Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Banque de France : La Balance des paiements de la France 2017

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
10/04/2018 | 10:46

En 2017, le solde des transactions courantes calculé par la Banque de France est de nouveau déficitaire à -13,1 milliards d'euros (0,6 % du PIB). Les transactions courantes s'améliorent de 3,6 milliards par rapport à 2016. Cela est dû à la croissance des revenus nets provenant de l'étranger (+ 8,5 milliards), car le solde des biens et services se dégrade
(- 4,9 milliards).

  • Le déficit des bienshors énergie (11 milliards) s'accroît de 6,4 milliards par rapport à 2016. La facture énergétique s'alourdit en outre de plus de 7 milliards en 2017.
    Le déficit global des biens se détériore donc fortement (- 13,6 milliards,
    à - 48,2 milliards).

  • L'excédent des services, qui s'amenuisait depuis 2013, augmente en 2017
    de 8,7 milliards et s'établit à 26,5 milliards. La reprise du tourisme se traduit par une progression de l'excédent des voyages (17 milliards après 12,9 milliards en 2016). Des excédents importants sont également enregistrés sur d'autres postes, notamment les services financiers (4,7 milliards en 2017) ou les commissions pour usage de propriété intellectuelle (1,4 milliard). Le déficit des services de transports se réduit de 2,6 milliards, à - 2 milliards.

  • Au total, le déficit des échanges de biens et services est de 21,7 milliards.
    Il résulte exclusivement des échanges au sein de la zone euro
    , le solde étant excédentaire vis-à-vis des autres pays. La nette amélioration des dernières années sur la compétitivité-prix n'a pas encore rattrapé le retard accumulé avant 2007.
    Mais ce sont de plus en plus des facteurs de compétitivité hors-coûts qui jouent,
    dont le positionnement qualitatif de l'offre française et l'insuffisance du nombre d'entreprises exportatrices. Sur un plan macro-économique, le déficit public contribue à notre déséquilibre extérieur.

  • L'excédent des revenus et des transferts s'établit à 8,6 milliards, alors qu'il était quasi nul en 2016. Cela provient surtout de la progression des bénéfices des implantations industrielles et commerciales à l'étranger.

  • Les investissements directs étrangers en France atteignent 44 milliards en 2017 (entrées de capitaux nettes des sorties), après 32 milliards
    en 2016. Les investissements directs nets français à l'étranger s'établissent
    à un niveau plus élevé, à 52 milliards, tout en se repliant légèrement depuis 2016.

La position extérieure de la France, qui reflète le patrimoine financier net de la Nation vis-à-vis de l'étranger, est débitrice à hauteur de 461 milliards d'euros à fin 2017, soit 20,1 % du PIB. Ce niveau reste significativement inférieur au seuil d'alerte fixé par la procédure européenne de déséquilibres macroéconomiques (35 %).

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a déclaré en présentant ces résultats « La balance des paiements de la France est la mesure de notre compétitivité. Si la dégradation a globalement cessé en 2017, notre économie doit rester vigilante sur la compétitivité-coûts, et améliorer significativement les composantes plus qualitatives de notre compétitivité globale. »

Ces données intègrent les chiffres du tourisme révisés sur l'ensemble des années passées tel qu'annoncés le 30 janvier, ainsi que les résultats des travaux habituels de révision annuelle permettant de tenir compte des nouvelles informations disponibles depuis
la dernière publication.

Des informations complémentaires ainsi que des séries statistiques téléchargeables sont consultables sur le site internet de la Banque de France : www.banque-france/fr

Les résultats détaillés feront l'objet du rapport annuel sur la balance des paiements publié
au mois de juin.

A propos de la Banque de France. Institution indépendante, la Banque de France a trois grandes missions : la stratégie monétaire, la stabilité financière, les services à l'économie. Elle contribue à définir la politique monétaire de la zone euro et la met en œuvre en France ; elle contrôle banques et assurances et veille à la maîtrise des risques ; elle propose de nombreux services aux entreprises et aux particuliers.

Contact Presse :
Service de la Communication externe et digitale : 01 42 92 39 00

La Sté Banque de France a publié ce contenu, le 10 avril 2018, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le10 avril 2018 08:45:09 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:03LA MINUTE MACRO : Stress test, faillite bancaire et enseignement de l’histoire
10:49BANQUE CENTRALE DU LUXEMBOURG : Communiqué de presse -
PU
10:33Les actions reculent, la situation sanitaire inquiète
RE
10:21GB : petite progression des ventes au détail en août (+0,8%)
AW
10:14En Europe, la quarantaine remise en cause par l'industrie du voyage et du tourisme
RE
09:29LCGB CONFÉDÉRATION LUXEMBOURGEOISE : Première réunion de travail du « Gesondheetsdësch »
PU
09:18Réunion lundi à Béthune avec la direction de Bridgestone
RE
09:03Unibail-rodamco-westfield chute encore de 4% après l'annonce d'une augmentation de capital, klépierre cède encore 3,2%
RE
09:00Euronext gagne 1,7% après l'entrée en négociations exclusives avec lse pour l'acquisition de la bourse de milan
RE
08:59UNION PATRONALE SUISSE : Soutien du législatif à l'assurance-chômage
PU
Dernières actualités "Economie & Forex"