Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les Verts allemands votent pour négocier une coalition gouvernementale

17/10/2021 | 18:24
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

BERLIN, 17 octobre (Reuters) - Les Verts allemands ont suivi dimanche leur partenaire potentiel, les sociaux-démocrates de centre-gauche (SPD), en ouvrant la voie à des négociations officielles tripartites avec le Parti libéral-démocrate (FDP) en vue de former le prochain gouvernement.

Les délégués du parti écologiste de centre gauche ont voté lors d'une réunion à Berlin en faveur de l'ouverture de négociations formelles, à la suite de premières réunions exploratoires, qui pourraient voir Olaf Scholz (SPD) succéder à Angela Merkel à la chancellerie allemande.

L'alliance dite des "feux de circulation" - du nom des couleurs rouge, jaune et verte des partis - serait dirigée par le SPD, arrivé en tête des élections du mois dernier.

Un accord de coalition final, que Scholz espère conclure avant Noël, serait à nouveau soumis à un vote de tous les membres verts.

Le FDP n'a quant à lui pas encore donné son feu vert officiel à l'ouverture de pourparlers.

Olaf Scholz est actuellement ministre des Finances et vice-chancelier de la coalition gouvernementale sortante formée entre les conservateurs de Merkel et le SPD. Il a annoncé vendredi qu'il avait l'intention, avec les dirigeants des Verts et du FDP, d'entamer des pourparlers formels de coalition.

Les Verts et le FDP n'ont cependant pas écarté la possibilité de se tourner vers les conservateurs, au pouvoir depuis 16 ans, si les pourparlers avec le SPD échouent. (Christian Kraemer et Holger Hansen, version française Benjamin Mallet)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
02:01Le Japon revoit à la baisse son PIB du T3
RE
01:39Reprise des discussions sur le nucléaire iranien jeudi, la France découragée
RE
01:05Nestlé va céder sa participation dans L'Oréal pour un montant de 10 milliards de dollars.
ZR
00:57La banque centrale d'Australie voit un potentiel dans la monnaie numérique de gros.
ZR
00:51JO de Pékin-L'Australie n'enverra pas de représentants officiels-Premier ministre
RE
00:30Coronavirus-Un nouveau couvre-feu instauré en Martinique
RE
07/12Ukraine-Poutine et Biden conviennent de consultations sur les "questions sensibles"-Kremlin
RE
07/12DEVISES : le $ profite peu de l'accord sur le déficit fédéral
CF
07/12BOURSE DE WALL STREET : Wall Street finit en forte hausse, portée par les "tech"
RE
07/12L'industrie met en garde le Congrès contre le risque de réglementation "paralysante" des crypto-monnaies aux États-Unis
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"