Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PUMA SE

(PUM)
  Rapport
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé Tradegate - 23/09 08:03:08
101.475 EUR   +0.87%
20/09BOURSE DE FRANCFORT : Le Dax trébuche pour sa première séance à 40 valeurs
AW
20/09PUMA SE : DZ Bank est à vendre sur le dossier
ZD
20/09Première séance pour le Dax 40 élargi et rajeuni
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La valeur du jour en Europe PUMA : KERING poursuit son désengagement

27/05/2021 | 11:18
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Puma cède 2,2% à 91,56 euros tandis que Kering est quasi-stable (-0,07% à 735 euros). Le titre de l'équipementier sportif est pénalisé par l'afflux de papiers lié à la cession par le géant du luxe de 5,9% de son capital pour environ 805 millions d'euros. Le français ne détient désormais plus que 4% de Puma. Kering poursuit ainsi son désengagement de la société allemande débuté par la distribution de 70% du capital à ses actionnaires en 2018. L'an dernier, le groupe de François-Henri Pinault avait cédé une participation similaire pour environ 656 millions d'euros.

Les 805 millions d'euros récoltés aujourd'hui seront affectés aux besoins généraux de Kering et renforceront encore davantage sa structure financière.

Kering avait acquis Puma en 2007 lorsque, à l'époque, le groupe français souhaitait faire de la marque allemande son second pilier à côté de Gucci, son porte-étendard dans le luxe. La marque sportive était largement distancée par ses deux concurrents, Nike et Adidas, et l'objectif était de relancer ses ventes et sa rentabilité grâce notamment à des partenariats avec Usain Bolt dans le sport, et Rihanna et Kylie Jenner dans le lifestyle.

Kering, grâce aux Millennials dans les pays matures comme émergents, a fini par réussir son pari, mais trop tardivement, à partir de 2016-2017. Comme, en parallèle, Gucci a littéralement explosé, le groupe a préféré se focaliser sur le luxe, une activité plus rentable et moins cyclique.

Dans une note publiée ce matin, Jefferies indique que cette nouvelle cession porte le flottant de Puma à 66,7%. Le trésor de guerre amassé par Kering pourrait contribuer à financer une acquisition dans le luxe, poursuit l'analyste. Ce dernier observe que la vente intervient après que le titre Puma affiche de nouveau un bilan positif depuis le début de l'année et un gain de 15% par rapport à son point bas de mars.

Le courtier américain, qui reste à l'Achat sur Puma, s'attend à ce que le marché soit encore plus attentif aux éventuelles offensives de Kering sur un secteur de luxe de plus en plus polarisé entre, d'un côté, les géants prospères, et de l'autre, les petites et moyennes marques affaiblies par la pandémie. Il a maintenu sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 755 euros sur le français.

Plus prudent, UBS a réitéré son opinion Neutre et son objectif de cours de 618 euros sur Kering après cette cession attendue qui devrait contribuer à alimenter la longue hausse de l'action.

Cependant, il souligne que, comme à chaque fois après une telle transaction, la question se pose sur l'utilisation qu'envisage de faire Kering de son bilan eu égard à sa solide position financière (la dette nette représenterait selon UBS 0,2 fois l'Ebitda) et à sa stratégie historique d'acquisitions.

Pour Invest Securities en revanche, cette cession "ne peut pas être a priori analysée comme un préalable obligé pour réaliser des opérations de croissance externe".


© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADIDAS AG 0.62%284.35 Cours en différé.-4.55%
KERING 2.54%642.8 Cours en temps réel.8.14%
NIKE, INC. 1.56%157.44 Cours en différé.11.29%
PUMA SE 0.55%100.6 Cours en différé.9.02%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur PUMA SE
20/09BOURSE DE FRANCFORT : Le Dax trébuche pour sa première séance à 40 valeurs
AW
20/09PUMA SE : DZ Bank est à vendre sur le dossier
ZD
20/09Première séance pour le Dax 40 élargi et rajeuni
AW
17/09Le géant pétrolier angolais Sonangol a perdu 4 milliards de dollars l'année dernière da..
ZR
15/09Airbus propose une nouvelle usine au Royaume-Uni pour remporter la commande d'hélicoptè..
MT
08/09PUMA SE : Oddo toujours positif
ZD
06/09CAC40 vs DAX40
06/09AIRBUS : va intégrer le Dax
AO
06/09PUMA SE : Berenberg à l'achat
ZD
06/09BOURSE DE PARIS : Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur PUMA SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 6 498 M 7 609 M -
Résultat net 2021 298 M 348 M -
Dette nette 2021 427 M 500 M -
PER 2021 50,6x
Rendement 2021 0,58%
Capitalisation 15 048 M 17 664 M -
VE / CA 2021 2,38x
VE / CA 2022 2,07x
Nbr Employés 14 767
Flottant 60,8%
Graphique PUMA SE
Durée : Période :
PUMA SE : Graphique analyse technique PUMA SE | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique PUMA SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 21
Dernier Cours de Cloture 100,60 €
Objectif de cours Moyen 115,53 €
Ecart / Objectif Moyen 14,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Bjørn Gulden Chief Executive Officer
Hubert Hinterseher Chief Financial Officer
Jean-François Edmond Robert Palus Chairman-Supervisory Board
Martin Köppel Member-Supervisory Board
Bernd Illig Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
PUMA SE9.02%17 664
DECKERS OUTDOOR CORPORATION48.15%11 688
CROCS, INC.143.33%9 512
ALPARGATAS S.A.37.60%5 675
DR. MARTENS PLC0.00%5 485
RELAXO FOOTWEARS LIMITED43.20%3 893