Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 55
Patrimoine public : 2 908 093 820 USD
Principales sociétés : Altice USA, Inc. - Altice Europe N.V.
Biographie : Founder of Altice SA, Altice Europe NV and Altice International SARL, Patrick Drahi is an entreprene

ALTICE surperforme l'AEX après la cession de ses activités belges et luxembourgeoises à Telenet

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/12/2016 | 11:48

Ces derniers mois, Altice a largement occupé la rubrique "acquisitions" des journaux. Mais, ce matin, l'opérateur télécoms a annoncé qu'il avait noué un accord avec Telenet afin de lui céder ses actifs au Luxembourg et en Belgique, où il opère sous la marque Coditel Brabant. La transaction valorise ces activités 400 millions d'euros et doit être validée par les autorités belges. Les investisseurs apprécient cette opération : le titre Altice surperforme l'indice AEX et s'adjuge 0,27% à 18,87 euros, au plus haut depuis fin octobre 2015.

"Cette opération montre que Patrick Drahi détient un savoir-faire pour acheter des actifs mais aussi pour en vendre", commente Thomas Coudry, analyste télécoms de Bryan Garnier dans une note. Ce dernier qualifie de "très bon" le prix obtenu par Altice pour ses activités belgo-luxembourgeoises.

L'annonce de cette opération est aussi un signal supplémentaire qu'Altice va sans doute lever le pied sur les acquisitions et se consacrer à l'intégration des entreprises qui ont rejoint son giron. Les cessions au Luxembourg et en Belgique interviennent quelques jours après la publication d'un communiqué indiquant que le groupe réfléchissait à ouvrir le capital de ses filiales américaines et d'en coter une partie en Bourse.

L'autre perspective tout aussi rassurante pour les marchés est que le groupe néerlandais va pouvoir consacrer le produit de la cession annoncée à son désendettement. Thomas Coudry, de Bryan Garnier, voit la dette du groupe atteindre 48 milliards d'euros à fin 2016. Elle était de 49,01 milliards à fin septembre.

L'analyste évoque aussi un autre élément : derrière Télénet se cache Liberty Global, actionnaire à plus de 56%, le cable-opérateur américain également propriétaire de Charter Communications. John Malone, patron de Liberty Global, est "l'inspirateur de Patrick Drahi", rappelle Thomas Coudry, notamment concernant la convergence médias/télécoms. L'analyste de Bryan Garnier se demande donc si "ce rapprochement entre les deux hommes (...) pourrait aller plus loin..."

Au final, l'opération ne présente pas de risques particuliers pour Altice. En effet, les activités cédées devraient représenter environ 0,5% de son Ebitda 2106. Après ces désengagements, Altice sera exposé à l'Europe via ses implantations en France (SFR), au Portugal et en Suisse.

Copyright 2016 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALTICE EUROPE N.V. 2.76%3.531 Cours en différé.-40.22%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.17%1.06093 Cours en différé.-2.54%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
waldo7 - Il y a 3 ans arrow option
Avec autant de dettes, on peut quand même se demander ce que deviendra la stratégie de Drahi dans une perspective de remontée des taux et avec un secteur télécom très baissier ces derniers mois...ces ventes sont peut-être un élément de réponse ?
  
  
  • Publier
    loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.