Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Indices
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. CAC 40
  6. Actualités
  7. Synthèse
    PX1   FR0003500008

CAC 40

(PX1)
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesActualités des composants de l'indiceAnalyses Zonebourse

Bourse de Paris : Paris toujours peu inspirée en attendant Jackson Hole

24/08/2017 | 16:09
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris poursuivait sa très modeste progression dans le vert (+0,14%) jeudi après une ouverture en hausse de Wall Street, les investisseurs se concentrant sur le début de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole.

A 15H58 (13H58 GMT), l'indice CAC 40 gagnait 7,11 points, à 5.122,50 points, dans un volume d'échanges de 1,1 milliard d'euros. La veille, l'indice avait fini en recul de 0,32%.

La cote Parisienne a ouvert en hausse, conservant par la suite cette tendance même si les gains s'érodaient à l'approche du symposium de Jackson Hole, qui paralysait quelque peu les initiatives.

Alors que cette réunion de banquiers centraux démarre ce jeudi dans le Wyoming (centre-ouest des Etats-Unis), son point d'orgue aura en réalité lieu vendredi avec les discours des responsables des banques centrales européenne, Mario Draghi, et américaine, Janet Yellen.

"Si le consensus table sur le fait que la réunion de cette année (...) sera un coup d'épée dans l'eau, on peut cependant s'attendre à des fortes réactions de marchés, ce d'autant plus que le mois de septembre sera des plus chargés en termes d'événements économiques et politiques", ont commenté dans une note les analystes de Mirabaud Securities Genève.

Les investisseurs restaient en outre attentifs aux déclarations du président américain, qui a menacé dans un discours mardi de suspendre les activités du gouvernement s'il n'obtenait pas les financements pour la construction d'un mur entre les Etats-Unis et le Mexique.

A la suite des propos de Donald Trump, l'agence de notation Fitch a averti qu'une impasse dans les discussions sur le relèvement du plafond de la dette américaine menacerait la note "AAA" du pays.

- Carrefour à la peine -

Du côté des statistiques, les investisseurs ont pris connaissance de l'indicateur du climat des affaires en France, lequel s'est amélioré en août pour le quatrième mois consécutif, à un niveau sans précédent depuis plus de six ans.

Au Royaume-Uni, la croissance du produit intérieur brut (PIB) a atteint 0,3% au deuxième trimestre par rapport au précédent, selon une deuxième estimation dévoilée jeudi.

Outre-Atlantique, les inscriptions hebdomadaires au chômage (234.000) ont augmenté, mais moins que prévu, selon les données publiées jeudi par le département du Travail.

Sur le front des valeurs, Alstom était soutenu (+0,63% à 30,40 euros) par l'annonce d'un contrat de près de 135 millions d'euros en Suède, pour entretenir pendant huit ans des trains régionaux dans le sud du pays.

Engie gagnait 1,61% à 14,55 euros après avoir annoncé qu'il allait construire et exploiter un parc éolien en Mongolie, son premier projet renouvelable dans ce pays.

EDF progressait de 0,23% à 9,16 euros. Le groupe a indiqué jeudi avoir signalé à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de nouvelles anomalies identifiées dans des dossiers concernant des pièces fabriquées à l'usine Areva du Creusot.

Carrefour souffrait pour sa part (-1,77% à 20,22 euros) après avoir vu sa recommandation abaissée à "conserver" par Oddo Securities.

Airbus lâchait 0,38% à 70,54 euros alors que l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a publié une directive d'urgence afin de prévenir un éventuel risque de dysfonctionnement d'un élément de l'A350, le dernier-né du constructeur sur le long-courrier.

jra/mch/cj


© AWP 2017
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -1.46%6569.16 Cours en temps réel.20.08%
ELECTRICITÉ DE FRANCE S.A. -1.98%11.63 Cours en temps réel.-9.81%
ENGIE SA -1.88%11.9 Cours en temps réel.-4.95%
MEXICO IPC 0.34%50261.68 Cours en temps réel.13.62%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CAC 40
18/06Les Bourses mondiales délogées de leurs sommets par la Fed
AW
18/06Les Bourses voient rouge, un membre de la Fed sème le doute
RE
18/06BOURSE DE PARIS : Paris rattrapée par la Fed et des échéances techniques
AW
18/06CAC40 : lâche près de 1,5%, l'inflation préoccupe
CF
18/06BNP PARIBAS  : plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du vendredi 18 juin 2021
AO
18/06TELEPERFORMANCE  : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du vendredi 18 juin ..
AO
18/06CAC40 : sans catalyseurs, l'indice cède près de 1,5%
CF
18/06CAC40 : enfonce les 6600Pts dans le sillage de Wall Street
CF
18/06Les Bourses mondiales dans le rouge pour finir la semaine
AW
18/06BOURSE DE WALL STREET : Une séance sans tendance se profile à Wall Street pour f..
RE
Plus d'actualités
Actualités des composants de l'indice CAC 40
18/06WORLDLINE  : Goldman Sachs réitère son opinion positive sur le titre
ZD
18/06FONDERIE DE BRETAGNE : la direction annonce la signature d'un protocole de
AW
18/06BOURSE DE PARIS : Paris rattrapée par la Fed et des échéances techniques
AW
18/06SANOFI  : la commission européenne approuve Aubagio pour la SEP des 10 ans
AO
18/06RENAULT GROUP : Mise en œuvre du programme de rachat d'actions propres
GL
18/06BNP PARIBAS  : parmi les plus fortes baisses du SRD à la clôture du vendredi 18 ..
AO
18/06BNP PARIBAS  : plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du vendredi 18 juin 2021
AO
Plus d'actualités
Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CAC 40
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Heatmap :