Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Tokyo bondit de 1,7%, dopée par la BCE et le commerce

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
19/06/2019 | 08:14

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a terminé en forte hausse mercredi, retrouvant des couleurs après la confirmation d'une rencontre entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping au G20 d'Osaka la semaine prochaine.

Les investisseurs ont par ailleurs apprécié des propos du président de la Banque centrale européenne (BCE) ouvrant la voie à une baisse des taux d'intérêt. C'est au tour de la Réserve fédérale américaine (Fed) de s'exprimer mercredi.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 1,72% (+361,16 points) à 21.333,87 points, au plus haut en un mois, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a progressé de 1,74% (+26,60 points) à 1.555,27 points.

Du côté des devises, le dollar évoluait autour de 108,25 yens, quasi inchangé par rapport à son cours de la veille à la clôture, après avoir entretemps fluctué plus haut, et l'euro valait 121,18 yens, en net repli (il se monnayait à 121,58 yens 24 heures plus tôt).

Washington et Pékin, embourbés dans une guerre commerciale à l'issue imprévisible, ont envoyé mardi des signes de détente, annonçant la reprise du dialogue au plus haut niveau.

"Nous aurons une longue rencontre la semaine prochaine au G20 au Japon", a écrit sur Twitter Donald Trump en parlant de son homologue chinois Xi Jinping, précisant que leurs équipes respectives seraient en contact avant ce tête-à-tête très attendu.

Par ailleurs, Mario Draghi, patron de la Banque centrale européenne (BCE), a évoqué un possible abaissement du coût du crédit, parmi d'autres mesures de relance, si l'inflation ne redécolle pas.

Dans ce contexte jugé un peu plus serein, plus des neuf dixièmes des 255 composantes du Nikkei ont terminé en hausse, affichant parfois des bonds importants dans les secteurs de l'énergie et de l'électronique notamment.

Nissan bien disposé

Les actions du domaine des semi-conducteurs et autres composants, qui avaient le plus souffert ces derniers temps des inquiétudes liées au différend commercial sino-américain, ont bénéficié ce mercredi du regain d'optimisme sur ce dossier qui n'en finit pas. Le titre Advantest a pris 5,43% à 2.660 yens, Taiyo Yuden a engrangé 5,64% à 1.874 yens, Tokyo Electron 4,18% à 14.710 yens et Sony 2,01% à 5.736 yens.

Hors Nikkei 225, le titre du fabricant d'écrans de smartphones Japan Display, en grande difficulté, s'est envolé de 10,91% à 61 yens après des informations de presse selon lesquelles le géant américain Apple serait près à venir au secours financier de son fournisseur.

Dans l'énergie, Inpex a a augmenté de 5,63% à 958,1 yens et Idemitsu de 5,66% à 3.175 yens.

SoftBank Group a enregistré un gain de 4,03% à 10.250 yens. Le fondateur et patron du géant des télécoms et services en ligne, le milliardaire Masayoshi Son, a redit durant l'assemblée générale des actionnaires être en négociations pour la création d'un deuxième fonds massif après le SoftBank Vision Fund doté de quelque 100 milliards de dollars d'apport venant de divers investisseurs, dont l'Arabie saoudite.

L'action de la maison de courtage Nomura Holdings s'est aussi distinguée par un bond de 10,54% à 377,5 yens grâce à l'annonce d'un plan de rachats de ses propres titres pour un montant de 150 milliards de yens (1,2 milliard d'euros).

A noter enfin la progression de 1,40% à 763 yens de l'action Nissan, le quotidien Nikkei rapportant que le constructeur d'automobiles nippon a revu sa réforme de gouvernance afin de répondre aux demandes du français Renault, son premier actionnaire, qui menaçait de bloquer une résolution importante sur ce point lors de l'assemblée générale du 25 juin.

anb-kap/bp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
888 HOLDINGS PLC 0.23%131.7 Cours en différé.-20.36%
APPLE INC. 1.45%323.62 Cours en différé.10.21%
CITIGROUP-INDIKATION NIKKEI 225 1.61%23562.24 Cours en temps réel.-1.10%
NIKKEI 225 0.34%23479.15 Cours en temps réel.-1.96%
NISSAN MOTOR CO., LTD. 2.00%504.6 Cours en clôture.-19.99%
NOMURA HOLDINGS, INC. 0.27%557.7 Cours en clôture.1.38%
RENAULT 2.73%32.52 Cours en temps réel.-24.81%
SONY CORPORATION 1.45%7370 Cours en clôture.0.53%
TWITTER 1.87%38.77 Cours en différé.18.75%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
12:03AXA : plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du jeudi 20 février 2020
AO
11:57SCHNEIDER ELECTRIC : plus forte hausse du CAC 40 à la mi-séance du jeudi 20 février 2020
AO
11:31BOURSE ZURICH : le SMI sans direction franche à l'approche de la mi-journée
AW
11:04CAC 40 : en légère baisse, mais les 6.100 pts sont encore là
CF
10:40Les investisseurs renouent avec la prudence face au coronavirus
RE
10:38ETF : Pour profiter du retour en grâce du Portugal
10:22Les Bourses d'Asie globalement bien orientées, coronavirus au 2e plan
AW
10:03BOURSE DE PARIS : Paris reprend un peu son souffle au lendemain d'un record
AW
09:50BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
09:47BOURSE DE LONDRES : Londres souffle au lendemain d'une nette hausse
AW
Dernières actualités "Marchés"