Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Facebook, Inc.    FB

FACEBOOK, INC.

(FB)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Numérique: derrière la Chine et les Etats-Unis, l'Europe peut rebondir

10/12/2020 | 06:51
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BRUXELLES (awp/afp) - L'Europe n'a toujours pas réussi à créer un grand marché unifié du numérique, un handicap qui explique l'absence de géants européens à l'instar de Google et Facebook aux Etats-Unis, ou Tencent et Alibaba en Chine.

Elle est pourtant loin d'être un désert numérique et les nouveaux projets de régulations (DSA/DMA) annoncés le 15 décembre par la Commission européenne pourraient favoriser son essor, à condition d'être complétés par une politique industrielle ambitieuse.

Retard européen

Les Etats-Unis ont donné naissance aux cinq géants du numérique Google (moteurs de recherche), Apple (téléphonie mobile), Facebook (réseaux sociaux), Amazon (vente à distance) et Microsoft (logiciels), regroupés sous l'acronyme Gafam. Chacun de ces champions de la valorisation boursière pèse des centaines de milliards d'euros.

La Chine a su produire l'équivalent avec Baidu (moteurs de recherche), Alibaba (vente à distance), Tencent (jeux vidéo et réseaux sociaux) et Xiaomi (téléphonie mobile).

Mais l'Europe est inexistante dans cette catégorie poids lourds.

Dans l'intelligence artificielle, l'UE dépose trois fois moins de brevets que la Chine et 3,4 fois moins que les Etats-Unis, selon l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Dans ce domaine, à l'échelle mondiale, plus de la moitié des 51 "licornes" - sociétés non cotées valant plus d'un milliard de dollars - sont américaines, un quart chinoises. L'UE en compte une seule.

Les raisons d'un échec

En Europe, "on n'a pas encore un grand marché numérique (...), on a un patchwork de règles", constate Alexandre de Streel, professeur de droit à l'université de Namur et expert des régulations numériques. Même quand on se dote de règles communes, comme la Réglementation générale sur la protection des données (RGPD), elles sont appliquées différemment, relève-t-il: "le régulateur irlandais de la vie privée est par exemple plus souple que son homologue français".

Une start-up européenne fait face à 27 règlementations différentes qui freinent son développement et la poussent à chercher son salut aux Etats-Unis. Ceci d'autant plus que la culture du "capital-risque" est peu développée sur le Vieux continent.

L'Europe souffre aussi de l'absence de politique industrielle commune, les fonds publics étant dispersés dans une multitude de projets nationaux.

"Chaque pays essaye de créer ses propres hubs", des régions concentrant universités, start-ups et grandes entreprises dans un domaine d'excellence, "mais aucun d'eux n'a la taille critique", contrairement à la Silicon Valley ou aux plus grandes métropoles chinoises, souligne François Candelon, directeur du centre de réflexion BCG Henderson Institute.

Des raisons d'espérer

"L'idée qu'il pourrait y avoir un +Gafam+ européen, c'est terminé. Oublions cela", tranche M. Candelon. Selon lui, l'Europe a déjà perdu la bataille de l'internet grand public (réseaux sociaux, moteurs de recherche...) et l'enjeu est désormais "la numérisation des leaders européens dans les différentes industries". Par exemple, dans l'automobile où l'informatique devient décisive pour que Volkswagen, Daimler ou Renault réussissent à rester à la pointe.

Les Européens ont déjà réussi à imposer plusieurs grandes plateformes numériques spécialisées: Spotify (musique), Blablacar (transports), Zalando (vente à distance), Booking (tourisme)...

Selon l'investisseur Matthieu Lattes du fonds White Star Capital, l'Europe, où les grosses levées de fonds se multiplient, est en train de monter en puissance: "On a vu émerger de nouvelles générations d'entrepreneurs (...) qui disent +moi aussi je peux créer un géant mondial+".

"La valeur des entreprises de technologie européennes a été multipliée par quatre ces cinq dernières années. L'Europe compte le plus grand nombre de scientifiques de haut niveau dans l'intelligence artificielle (...) et plus de développeurs de logiciels que les Etats-Unis", a souligné la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, au salon Web Summit.

Vers un Airbus du numérique ?

Pour M. Candelon, il faut "créer des partenariats avec les géants américains de la tech, mais à nos conditions, d'égal à égal", et les nouvelles législations DSA et DMA "vont dans cette direction". Il plaide pour une souveraineté européenne dans le numérique.

La Commission européenne devra montrer qu'elle peut être "aussi bonne dans la politique industrielle que dans la régulation", estime M. de Streel, en imaginant un Airbus des technologies.

"Après le charbon et l'acier, avançons sur une mise en commun de la production numérique", réclame aussi Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar.

afp/lk


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -1.50%98.4 Cours en temps réel.11.27%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED -0.76%241.87 Cours en différé.4.85%
ALPHABET INC. 0.27%2249.46 Cours en différé.28.07%
APPLE INC. 2.39%134.24 Cours en différé.-1.09%
BAIDU, INC. -0.16%213.34 Cours en différé.-0.97%
DAIMLER AG -0.42%75.65 Cours en différé.31.46%
FACEBOOK, INC. 0.56%313.0895 Cours en différé.14.05%
MICROSOFT CORPORATION 0.63%257.48 Cours en différé.15.03%
RENAULT -1.83%35.1 Cours en temps réel.-0.01%
SPOTIFY TECHNOLOGY S.A. 3.69%287.31 Cours en différé.-12.00%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -0.90%608 Cours en clôture.7.80%
VOLKSWAGEN AG -1.32%232.45 Cours en différé.54.54%
XIAOMI CORPORATION -0.20%24.9 Cours en clôture.-25.00%
ZALANDO SE 2.47%87.26 Cours en différé.-6.48%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur FACEBOOK, INC.
14:30TRACKINSIGHT : Les grandes capitalisations au plus haut
TI
07:00Avec Coinbase les cryptodevises entrent de plain-pied à Wall Street
AW
01:10USA-Un mort, un policier blessé dans une fusillade dans un lycée du Tennessee
RE
12/04SCOTT MORRISON : Coronavirus-L'Australie ne se fixe plus d'objectif de vaccinati..
RE
10/04Sans les mains! Un singe joue à un jeu vidéo via un implant cérébral
AW
09/04BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
08/04Résumé des principales informations économiques du jeudi 8 avril 2021
AW
08/04BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
08/04Wall Street : séance finalement positive après la Fed
CF
08/04Influencé par Clubhouse, Facebook expérimente dans l'audio
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur FACEBOOK, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 108 Mrd - 90 280 M
Résultat net 2021 32 610 M - 27 340 M
Tréso. nette 2021 78 317 M - 65 659 M
PER 2021 27,7x
Rendement 2021 -
Capitalisation 885 Mrd 885 Mrd 742 Mrd
VE / CA 2021 7,49x
VE / CA 2022 6,06x
Nbr Employés 58 604
Flottant 83,9%
Graphique FACEBOOK, INC.
Durée : Période :
Facebook, Inc. : Graphique analyse technique Facebook, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique FACEBOOK, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Objectif de cours Moyen 337,93 $
Dernier Cours de Cloture 311,54 $
Ecart / Objectif Haut 23,6%
Ecart / Objectif Moyen 8,47%
Ecart / Objectif Bas -29,4%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Mark Elliot Zuckerberg Chairman & Chief Executive Officer
David M. Wehner Chief Financial Officer
Michael Todd Schroepfer Chief Technology Officer
Atish Banerjea Chief Information Officer
Sheryl Kara Sandberg Chief Operating Officer & Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
FACEBOOK, INC.14.05%885 166
TWITTER, INC.30.86%56 671
MATCH GROUP, INC.-4.41%38 874
BUMBLE INC.0.00%6 748
NEW WORK SE-11.96%1 651
GREE, INC.-4.96%1 136