'une soixantaine de représentants de la société afghane, qui ont eu lieu dimanche et lundi, doivent faciliter la conclusion d'un accord par lequel Washington s'engagera à retirer ses troupes d'Afghanistan et les taliban promettront que le pays ne servira pas de sanctuaire aux groupes terroristes.

--- USA-LE MILLIARDAIRE STEYER CANDIDAT À L'INVESTITURE DÉMOCRATE

WASHINGTON - L'homme d'affaires Tom Steyer, un des plus farouches partisans de la destitution de Donald Trump, a annoncé mardi qu'il solliciterait à son tour l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.

Tom Steyer avait annoncé en janvier qu'il ne se présenterait pas, disant vouloir concentrer ses efforts sur la destitution du président américain, avant de faire volte-face.

Son entrée en campagne élargit encore le champ de la primaire démocrate, déjà forte de 23 candidats, comme en ont témoigné les deux débats organisés les 27 et 28 juin.

---

LAREM À L'HEURE DU CHOIX DE SON CANDIDAT POUR PARIS

PARIS - L'heure du "grand oral" a sonné pour les trois candidats encore en lice pour l'investiture aux élections municipales à Paris de La République en marche (LaRem), en plein dilemme à cause du duel entre Benjamin Griveaux et Cédric Villani.

Le verdict devrait tomber mercredi soir à l'issue d'une réunion du bureau exécutif prévue à 20h00, qui pourrait aussi décider de repousser sa décision, un report d'ailleurs souhaité par deux des trois prétendants, Hugues Renson et Cédric Villani.

Après tirage au sort, le député de Paris et vice-président de l'Assemblée nationale Hugues Renson a ouvert le bal à 14h00 devant la Commission nationale d'investiture (CNI) codirigée par la députée Marie Guévenoux et l'ancien ministre Alain Richard. Une heure et demie plus tard, ce fut au tour de l'ancien porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, puis du député de l'Essonne Cédric Villani.

--- AIRBUS: FISSURES SUR LES AILES D'A380, INSPECTIONS PRÉCONISÉES

PARIS - L'Agence européenne de la sécurité aérienne préconise l'inspection des 25 exemplaires les plus anciens de l'A380 d'Airbus AIR.PA après la découverte par l'avionneur européen de fissures sur les ailes de certains appareils.

Airbus, qui dit soutenir la décision de l'AESA, a déclaré mardi que cette proposition de directive n'empêchait pas ses A380 de voler en toute sécurité.

Airbus avait déjà découvert des fissures en 2012 dans les ailes de plusieurs exemplaires du très gros porteur qui avaient nécessité des réparations. Dans sa directive, l'AESA estime que l'intégrité structurelle de l'aile pourrait être affectée si ces fissures ne sont pas détectées et corrigées.

---

FRANCE SANCTIONS ADMINISTRATIVES POUR LES CORRECTEURS GRÉVISTES DU BAC

PARIS - Des sanctions administratives s'ajouteront éventuellement aux retenues sur salaire pour les professeurs qui ont refusé de corriger les copies aux épreuves du baccalauréat, a déclaré mardi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

Pour protester contre la réforme du lycée engagée par le ministre, certains professeurs, au nombre d'environ 2.000 selon lui sur un total de 175.000, ont pendant un temps bloqué les copies qu'ils devaient corriger dans certaines académies.

Toutes les copies encore manquantes du premier groupe d'épreuves du baccalauréat ont été rapportées lundi par les professeurs grévistes dans les différents centres d'examen, a annoncé le ministère de l'Education nationale.

--- L'ASSEMBLÉE VOTE UNE LOI CONTRE LES CONTENUS HAINEUX SUR LE NET

PARIS - L'Assemblée nationale a voté mardi à une large majorité la proposition de loi contre la haine sur internet censée responsabiliser les auteurs de messages et les plateformes, au risque de nuire au débat public, selon ses détracteurs.

Le texte adopté par 434 voix contre 33 a fait l'objet d'un large consensus, les députés de la majorité ayant voté en sa faveur, de même que les élus Les Républicains, UDI, ainsi que des socialistes.

Défendue par la députée La République en marche Laetitia Avia, auteure d'un rapport sur le sujet et elle-même victime d'attaques racistes sur les réseaux sociaux, la nouvelle loi requiert la coopération des "accélérateurs de contenus" que sont les principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Snapchat, notamment).

---

CANAL+ OFFICIALISE UN PLAN SOCIAL, 492 EMPLOIS VISÉS

PARIS - Le groupe de télévision Canal+, filiale de Vivendi, a officialisé mardi un plan de restructuration de ses activités en France qui pourrait conduire à 492 suppressions d'emplois dans le cadre d'un plan de départs de volontaires.

Le plan dévoilé en fin de semaine dernière, a été présenté ce mardi aux représentants du personnel.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité