Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Indices  >  Euronext Paris  >  CAC 40    PX1   FR0003500008

CAC 40

(PX1)
Cours en temps réel. Temps réel Euronext Paris - 01/06 11:24:15
4747.66 PTS   +1.11%
10:53CAC40 : nouveau rebond avant les prochaines statistiques
CF
10:01BOURSE DE PARIS : Paris entame juin avec optimisme
AW
09:53Bon début de mois sur les actions, accalmie sur le commerce USA-Chine
RE
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunautéHeatmapComposition 
titi7511 dans CAC 40 - Il y a 12 ans arrow option
200 milliards de dollars aux marchés!!
200 milliards de dollars aux marchés!! 17:53 19/03/08
Fannie et Freddie enverront 200 milliards de dollars aux marchés

par Patrick Rucker



WASHINGTON (Reuters) - L'autorité de tutelle des groupes semi-publics Fannie Mae et Freddie Mac a assoupli les règles gouvernant leurs fonds propres, ce qui permettra aux deux premiers organismes de crédit immobilier des Etats-Unis d'injecter jusqu'à 200 milliards de dollars sur un marché en pleine crise.



Le régulateur, l'OFHEO (Office for Federal Housing Enterprise Oversight) va ramener de 30% à 20% le ratio de capitaux excédentaires imposé aux deux groupes et il n'exclut pas de l'abaisser davantage.



Le ratio de 30% avait été imposé à la suite d'investigations qui ont révélé une comptabilité et un contrôle du risque douteux. Fannie Mae et Freddie Mac vont à présent commencer à lever des capitaux dans des proportions importantes, précise l'OFHEO. L'an passé, les deux géants du refinancement hypothécaire - dont l'Etat fédéral est actionnaire - avait vendu pour près de 14 milliards de dollars d'actions préférentielles.



Les liquidités ainsi dégagées permettront aux deux organismes de refinancer les valeurs mobilières adossées à des créances hypothécaires et les prêts immobiliers accordés par des banques. Ils pourraient également développer leur activité de garantie des créances immobilières, élément susceptible de redonner des couleurs au marché immobilier.



"C'est une bonne nouvelle", commente Chris Rupkey, chef économiste de Bank of Tokyo/Mitsubishi à New York: "Beaucoup d'établissements de crédit ont abandonné le marché donc c'est une bonne chose qu'il y ait davantage de crédit hypothécaire disponible et la mesure d'aujourd'hui va permettre que davantage de crédits soient souscrits."



Cette décision, qui intervient alors que les Etats-Unis passent pour être au bord de la récession, est un changement de cap pour l'administration Bush qui a longtemps affirmé que le portefeuille combiné de 1.400 milliards de dollars des deux groupes représentait pour le système financier américain un risque bien plus grand que le programme d'aide aux propriétaires de logements.



SITUATION REGULIERE



Argumentant sa décision, l'OFHEO a expliqué que Fannie Mae respectait pleinement les restrictions imposées par l'Etat fédéral à la suite de la découverte d'irrégularités comptables, tandis que Freddie Mac n'avait plus qu'à régler la question de la séparation des responsabilités du directeur général et du président du conseil d'administration.



Freddie Mac a déjà fait savoir qu'il séparait les prérogatives d'une ancienne fonction regroupant celles du président et celles d'un directeur général adjoint, et qu'il recherchait un nouveau directeur général.



L'OFHEO pense qu'il abrogera les contraintes règlementaires exceptionnelles imposées aux deux groupes à la suite du scandale comptable révélé au grand jour à la mi-2003 pour Freddie Mac et en 2004 pour Fannie Mae.



L'apport de liquidités de Fannie Mae et de Freddie Mac pourrait rétablir la confiance dans le marché hypothécaire secondaire, mis à genoux par une vague de prêts immobiliers grevés d'un défaut de paiement.



Les créances titrisées émises par Fannie Mae et Freddie Mac étaient en hausse mercredi après les annonces de l'OFHEO et leur spread par rapport aux fonds d'Etat comparables était au plus bas depuis février, ce qui semble indiquer que le marché perçoit que le risque est devenu moindre.



Les deux organismes ont été pris de court par l'amplitude de la crise immobilière et les marchés se sont posé beaucoup de questions sur leur aptitude à prendre des risques vis-à -vis de leur capital, expliquent des analystes.



De fait, les deux protagonistes ont revu à la hausse leurs projections de pertes liées aux créances jusqu'en 2009 après avoir fait état d'une perte nette combinée de plus de six milliards de dollars au quatrième trimestre.



A Wall Street, l'action Fannie Mae bondit de 9,4% et Freddie Mac de 11,7%.
  • 4
  • 1
  •   
milano et 1 autre membre participe à cette discussion
MonaSo - Il y a 12 ans arrow option
Titi
Comme quoi, la situation est grave!
  
  
titi7511 - Il y a 12 ans arrow option
non c'est dans ces periodes où l'on fait de grosses PV
en jouant les rebonds
2
  
MonaSo - Il y a 12 ans arrow option
Titi
C'est vrai! Mais il faut le trouver le possible rebond.
Tu en aurais à proposer?
  
  
milano - Il y a 12 ans arrow option
Bouygues ?
non c'est méchant...
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Graphique CAC 40
Durée : Période :
CAC 40 : Graphique analyse technique CAC 40 | PX1 | FR0003500008 | Zone bourse
Membres actifs sur CAC 40