Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 59
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés : Crédit Agricole S.A. - Covivio - Nexity SA
Biographie : Jérôme Grivet is a French businessperson who has been at the helm of 11 different companies and curr

CREDIT AGRICOLE : résultats sans surprise et confirmation de l'objectif de profits pour 2022

07/05/2021 | 15:50
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
La copie rendue par Crédit Agricole à l'occasion de la publication de ses comptes du premier trimestre est conforme à celles dévoilées récemment par ses concurrentes. La Banque Verte a dévoilé des résultats plus solides que prévu grâce à la conjugaison d'une bonne performance de ses activités de marché, du fait de conditions favorables en Bourse, et d'un recul plus prononcé qu'anticipé du coût du risque à la faveur de l'amélioration des perspectives économiques. La banque de détail en France constitue également le point faible de cette publication.

L'absence de réelle surprise et ses 25% de gains depuis le 1er janvier provoquent des prises de bénéfices, qui ont été amplifiées par la baisse des taux longs provoquée par les mauvais chiffres américains de l'emploi. L'action Crédit Agricole SA perd 1,64% à 12,87 euros, fermant ainsi la marche sur le CAC 40.

Sur les trois premiers mois de 2021, la concurrente de BNP Paribas a généré un bénéfice, part du groupe, en progression de 63,9% à 1,045 milliard d'euros, soit 34% de mieux qu'attendu. Le profit ajusté avant impôts, qui intéresse particulièrement les analystes, a dépassé de 33% le consensus à 1,51 milliard d'euros.

Cette surperformance s'explique par un recul plus important d'un tiers par rapport au consensus du coût du risque : -38,2% à 384 millions d'euros. A l'occasion de la conférence de presse avec les analystes, le directeur financier, Jérôme Grivet, a déclaré qu'il ne constatait pas de "signes de détérioration de la qualité du crédit".

Crédit Agricole a aussi pu compter sur une activité plus dynamique qu'anticipé, soutenue par ses activités de marché et Amundi, qui a présenté ses comptes récemment.

Le produit net bancaire a augmenté de 5,6% à 5,493 milliards d'euros, soit 6% de mieux que le consensus. Il a été soutenu par les activités de marché regroupées au sein du segment banque de marché et d'investissement, dont les revenus ont augmenté de 17,4% à 708 millions d'euros. Crédit Agricole a aussi connu son meilleur premier trimestre dans le courtage obligataire (FICC) depuis 2016, où les revenus ont progressé de 13,5%.

A l'instar de ses concurrentes, la banque de détail en France est le point faible de cette publication, toujours pénalisée par la faiblesse des taux d'intérêt. LCL a enregistré une croissance de 1,8% de ses revenus à 893 millions d'euros, mais le marché attendait 899 millions d'euros. Son résultat net, part du groupe, est passé de 96 à 108 millions d'euros.

Outre une solide performance opérationnelle, ce trimestre a été marquée pour Crédit Agricole par le succès de son offre de rachat de CreVal et l'entrée d'Amundi en négociations exclusives avec Société Générale pour acquérir Lyxor, pour atteindre 14% de part du marché ETF en Europe.

Jérôme Grivet a rappelé que la stratégie de la banque favorisait la croissance interne, mais qu'elle pourrait saisir des opportunités si elles se présentaient. Pour autant, plusieurs trimestre pourraient passer sans nouvelle annonce.

S'agissant de sa solvabilité, le ratio de fonds propres durs (CET 1) a reculé de 40 points de base sur le trimestre à 11,7%. La banque explique ce repli par le débouclage de 15% supplémentaires du mécanisme transfert de risque intragroupe switch et la provision de dividendes sur la base d'une politique de 50% de distribution.

Interrogé par un analyste sur l'objectif de Crédit Agricole d'atteindre un résultat net part du groupe supérieur à 5 milliards d'euros en 2022, le directeur financier a déclaré qu'il " n'était pas découragé " de l'atteindre au vu du premier trimestre.


© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMUNDI 0.33%75.9 Cours en temps réel.13.25%
BNP PARIBAS 1.02%56.31 Cours en temps réel.29.31%
CAC 40 0.20%6666.26 Cours en temps réel.19.84%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. 0.38%12.3 Cours en temps réel.18.74%
S&P GSCI CORN INDEX -4.98%452.8379 Cours en différé.21.59%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.99%25.89 Cours en temps réel.50.60%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader