Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés :
Aucune connexion disponible

La France pourrait revenir début 2022 à son niveau d'activité pré-Covid -- gouverneur BdF

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
09/07/2020 | 08:29

PARIS (Agefi-Dow Jones)--La France pourrait retrouver au début 2022 son niveau d'activité antérieur à la crise sanitaire, a estimé jeudi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

La crise actuelle est "peut-être un peu moins sévère que nous le redoutions il y a quelques semaines, parce que la reprise semble plus rapide", a déclaré François Villeroy de Galhau sur France Inter.

"Nous sommes à fin juin à 9% de perte d'activité" soit le niveau "où nous pensions être au mois de septembre", a expliqué le gouverneur de la Banque de France. "Du coup nous pourrions retrouver le niveau d'activité préchoc, pré-Covid, plutôt début 2022 alors que nous pensions [précédemment, NDLR] à mi-2022", a développé François Villeroy de Galhau.

Le gouverneur a néanmoins souligné que beaucoup d'incertitudes, notamment d'ordre sanitaire, entouraient encore le profil précis de la reprise économique.

Interrogé sur la possibilité d'annuler les dettes souveraines, François Villeroy de Galhau s'est prononcé contre cette mesure. "Nous n'avons pas le droit, nous Banque centrale européenne ou Banque de France, d'annuler les dettes que nous détenons", a-t-il indiqué. Le gouverneur de la Banque de France a néanmoins ajouté qu'il fallait "peut-être" cantonner la "dette héritée" du Covid-19.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités sur François Villeroy de Galhau
 
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.