Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Irlandaise
Date de naissance : 30/11/1960
Principales sociétés : dotdigital Group Plc - Epwin Group PLC
Biographie : Michael O'Leary débute ses études au sein d'une institution catholique, le Clongowes Wood College. I...

Ryanair prêt à attendre que Boeing réduise le prix de ses 737 MAX, dit le directeur général

08/09/2021 | 12:20
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
RYANAIR PRÊT À ATTENDRE QUE BOEING RÉDUISE LE PRIX DE SES 737 MAX, DIT LE DIRECTEUR GENERAL

ROME (Reuters) - Ryanair est prêt à attendre, des années si nécessaire, que Boeing réduise ses prix avant de passer une nouvelle commande majeure, a déclaré à Reuters Michael O'Leary, le directeur général de la compagnie aérienne, tout en minimisant l'éventualité d'un accord avec Airbus.

La compagnie aérienne à bas coût a annoncé lundi avoir mis fin à ses discussions avec Boeing pour une importante commande de 737 MAX 10 en raison d'un désaccord sur le prix de l'appareil.

"Nous ne perdons pas de temps sur ces discussions MAX 10 et nous ne le ferons pas pendant une période de 2, 4, 6, 8, 10 ans jusqu'à ce que nous arriverons à la prochaine crise", a déclaré Michael O'Leary.

"Les pourparlers peuvent toujours être relancés, mais seulement lorsque Boeing se rendra compte qu'il doit proposer des prix compétitifs", a-t-il souligné.

Ryanair est déja le premier client de Boeing en Europe pour les appareils 737 MAX avec 210 commandes fermes du model MAX 8-200.

La décision de rendre publique les négociations quant aux appareils coûteux intervient après des mois de querelles qui avaient déjà retardé un accord pour le 737 MAX 10, la plus grande version de l'appareil.

Une nouvelle commande importante du transporteur irlandais aurait donné un coup de pouce non négligeable à l'avionneur américain qui tente de rétablir la confiance dans son modèle 737 MAX, immobilisé pendant 20 mois à la suite de deux catastrophes aériennes.

Cela aurait également stimulé la reprise de l'industrie aéronautique, frappée de plein fouet par les restrictions de déplacement liées à la pandémie de COVID-19.

Interrogé sur la possibilité que Ryanair envisage à moyen terme de se rapprocher du rival de Boeing, Airbus , Michael O'Leary a répondu que c'était une éventualité mais que son "plan B" était plutôt d'attendre que les prix du 737 MAX diminuent.

"Il y a toujours une perspective qu'Airbus devienne un fournisseur important. Mais il y a une chance que le chinois COMAC puisse devenir à moyen terme un fournisseur important pour Ryanair", a-t-il déclaré.

(Reportage Gavin Jones et Angelo Amante; version française by Lucinda Langlands-Perry, édité par Blandine Hénault)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
RYANAIR HOLDINGS PLC -2.25%16.325 Cours en temps réel.0.43%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader