Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  London Stock Exchange  >  AstraZeneca PLC    AZN   GB0009895292

ASTRAZENECA PLC

(AZN)
  Rapport
Cours en différé. Temps Différé London Stock Exchange - 04/03 17:39:38
6847 GBX   +0.78%
07:36"Secoue-toi un peu, Jerome !"
06:41CORONAVIRUS : l'épidémie ralentit aux Etats-Unis, mais repart en Europe
AW
04/03CORONAVIRUS : le point sur la pandémie dans le monde
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Covid-19: des mesures plus strictes pour tenter d'éviter un 3e confinement

23/01/2021 | 18:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

CORRECTION Merci bien lire que l'obligation de présenter un test négatif aux frontières entrera en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche, et non dimanche soir comme indiqué par erreur. Revoici corrigé

PARIS (awp/afp) - Pour contrer la pression croissante dans les hôpitaux et éviter un troisième confinement, les consignes se multiplient sur un renforcement des gestes barrière et un test négatif au Covid-19 sera exigé dans la nuit de samedi à dimanche pour l'entrée en France, tandis que le gouvernement tente de rassurer sur des délais de livraison de vaccins.

C'est à partir de samedi minuit que les voyageurs européens voulant entrer sur le territoire français devront présenter un test PCR négatif réalisé 72 heures avant. Ces contrôles auront lieu dans les ports et aéroports principalement, soit actuellement quelque 62.000 personnes par semaine selon le ministre délégué chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre en seront exemptés, avait indiqué l'Elysée cette semaine.

Les voyageurs en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne doivent déjà présenter un test PCR négatif, et ce depuis la mi-janvier.

Face au variant anglais, bien plus contagieux, l'hypothèse d'un troisième confinement est de plus en plus évoquée, même si le ministre de la Santé, Olivier Véran, disait cette semaine vouloir "donner sa chance" au couvre-feu, fixé à 18H00 dans tout l'Hexagone depuis le 16 janvier.

Ce variant anglais, présent en France, est plus contagieux que les mutations précédentes du virus selon plusieurs études. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré vendredi qu'il semblait aussi plus létal (risque accru de décès pour le patient infecté).

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique ne pas avoir encore pris connaissance des nouveaux éléments britanniques et n'avoir pas constaté pour l'instant que ce variant était plus mortel.

Les autorités sanitaires scrutent les données hospitalières quotidiennes. Or les chiffres montrent une hausse régulière de la pression sur les services. Vendredi, les hôpitaux comptaient 25.872 patients atteints du Covid-19, dont 2.902 en réanimation (les cas les plus graves). Une semaine auparavant, ils étaient 25.009 patients hospitalisés, dont 2.730 en "réa". Sur les sept derniers jours, ce sont près de 11.000 malades qui sont entrés à l'hôpital.

Même des territoires préservés jusque-là sont désormais touchés: l'archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon (au large du Canada), qui n'avait enregistré que 16 cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie, fait face depuis vendredi à plusieurs contaminations qui restreignent l'activité de son unique hôpital.

Espacer les deux doses

Le gouvernement tente par ailleurs de rassurer sur le plan de vaccination. "Nous avons de nouveaux vaccins qui arrivent, nous avons Pfizer qui augmente ses capacités de production", a déclaré samedi sur France Inter la ministre déléguée à l'Industrie, Agnés Pannier-Runacher.

"On avait indiqué un million de personnes vaccinées à la fin du mois de janvier, nous sommes à 950.000 aujourd'hui. Donc cet objectif sera dépassé", a indiqué la ministre. "Nous avons également indiqué 15 millions de personnes vaccinées au mois de juin. Je suis raisonnablement confiante pour que cet objectif soit dépassé".

Le nombre de personnes vaccinées vendredi soir était de 963.139, selon les chiffres officiels.

De son côté, la Haute autorité de la santé (HAS) a qualifié samedi de "raisonnable" la possibilité d'espacer de six semaines l'injection des deux doses des vaccins contre le Covid (au lieu de trois à quatre semaines actuellement), afin de protéger les plus vulnérables et faire face à la "flambée épidémique".

L'allongement du délai d'injection permettra d'"accélérer l'administration de la première dose aux personnes les plus vulnérables", soit, selon les projections de la HAS, au moins 700.000 personnes supplémentaires "qui seraient protégées par le vaccin" sur le premier mois d'application de cette mesure.

A l'échelle individuelle, "le risque de perte d'efficacité" du vaccin entre deux doses "paraît limité", indique la HAS.

Concernant des retards de livraison, dont l'américain Pfizer avait fait état pour son vaccin développé avec l'allemand BioNTech, Mme Pannier-Runacher a assuré samedi qu'il y avait eu "un ralentissement la semaine dernière, mais qui est rattrapé". AstraZeneca (dont le vaccin attend le feu vert des autorités européennes, prévu pour fin janvier) a prévenu d'"une baisse de rendement" sur un site de production.

Quant aux masques, les consignes divergent. Le gouvernement appelle la population à bannir certains masques en tissu, dont ceux faits maison, jugés pas assez filtrants. L'Académie de médecine estime que ce principe de précaution "manque de preuve scientifique" et qu'"un tel changement des recommandations concernant une pratique avec laquelle l'ensemble de la population avait réussi à se familiariser risque de susciter de l'incompréhension".

L'OMS ne prévoit pas de changer ses recommandations sur les masques: ceux "en tissu, non chirurgicaux, peuvent être utilisés par toutes les personnes âgées de moins de 60 ans qui ne présentent pas des problèmes de santé particuliers".

fmp/cgu/tes


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTRAZENECA PLC 0.78%6847 Cours en différé.-6.38%
BIONTECH SE -2.16%95.15 Cours en différé.16.72%
PFIZER INC. -0.55%34.2 Cours en différé.-6.57%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ASTRAZENECA PLC
07:36"Secoue-toi un peu, Jerome !"
06:41CORONAVIRUS : l'épidémie ralentit aux Etats-Unis, mais repart en Europe
AW
04/03CORONAVIRUS : le point sur la pandémie dans le monde
AW
04/03ASTRAZENECA  : Coronavirus-Castex annonce un confinement le week-end dans le seu..
RE
04/03Coronavirus-La France vise 30 millions de vaccinations d'ici l'été-Castex
RE
04/03L'Allemagne autorise le vaccin AstraZeneca pour les plus de 65 ans
AW
04/03Etape clé vers l'Europe franchie pour le vaccin russe Spoutnik V
AW
04/03Vers une approbation accélérée des vaccins contre les variants en Suisse
AW
04/03COVID : l'Allemagne va autoriser le vaccin AstraZeneca pour les plus de 65 ans
AW
04/03VIRUS : déconfinement progressif en Allemagne, prudence aux Etats-Unis
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ASTRAZENECA PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 30 741 M - 25 713 M
Résultat net 2021 4 686 M - 3 919 M
Dette nette 2021 11 138 M - 9 316 M
PER 2021 26,3x
Rendement 2021 2,99%
Capitalisation 125 Mrd 126 Mrd 105 Mrd
VE / CA 2021 4,43x
VE / CA 2022 3,86x
Nbr Employés 76 100
Flottant 95,8%
Graphique ASTRAZENECA PLC
Durée : Période :
AstraZeneca PLC : Graphique analyse technique AstraZeneca PLC | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ASTRAZENECA PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 25
Objectif de cours Moyen 129,17 $
Dernier Cours de Cloture 95,25 $
Ecart / Objectif Haut 65,0%
Ecart / Objectif Moyen 35,6%
Ecart / Objectif Bas -0,42%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Pascal Soriot Chief Executive Officer & Executive Director
Marc Pierre Jean Dunoyer Chief Financial Officer & Executive Director
Leif Valdemar Johansson Non-Executive Chairman
Menelas N. Pangalos EVP-Biopharmaceuticals Research & Development
Pam P. Cheng Executive VP-Operations & Information Technology
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ASTRAZENECA PLC-6.38%125 912
JOHNSON & JOHNSON-2.74%410 652
ROCHE HOLDING AG-3.30%279 515
NOVARTIS AG-3.43%198 777
PFIZER INC.-6.57%191 873
ABBVIE INC.-1.40%188 437