Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

SIEMENS AG

(SIE)
  Rapport
Temps Différé Xetra  -  17:35 28/11/2022
131.54 EUR   -0.39%
28/11Siemens Healthineers va vendre 140 millions de dollars d'équipements médicaux à Atrium Health
ZR
28/11Siemens : partenariat avec l'italien OverIT
CF
28/11SIEMENS HEALTHINEERS : UBS toujours à l'achat
ZD
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse
Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

Le secteur ferroviaire optimiste malgré les crises

23/09/2022 | 07:43

Berlin (awp/afp) - Dans l'immense salon InnoTrans de Berlin, on trouve de tout pour faire rouler son train, son métro, son monorail ou son tram: des rails, des bogies, des compresseurs, des pantographes, des panneaux d'affichage, des sièges, des toilettes, des climatiseurs, des couteaux et des fourchettes...

De mardi à vendredi dans la capitale allemande, le petit monde de l'industrie ferroviaire s'est retrouvé en envisageant l'avenir avec sérénité, porté par des besoins de mobilité plus écologiques et plus sobres, malgré les crises du moment.

"Nous sommes ici pour retrouver nos clients", explique Susanne Friis Eden, directrice de l'équipementier danois Dan Dryer, qui propose des tables à langer design pour les trains dans l'un des 43 halls du parc des expositions de la capitale allemande.

Elle ne les avait pas vus depuis quatre ans, l'édition 2020 du salon berlinois - qui a théoriquement lieu tous les deux ans - ayant été annulée pour cause de Covid.

"Ce n'est pas un salon dédié à l'innovation, c'est un salon dédié aux retrouvailles des gentlemen du ferroviaire pour parler des dossiers en cours", résume Jean-Pierre Cresci, analyste chez Oliver Wyman. "On remplace les réunions sur Teams par de vraies rencontres!" Mais sans grands frissons.

Les chiffres de fréquentation n'étaient pas encore connus jeudi. Si la foule polyglotte de visiteurs, plutôt masculine, est parfois imposante chez 2834 exposants venus de 56 pays (il y en avait 3068 en 2018), les effets des crises actuelles se font sentir.

"Il y a des mesures d'économies. Les clients viennent souvent seuls ou à deux", et non plus en délégations plus imposantes, témoigne le PDG d'Alstom, Henri Poupart-Lafarge.

Le grand constructeur chinois CRRC, qui avait fait grande impression en 2018, est resté discret cette année. Quelques vidéos un brin futuristes, une maquette, des prospectus et des hôtesses peu bavardes en ont déçu beaucoup.

Il faut dire que la percée chinoise annoncée sur le marché européen du ferroviaire n'a pas (encore) eu lieu. "On en entend moins parler qu'il y a quelque temps", confirme Alexandre Charpentier, analyste chez Roland Berger.

Les visiteurs peuvent se consoler chez le régional de l'étape, Siemens, au stand particulièrement imposant, et chez ses concurrents Alstom, Hitachi Rail, CAF, Talgo, Wabtec, Hyundai... et bien d'autres, jusqu'aux PME invitées par les bureaux d'aide aux exportations de leurs pays.

Le clou du salon est l'exposition de 124 trains, locomotives et wagons sur les 3,5 km de rails de la foire de Berlin.

Hydrogène à gogo

Le plaisir de se retrouver pour parler de trains et faire des affaires ne cache pas quelques inquiétudes.

"Toute l'industrie a des raisons d'être optimiste, mais le scénario macroéconomique actuel n'aide pas beaucoup", juge le directeur général du constructeur espagnol CAF, Javier Martínez Ojinaga. Incertitudes géopolitiques, pressions sur les coûts et perturbations dans la chaîne logistique érodent les marges et "contrarient les bonnes perspectives".

"Mais à long terme, la mobilité par le rail sera gagnante", dit-il.

L'Unife --l'association européenne des constructeurs ferroviaires-- prévoit un joli rebond avec une croissance de 3% par an dans le monde d'ici à 2027. En Europe occidentale, région déjà bien équipée, elle table sur +3,8% par an.

C'est sur la défense du climat que capitalise le secteur pour croître.

Avec, encore plus qu'à l'édition de 2018, des solutions pour remplacer le diesel: des batteries et de l'hydrogène. Le coréen Hyundai présente même une (petite) maquette de tram à hydrogène.

"C'est à qui montrera qu'il a le plus beau train à hydrogène", s'amuse le patron d'Alstom, dont le groupe a pris une longueur d'avance puisque ses trains sont déjà en service commercial quand ses concurrents n'en sont qu'aux essais.

Les énergies fossiles ne sont pas mortes, pourtant. Etihad Rail entend lancer des trains diesel aux Emirats, tandis que certains trains hybrides présentés ici rouleront encore en partie au gazole.

C'est notamment le cas de "Blues", un train régional trimode, diesel/électrique/batteries, lancé en grande pompe par Hitachi Rail et Trenitalia.

"Nous avons encore besoin du diesel", explique le PDG de la compagnie italienne, Luigi Corradi. "C'est très important d'avoir une solution contre la pollution dès aujourd'hui", ajoute-t-il, notant que les diesel pourront être remplacés plus tard par des batteries.

afp/buc


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALSTOM -0.61%24.53 Cours en temps réel.-20.95%
CRRC CORPORATION LIMITED -1.50%5.27 Cours en clôture.-13.46%
HITACHI, LTD. -0.07%7388 Cours en différé.19.07%
HOLCIM LTD -0.51%49.09 Cours en différé.6.08%
HYUNDAI CORPORATION -1.41%17500 Cours en clôture.4.17%
HYUNDAI MOTOR COMPANY 0.90%167500 Cours en clôture.-19.86%
SIEMENS AG -0.39%131.54 Cours en différé.-13.51%
STADLER RAIL AG -0.62%32.06 Cours en différé.-19.23%
TALGO, S.A. -2.20%3.105 Cours en différé.-41.53%
Toute l'actualité sur SIEMENS AG
28/11Siemens Healthineers va vendre 140 millions de dollars d'équipements médicaux à Atrium ..
ZR
28/11Siemens : partenariat avec l'italien OverIT
CF
28/11SIEMENS HEALTHINEERS : UBS toujours à l'achat
ZD
28/11Les actions indiennes devraient ouvrir en baisse à cause des problèmes de COVID en Chin..
ZR
25/11Le point hebdo de l'investisseur : Je préfère quand c'est un peu trop plus moins calme
ZB
25/11PUMP / DUMP #82 : Les Tops & Flops de la semaine
ZB
25/11Siemens Energy : accompagne le projet Celtic Interconnector
CF
25/11SIEMENS AG : UBS maintient sa recommandation à l'achat
ZD
25/11Nexans fournira les câbles pour l'interconnexion électrique entre la France et l'Irland..
DJ
25/11Siemens Limited : Nomura passe à neutre sur le dossier
ZM
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur SIEMENS AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 70 492 M 73 200 M -
Résultat net 2022 3 818 M 3 965 M -
Dette nette 2022 38 320 M 39 793 M -
PER 2022 27,4x
Rendement 2022 3,17%
Capitalisation 104 Mrd 108 Mrd -
VE / CA 2022 2,02x
VE / CA 2023 1,86x
Nbr Employés 311 000
Flottant 88,4%
Graphique SIEMENS AG
Durée : Période :
Siemens AG : Graphique analyse technique Siemens AG | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SIEMENS AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Clôture 131,54 €
Objectif de cours Moyen 148,66 €
Ecart / Objectif Moyen 13,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Roland Emil Busch President & Chief Executive Officer
Ralf Peter Thomas Head-Corporate Finance, Accounting & Controlling
Jim Hagemann Snabe Chairman-Supervisory Board
Hanna Hennig Chief Information Officer
Bernhard Wardin Head-Technology & Innovation
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
SIEMENS AG-13.51%108 424
BERKSHIRE HATHAWAY INC.6.22%698 974
HONEYWELL INTERNATIONAL INC.5.53%147 945
GENERAL ELECTRIC COMPANY-6.70%96 308
3M COMPANY-27.35%71 326
ILLINOIS TOOL WORKS INC.-7.22%70 336