Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
345
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : La "trêve" estivale commence mal

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
8
06/08/2019 | 08:08

Wall Street a connu hier une de ces séances qui marquent durablement les investisseurs, sur des baisses s'étalant de 2,9% pour le Dow Jones à 3,6% pour le Nasdaq. Il ne s'agit pas d'une journée record en la matière, mais force est de constater que de telles variations sont rares outre-Atlantique. Après l'escalade des accusations entre la Chine et les Etats-Unis hier, est-il possible d'envisager une accalmie ? Difficile à dire, même si Pékin a fait un pas dans cette direction cette nuit.

Vendredi, Donald Trump a relancé les hostilités commerciales avec la Chine, accusée de ne pas suffisamment se hâter pour conclure un accord commercial avec Washington. Au cours du weekend, le yuan a nettement reculé jusqu'à des planchers de plus de 10 ans face au billet vert. En parallèle, la Chine a cessé d'acheter des produits agricoles "made in USA" et le Président américain a ouvertement accusé Pékin de manipuler sa monnaie pour atténuer l'impact des sanctions douanières adoptées par les Etats-Unis. Hier soir, l'administration américaine lui a emboîté le pas en estimant à son tour que la Chine utilise sa devise de façon déloyale, ce dont elle s'était gardée jusque-là. Ambiance...

Tout en s'offusquant des accusations américaines, les autorités chinoises ont demandé mardi à leur banque centrale d'agir contre la baisse du yuan. La PBOC s'est exécutée en fixant un taux de change quotidien plus élevé que prévu et en plaçant des obligations à Hong Kong. Les indicateurs avancés américains se sont retournés dans le vert après ces annonces nocturnes, interprétées comme un signal de détente. Sur les places asiatiques en revanche, le rouge domine toujours, signe que la tension reste forte.  Il faut dire qu'en plus des craintes de guerre des changes, les zones de friction ne manquent pas dans la région : reprise en mains du Cachemire par le pouvoir central indien, mouvements contestataires à Hong Kong ou tirs de missiles par la Corée du Nord contribuent à dégrader un climat déjà particulièrement lourd.

Les indicateurs avancés européens pointent finalement vers un léger rebond à l'ouverture, mais tout cela reste très fragile

Les temps forts économiques du jour

Les commandes d'usines allemandes (8h00) et l'étude JOLTS sur les ouvertures de postes aux Etats-Unis (16h00) sont les deux temps forts du jour. A moins que le discours d'un banquier de la Fed n'accapare l'attention ? Charles Evans (Fed de Chicago) doit intervenir lors d'une conférence à 15h30, tandis que son homologue de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, est attendu autour de 18h00. Ce matin, la Banque d'Australie a laissé son taux directeur inchangé à 1%, comme prévu.

L'euro a repris du terrain face au dollar à 1,1225 USD. L'once d'or est ferme sur ses meilleurs niveaux récents, à 1467 USD. Le pétrole rebondit à 60,18 USD le Brent et 55 USD le WTI. Le rendement du T-Bond 10 ans se stabilise à 1,724%. Le Bitcoin consolide légèrement à 11 700 USD.

Les principaux changements de recommandations

Air France-KLM : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché.
Air Liquide : Crédit Suisse passe de sousperformance à surperformance avec un objectif relevé de 116 à 140 EUR.
Arkema : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif ramené de 98,30 à 97 EUR.
Banco de Sabadell : Jefferies reste à conserver avec un objectif ramené de 1,05 à 0,88 EUR.
Brunello Cucinelli : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif ajusté de 35 à 34 EUR.
Cobham : Jefferies passe d'acheter à conserver avec un objectif relevé de 150 à 168 GBp.
Europcar : Goldman Sachs passe de neutre à achat avec un objectif de cours réduit de 9,50 à 8 EUR.
Eutelsat : HSBC passe d'acheter à conserver avec un objectif réduit de 19,50 à 18,50 EUR.
PostNL : Jefferies reste à conserver avec un objectif abaissé de 2 à 1,80 EUR.

L’actualité des sociétés

La combinaison mois d'août / chute des marchés a tétanisé les entreprises, si bien que l'actualité est particulièrement allégée ce matin. Il y a bien Pernod Ricard qui a acquis Firestone & Roberstson, propriétaire des whiskys texans super-premium TX ou Touax, qui a émis 10 M€ d'obligations. Et Marie Brizard, qui projette de céder Sobieski Trade pour alléger sa structure. Côté publications, l'agroalimentaire est en première ligne avec Bonduelle, qui a publié ses revenus annuels et confirmé sa projection de rentabilité, même si un contentieux sur le remboursement d'un sinistre pourrait compliquer la donne. Vilmorin a aussi dévoilé les ventes annuelles de son exercice décalé, et confirmé viser une hausse de sa marge opérationnelle d'environ 1 point, pour une progression plus modeste de son bénéfice net. Sabeton a aussi publié ses comptes. C'est tombé un peu plus tard : Vivendi a débuté des négociations avec Tencent pour vendre au groupe chinois 10% de sa filiale musicale UMG. Les deux groupes évaluent en parallèle d'autres collaborations.

Jeff Bezos a finalement cédé 2,8 Mds$ 'actions Amazon.com la semaine dernière. New Media rachète Gannett, l'éditeur de USA Today, pour 1,4 Md$. Daniel Kretinsky ne relèvera pas son offre sur l'allemand Metro. Blackstone pourrait investir 560 M$ dans son homologue BC Partners. Marriott va prendre une provision de 126 M$ sur l'énorme fuite de données qui avait affecté le groupe. Sports Direct rachète le distributeur de vêtements Jack Wills pour 12,8 M£. OC Oerlikon réduit ses objectifs.

Ça publie. En Europe, Deutsche Post, Beiersdorf, Rolls-Royce, Intercontinental Hotels et Meggitt. Aux Etats-Unis, Walt Disney, Fidelity, Becton Dickinson, Duke Energy, Zoetis, Allergan et Regeneron.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM -1.42%10.43 Cours en temps réel.11.71%
AIR LIQUIDE -0.45%120.8 Cours en temps réel.23.08%
ALLERGAN PLC 0.39%185.22 Cours en différé.38.58%
AMAZON.COM 0.01%1752.79 Cours en différé.16.68%
ARKEMA -1.05%93.96 Cours en temps réel.26.73%
BANCO DE SABADELL 0.00%Cours en clôture.0.00%
BECTON, DICKINSON AND COMPANY 0.18%222.25 Cours en clôture.4.87%
BEIERSDORF AKTIENGESELLSCHAFT -0.71%105.25 Cours en différé.16.28%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -0.58%8082.8275 Cours en clôture.113.83%
BONDUELLE -1.23%24.15 Cours en temps réel.-13.91%
BRUNELLO CUCINELLI S.P.A. 0.27%29.86 Cours en clôture.-0.63%
CAC 40 -0.68%5867.24 Cours en temps réel.25.55%
COBHAM PLC -0.40%159.925 Cours en différé.64.40%
DEUTSCHE POST AG 0.92%38.072 Cours en différé.39.30%
DUKE ENERGY CORPORATION -1.83%87.03 Cours en différé.0.85%
EUROPCAR MOBILITY GROUP -0.33%3.576 Cours en temps réel.-54.38%
EUTELSAT COMMUNICATIONS -0.31%16.185 Cours en temps réel.-5.58%
FIDELITY NATIONAL INFORMATION SERVICES 0.45%137.66 Cours en différé.34.24%
GANNETT CO., INC. -0.10%9.67 Cours en différé.13.36%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. 0.14%220.04 Cours en différé.31.72%
INTERCONTINENTAL HOTELS GROUP PLC -2.16%4704 Cours en différé.13.45%
MARIE BRIZARD WINE & SPIRITS -2.89%1.884 Cours en temps réel.-26.24%
MARRIOTT INTERNATIONAL -0.15%135.47 Cours en différé.24.79%
MEGGITT PLC -1.60%627.6 Cours en différé.35.41%
METRO AG -1.08%14.62 Cours en différé.10.34%
OC OERLIKON CORPORATION -1.63%10.88 Cours en différé.0.09%
PERNOD RICARD -0.44%169.65 Cours en temps réel.18.95%
POSTNL -0.36%1.948 Cours en différé.-2.18%
REGENERON PHARMACEUTICALS 1.26%344.46 Cours en différé.-7.78%
ROLLS-ROYCE -2.06%714 Cours en différé.-12.14%
SABETON 0.00%Cours en clôture.0.00%
SPORTS DIRECT INTERNATIONAL -0.55%327 Cours en différé.38.77%
TOUAX 0.00%Cours en clôture.0.00%
US DOLLAR / CHINESE YUAN RENMINBI (USD/CNY) 0.11%7.0324 Cours en différé.2.17%
VILMORIN & CIE 0.30%49.7 Cours en temps réel.-3.53%
WALT DISNEY COMPANY (THE) 0.49%148.38 Cours en différé.34.66%
ZOETIS 1.29%120.33 Cours en différé.40.67%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
8
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader