Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

TOTALENERGIES SE

(TTE)
  Rapport
Temps réel Euronext Paris  -  17:36 28/11/2022
57.74 EUR   -1.20%
08:32En Direct des Marchés : Société Générale, Technip Energies, Ipsos, Nestlé, Microsoft, Apple, Disney, EasyJet...
ZB
07:19Technip Energies remporte un contrat pour la raffinerie TotalEnergies de Grandpuits
DJ
28/11Les Bourses occidentales effrayées par la contestation en Chine
AW
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse
Jours
:
Heures
:
Minutes
:
Secondes

-TotalEnergies est attendu sur le GNL et son cash-flow sans la Russie

26/09/2022 | 12:28

PARIS, 26 septembre (Reuters) - TotalEnergies devrait préciser mercredi ses perspectives de croissance dans le gaz naturel liquéfié (GNL), de génération de trésorerie et de retour aux actionnaires lors d'une journée investisseurs organisée à New York au cours de laquelle le groupe a prévu de détailler sa stratégie sans la Russie.

Contrairement à ses rivaux BP et Shell, TotalEnergies n'a pas décidé de quitter le pays - où il détient toujours des participations dans les actifs de Yamal LNG, dans le projet Arctic LNG 2 et dans le groupe gazier Novatek - malgré les sanctions internationales à l'encontre de Moscou depuis le début de l'invasion de l'Ukraine et certains analystes estiment que son exposition à la Russie a pesé sur son cours de bourse.

Le groupe français a cependant annoncé qu'il n'investirait plus dans de nouveaux projets en Russie, tout en continuant d'approvisionner l'Europe en gaz russe, et qu'il mettrait fin à ses achats de pétrole et produits pétroliers en provenance du pays d'ici à la fin de l'année. Il a aussi cédé des participations dans des champs pétroliers et gaziers.

Alors que TotalEnergies visait lors de sa précédente journée investisseurs, en septembre 2021, une croissance de sa production de GNL de 30% d'ici 2025 et des ventes de 50 millions de tonnes par an (Mt/an) à cet horizon, certains analystes estiment que le coup d'arrêt à ses projets de développement en Russie - en particulier Arctic LNG 2 - va freiner ses ambitions.

Selon Jefferies, "les objectifs de croissance du GNL reportés à 2027 éviteront à TotalEnergies de revoir à la baisse ses chiffres de l'année dernière".

"Après les annonces du groupe sur son portefeuille de GNL en Russie, la société a perdu environ 1,3 à 2 Mt/an de croissance", estime l'intermédiaire, précisant que la production de GNL de TotalEnergies ne devrait atteindre que 20 Mt/an environ d'ici 2026 - au lieu de 23 millions environ visés à cette échéance - et 25 Mt/an en 2027.

Jefferies estime en outre que TotalEnergies pourrait revoir à la baisse ses perspectives de croissance de la demande de GNL, sa prévision actuelle d'une hausse de 5 à 7% par an entre 2020 et 2025 étant "l'une des plus optimistes du secteur".

UN DIVIDENDE EN DOLLARS ?

TotalEnergies devrait également faire le point mercredi sur sa génération de trésorerie après avoir annoncé il y a un an qu'il anticipait une croissance de son cash-flow de 5 milliards de dollars entre 2021 et 2026 dans un environnement de prix de 50 dollars par baril.

Bien que la Russie n'ait représenté qu'une faible part de ce cash-flow en 2021 - soit quelque 1,5 milliard de dollars sur un total de 30,7 milliards -, la croissance risque en effet de pâtir également d'un nouveau retard potentiel dans le redémarrage du projet Mozambique LNG, suspendu en raison de l'insécurité dans la région.

"Nous nous attendons à ce que TotalEnergies maintienne sa prévision de croissance de 1 milliard de dollars par an (mais qu'il) reporte d'un an l'atteinte de l'objectif pour 2026 en raison de retards dans la réalisation des objectifs de croissance de GNL", indiquent dans une note les analystes de Cowen.

Barclays souligne cependant que le groupe français a cherché à compenser depuis six mois l'arrêt de son développement en Russie, notamment en lançant l'extension du terminal de GNL de Cameron, aux Etats-Unis, et en signant de nouveaux accords pour participer à l'augmentation des capacités d'export de GNL du Qatar.

L'intermédiaire estime même que TotalEnergies "peut se permettre" d'accroître encore son retour aux actionnaires dans un contexte de prix élevés, avec notamment l'option de proposer à l'avenir un dividende en dollars compte tenu de l'augmentation de sa base d'actionnaires aux Etats-Unis.

D'autres analystes s'attendent à ce que le groupe confirme son intention de faire croître son dividende de 5% par an et à ce qu'il accélère ses rachats d'actions au-delà du rythme actuel de 2 milliards de dollars par trimestre.

TotalEnergies pourrait aussi mercredi ajuster à la hausse son programme d'investissements à quelque 16 milliards de dollars par an - au lieu des 13 à 15 milliards annuels annoncés pour la période 2022-2025 - et relever une nouvelle fois ses objectifs de croissance dans les énergies renouvelables. (Reportage Benjamin Mallet, avec Elena Vardon et Ron Bousso, édité par Bertrand Boucey)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BARCLAYS PLC -0.55%158.18 Cours en différé.-15.41%
BP PLC -0.98%483.55 Cours en différé.46.31%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX 1.43%304.9918 Cours en temps réel.9.65%
SHELL PLC -0.27%2360.5 Cours en différé.45.55%
TOTALENERGIES SE -1.20%57.74 Cours en temps réel.29.37%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.29%59.785 Cours en différé.-19.07%
Toute l'actualité sur TOTALENERGIES SE
08:32En Direct des Marchés : Société Générale, Technip Energies, Ipsos,..
ZB
07:19Technip Energies remporte un contrat pour la raffinerie TotalEnergies de Grandpuits
DJ
28/11Les Bourses occidentales effrayées par la contestation en Chine
AW
28/11Mise à jour sectorielle : Les actions du secteur de l'énergie ba..
MT
28/11Mise à jour sectorielle : Les actions du secteur de l'énergie ré..
MT
28/11Les manifestations en Chine contre "zéro-Covid" pèsent sur les marchés
AW
28/11L'Europe finit dans le rouge, la Chine ravive l'aversion au risque
RE
28/11Point marchés-L'Europe finit dans le rouge, la Chine ravive l'aversion au risque
RE
28/11Totalenergies Se : Déclaration des Transactions sur Actions Propres
BU
28/11Marchés mondiaux: les manifestations en Chine inquiètent
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur TOTALENERGIES SE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 259 Mrd - 249 Mrd
Résultat net 2022 28 155 M - 27 113 M
Dette nette 2022 16 684 M - 16 067 M
PER 2022 5,53x
Rendement 2022 5,83%
Capitalisation 150 Mrd 150 Mrd 145 Mrd
VE / CA 2022 0,65x
VE / CA 2023 0,69x
Nbr Employés 101 309
Flottant 91,1%
Graphique TOTALENERGIES SE
Durée : Période :
TotalEnergies SE : Graphique analyse technique TotalEnergies SE | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique TOTALENERGIES SE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 23
Dernier Cours de Clôture 59,96 $
Objectif de cours Moyen 66,59 $
Ecart / Objectif Moyen 11,1%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Patrick Pouyanné Chairman & Chief Executive Officer
Jean-Pierre Gerard Claude Sbraire Vice President-Crude Acquisitions
Marie-Noëlle Séméria Chief Technology Officer
Marie-Christine Coisne-Roquette Lead Independent Director
Patricia Barbizet-Dussart Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
TOTALENERGIES SE29.37%150 227
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY-1.06%1 934 209
SHELL PLC45.55%202 157
PETROCHINA COMPANY LIMITED-0.58%126 284
EQUINOR ASA55.36%117 789
GAZPROM-42.32%77 104