Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Tokyo Stock Exchange  >  Nissan Motor Co., Ltd.    7201   JP3672400003

NISSAN MOTOR CO., LTD.

(7201)
  Rapport
SynthèseGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Renault-Nissan-Mitsubishi vise désormais la rentabilité plutôt que les volumes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
27/05/2020 | 10:40

Paris (awp/afp) - Les constructeurs automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mercredi qu'ils visaient désormais prioritairement la rentabilité. Les alliés franco-japonais entendent désormais mettre fin à la course aux volumes, rompant avec la stratégie de l'ancien patron déchu Carlos Ghosn.

"L'alliance est la clé de voûte de notre résilience et de notre compétitivité (...). Aujourd'hui, (elle) se recentre sur l'efficience et la compétitivité plutôt que sur les volumes", a déclaré le président du partenariat franco-japonais, Jean-Dominique Senard, lors d'une conférence de presse.

Depuis l'arrestation de Carlos Ghosn au Japon en novembre 2018 pour des malversations présumées, cette alliance unique dans l'industrie automobile a vécu une descente aux enfers, après avoir atteint la première place mondiale des ventes automobiles en écoulant plus de 10,6 millions d'unités.

Ces volumes record, présentés comme un triomphe par M. Ghosn, désormais réfugié au Liban, n'auront pas été d'un grand secours pour les partenaires dont la rentabilité a chuté ces derniers mois, avant même le début de la pandémie de Covid-19.

Surcapacités

Les trois entreprises souffrent de surcapacités de production, qui se traduisent par des coûts élevés. La nouvelle stratégie présentée mercredi prévoit de développer et produire en commun "près de 50%" des modèles des trois constructeurs à l'horizon 2025 pour une compétitivité accrue.

Cette mise en commun "devrait permettre de réduire les coûts et les dépenses d'investissements par modèle jusqu'à 40% pour les véhicules conçus sous ce nouveau schéma", a annoncé l'alliance. Ces annonces interviennent alors que Nissan et Renault doivent dévoiler respectivement jeudi et vendredi des plans d'économie sévères incluant des fermetures de sites et des suppressions de postes.

La nouvelle stratégie s'appuie sur un schéma de "leader-follower", avec une entreprise référente par modèle, par zone géographique et par technologie, les deux autres partenaires bénéficiant des savoir-faire et capacités industrielles du chef de file.

Plus de standardisation

L'objectif est de "renforcer la stratégie de standardisation (...), depuis la plateforme jusqu'au véhicule complet". La production de véhicules conçus en commun va être regroupée dans une seule usine du groupe "lorsque cela (sera) jugé pertinent". A titre d'exemple, le renouvellement des SUV (4x4 urbains) de taille moyenne (Renault Kadjar, Nissan Qashqai) "sera mené par Nissan", tandis que le renouvellement des petits SUV (Renault Captur, Nissan Juke) "sera mené par Renault".

Concernant la répartition géographique, Nissan deviendra le référent en Chine, Amérique du Nord et Japon. Renault le sera pour l'Europe, la Russie, l'Amérique du Sud et l'Afrique du Nord. Mitsubishi Motors sera leader pour les pays d'Asie du Sud-Est et l'Océanie. Les trois entreprises se répartiront les responsabilités sur plusieurs technologies clé.

Nissan prendra les commandes sur la conduite autonome et sur les motorisations des futurs modèles électriques développés sur des plateformes dédiées. Renault sera responsable des technologies de connectivité basées sur le système d'exploitation Android (exploité dans le monde entier sauf en Chine où Nissan sera chef de file) et sur l'architecture électrique-électronique des véhicules.

Le groupe au losange aura également la responsabilité des motorisations pour les véhicules électriques dérivés de plateformes thermiques. Enfin, Mitsubishi sera référent sur les technologies hybrides rechargeables (essence-électrique) des véhicules de moyenne et grande taille.

Suppressions d'emplois anticipées

Le journal français Le Figaro a affirmé mardi soir que Renault prévoyait de supprimer plus de 10% de ses effectifs français d'ici à 2024, principalement par non remplacement des départs à la retraite. Nissan, de son côté, pourrait supprimer 15% de ses emplois dans le monde d'ici à 2023.

Renault a dévoilé en début d'année ses premières pertes en dix ans et Nissan annoncera jeudi des résultats attendus aussi dans le rouge. Également mal en point, Mitsubishi doit aussi annoncer un plan d'économie fin juillet ou début août.

Le renouvellement des dirigeants chez Renault et Nissan, impulsé par M. Senard, a en tout cas permis de tourner la page d'une année de crise entre Français et Japonais. Avec le resserrement des liens annoncé mercredi, les dissensions qui avaient éclaté au grand jour dans le sillage de l'affaire Ghosn semblent désormais dépassées.

"L'alliance est la clé de voûte de la compétitivité de chaque partenaire", a déclaré mercredi le directeur général de Nissan, Makoto Uchida. "Mutualiser les forces de l'alliance sera crucial", a affirmé le patron de Mitsubishi Motors, Osamu Masuko.

afp/vj

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
MITSUBISHI MOTORS CORPORATION 0.00%246 Cours en clôture.-46.29%
NISSAN MOTOR CO., LTD. 1.32%384.1 Cours en clôture.-39.62%
RENAULT 1.10%21.12 Cours en temps réel.-50.50%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 0.43%76.191 Cours en différé.21.90%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur NISSAN MOTOR CO., LTD.
17/09Le marché automobile européen a poursuivi sa chute en juillet-août
RE
15/09BOURSE DE TOKYO : Le procès de l'ex-administrateur de Nissan s'est ouvert à Toky..
RE
15/09EN DIRECT DES MARCHES : Peugeot, Carrefour, LVMH, JCDecaux, Uber, Citigroup, Ora..
15/09BOURSE DE TOKYO : Le procès de l'ex-administrateur de Nissan s'est ouvert à Toky..
RE
15/09Le procès de l'ex-administrateur de Nissan s'ouvre au Japon, sans Carlos Ghos..
RE
13/09Le chinois Envision envisage de créer une usine de batterie en France
RE
13/09Le procès de Greg Kelly, l'ex-assistant de Ghosn, s'ouvre mardi à Tokyo
AW
11/09Londres et Tokyo concluent le premier accord commercial post-Brexit
RE
09/09Renault envisage de durcir les réductions de coûts
AW
09/09Renault envisage de réduire ses coûts encore plus que prévu
AW
Plus d'actualités
Données financières
CA 2021 7 739 Mrd 74 025 M 63 012 M
Résultat net 2021 -526 673 M -5 038 M -4 288 M
Dette nette 2021 6 297 Mrd 60 231 M 51 271 M
PER 2021 -2,95x
Rendement 2021 -
Capitalisation 1 503 Mrd 14 356 M 12 238 M
VE / CA 2021 1,01x
VE / CA 2022 0,89x
Nbr Employés 136 134
Flottant 45,6%
Graphique NISSAN MOTOR CO., LTD.
Durée : Période :
Nissan Motor Co., Ltd. : Graphique analyse technique Nissan Motor Co., Ltd. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique NISSAN MOTOR CO., LTD.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ALLEGER
Nombre d'Analystes 21
Objectif de cours Moyen 437,78 JPY
Dernier Cours de Cloture 384,10 JPY
Ecart / Objectif Haut 285%
Ecart / Objectif Moyen 14,0%
Ecart / Objectif Bas -47,9%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Makoto Uchida Executive President & Chief Executive Officer
Yasushi Kimura Chairman
Ashwani Gupta COO & Representative Executive Officer
Stephen Ma Chief Financial Officer & Executive Officer
Anthony Thomas Chief Information Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
NISSAN MOTOR CO., LTD.-39.62%14 356
TOYOTA MOTOR CORPORATION-8.76%187 950
VOLKSWAGEN AG-24.19%82 016
DAIMLER AG-11.92%54 590
BMW AG-17.30%45 873
HONDA MOTOR CO., LTD.-15.68%43 108