Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA-Droits de douane confirmés sur certains imports d'acier

02/09/2016 | 18:38
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

WASHINGTON, 2 septembre (Reuters) - La Commission du commerce international (CCI) des Etats-Unis a voté vendredi la mise en oeuvre de droits de douane sur les produits plats en acier laminés à froid en provenance du Brésil, d'Inde, de Corée du Sud et de Grande-Bretagne mais a dit que les importations venant de Russie ne pénalisaient pas l'industrie sidérurgique américaine.

Une enquête du Département américain du Commerce avait établi que les produits en provenance du Brésil, d'Inde, de Corée du Sud et de Russie bénéficiaient de subventions abusives et étaient commercialisés aux Etats-Unis en-dessous de leur juste prix. Les produits britanniques avaient aussi étaient considérés comme vendus à vil prix.

Dans le cas du Brésil, de la Corée du Sud et de la Grande-Bretagne, la CCI a dit que leurs importations nuisaient à l'industrie américaine, un constat qui conduit à confirmer les droits de douane proposés par le Département du Commerce qui atteignent jusqu'à 58,36%.

Les importations russes ne seront pas taxées en raison du manque de preuves de leur éventuel impact négatif sur les producteurs américains.

Après les conclusions du Département du Commerce rendues publiques en juillet, le Brésil avait indiqué qu'il contesterait toutes taxes sur ses produits devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les principaux exportateurs brésiliens concernés sont Siderúrgica Nacional et Usinas Siderurgicas de Minas Gerais.

Parmi les autres sidérurgistes concernés figurent les sud-coréens POSCO et Hyundai Steel, l'indien JSW Steel et une filiale britannique de Tata Steel. (Timothy Ahmann, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


© Reuters 2016
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
COMPANHIA SIDERÚRGICA NACIONAL -2.95%25.67 Cours en clôture.-19.40%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) 0.15%6.5171 Cours en différé.0.75%
HYUNDAI STEEL COMPANY -0.86%46350 Cours en clôture.17.05%
POSCO 0.16%320000 Cours en clôture.17.65%
TATA STEEL LIMITED 0.42%1372 Cours en différé.112.37%
USINAS SIDERÚRGICAS DE MINAS GERAIS S.A. -3.05%15.59 Cours en clôture.6.71%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
06:29USA : 3M va verser des millions pour solder des plaintes sur la santé
AW
06:28Le bitcoin reste sous son plus haut niveau après le lancement de l'ETF américain
ZR
02:07Les exportations du Japon en septembre augmentent plus que prévu
ZR
02:03Le bénéfice net d'America Movil au troisième trimestre chute à 15,8 milliards de pesos.
ZR
01:55BHP adoucit son offre de rachat du mineur de nickel canadien Noront
ZR
01:19Brésil-Pour le Sénat, Bolosonaro devrait être accusé d'homicide pour sa gestion de la pandémie de coronavirus
RE
01:18Les prévisions d'abonnés de Netflix pour le trimestre en cours dépassent les estimations grâce à l'essor de "Squid Game".
ZR
00:31La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada annonce que son PDG va prendre sa retraite
ZR
00:25United Airlines enregistre une perte trimestrielle moins importante grâce à la reprise des voyages.
ZR
19/10USA-Waller (Fed) évoque une possible réponse plus agressive face à l'inflation
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"