Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les Bourses européennes terminent en ordre dispersé, attentistes face à Trump

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
12/03/2018 | 18:42

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé lundi en ordre dispersé et dans des marges étroites, les investisseurs optant pour la prudence après les menaces de mesures protectionnistes de Donald Trump.

Malgré les mises en garde des partenaires commerciaux des Etats-Unis, M. Trump a formalisé jeudi sa décision d'imposer des taxes à l'importation de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium. Elles doivent entrer en vigueur d'ici à une dizaine de jours.

M. Trump a ensuite exigé samedi de l'Union européenne "l'abandon" des barrières douanières et règlementaires sur les produits américains, pour être exemptée de ces taxes, sans quoi il a également menacé de taxer leurs voitures.

L'UE a promis de se défendre face aux "intimidateurs" tentés de recourir au protectionnisme.

L'Eurostoxx 50 a grignoté 0,26%.

A Paris, le CAC 40 a terminé quasiment stable (+0,04%), grignotant 2,31 points à 5.276,71 points, dans un volume d'échanges faible de 2,6 milliard d'euros.

Dassault Aviation a gagné 2,64% à 1519 euros, soutenu par un relèvement de son objectif de cours.

Le secteur des services aux collectivités a fini en hausse, à l'image de Suez (+1,63% à 11,86 euros) ou encore EDF (+0,78% à 10,94 euros), dans le sillage de l'annonce par RWE de la vente de sa filiale Innogy à son concurrent E.ON.

Genfit a bondi de 8,68% à 25,30 euros, dopé par un début de suivi à "acheter" par le courtier américain HC Wainwright.

A l'inverse, Partouche a chuté de 15,15% à 28,00 euros. Sept personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte notamment pour "blanchiment de fraude fiscale".

La Bourse de Londres a cédé 0,13%, soit 9,75 points, dans un marché affecté par un repli des cours des matières premières.

L'indice FTSE-100 a terminé à 7.214,76 points.

Antofagasta s'est enfoncée de 0,74% à 887,80 pence et Anglo American de 0,76% à 1.738,80 pence. Les spécialistes de l'or ont également souffert: Fresnillo a perdu 0,77% à 1.229 pence et Randgold 0,80% à 5.986 pence.

Les majors pétrolières ont passé une journée terne: Royal Dutch Shell (action "B") a diminué de 0,42% à 2.278 pence, tandis que BP stagnait (-0,05%) à 477,95 pence.

Le livreur de plats préparés Just Eat a cédé 0,86% à 781,60 pence.

La progression la plus nette a profité à EasyJet (+2,85% à 1.607,50 pence).

Francfort a gagné 0,58%, soutenue par l'accord RWE-EON dans l'énergie.

L'indice vedette Dax a pris 71,5 points à 12.418,39 points, tandis que le MDax a stagné à 26.123,75 points.

RWE a bondi de 9,20% à 19,65 euros devant EON (+5,36% à 8,91 euros), tiré par l'accord pour se partager leurs activités dans l'énergie.

Sur le MDax, le titre de la filiale de RWE, Innogy, a fait des étincelles (+12,08% à 38,70 euros), car sa maison mère compte la céder pour 40 euros par action à Eon, RWE devant en échange monter au capital de son rival pour devenir son premier actionnaire, avec 16,67% de ses titres.

Volkswagen (+1,08% à 158,58 euros), BMW (+0,68% à 85,71 euros) et Daimler (+0,59% à 68,32 euros) ont passé une journée calme en dépit des menaces protectionnistes persistantes de l'administration Trump.

L'indice SMI de la Bourse suisse s'est adjugé 0,44%, à 8.970,74 points.

Les transactions n'ont pas donné lieu à de gros écarts: la banque UBS a terminé tout en haut du tableau (+1,24% à 17,62 CHF) alors que la lanterne rouge est revenue au groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB (-0,64% à 23,16 CHF).

Les autres valeurs bancaires se sont bien comportées: Credit Suisse a gagné +0,93% (17,41 CHF) et Julius Baer +0,96% (61,18 CHF).

Côté poids lourds de la cote, Nestlé a gagné 0,31% (76,50 CHF), le laboratoire Novartis 0,38% (78,66 CHF) et son concurrent Roche 0,35% (229,80 CHF).

Bruxelles a pris 0,39%, ce qui lui a permis de franchir la barre des 4.000 points, l'indice Bel-20 clôturant à 4.002,47 pts.

Le marché a été encouragé par les bonnes performances de deux poids lourds de la cote: AB InBev (+0,94% à 94,15 euros) et le groupe métallurgique Umicore (+ 2,25% à 45,80 euros). C'est l'entreprise de biotechnologie Galapagos qui est restée en tête (+2,96% à 85,66 euros).

Dans le rouge, le grand perdant est le fabricant d'acier inox Aperam (-2,06% à 39,92 euros).

A la Bourse de Milan, l'indice FTSE Mib a grappillé 0,08% à 22.765 points.

Italgas réalise la meilleure performance (2,37% à 4,658 euros), suivi de Salvatore Ferragamo (+1,78% à 21,73 euros) et d'UBI Banca (+1,50% 3,796 euros).

Tenaris enregistre la plus forte baisse (-1,46% à 14,835 euros), suivi de Recordati Ord (-1,43% à 29,66 euros) et de Telecom Italia (-1,42% à 0,8202 euro).

La Bourse de Madrid a gagné 0,43% à 9727,50 points, aidée notamment par le secteur bancaire.

Banco Santander a pris 0,44% à 5,48 euros; BBVA 0,42% à 6,67 euros; CaixaBank 0,31% à 3,87 euros).

La plus forte hausse revient au groupe de construction ACS (+2,12% à 30,86 euros), après la validation par le gendarme des marchés financiers de son OPA sur son compatriote autoroutier Abertis (-0,30% à 18,58 euros).

Egalement en progression, le groupe télécoms Cellnex (+1,31% à 23,19 euros) et la filiale espagnole du groupe italien Mediaset (+1,29% à 9,30 euros).

Parmi les valeurs en recul, le groupe de BTP et énergies renouvelables Acciona (-0,89% à 64,32 euros) et l'aciériste Arcelor Mittal (-0,66% à 26,18 euros).

L'indice AEX de la Bourse d'Amsterdam a pris 0,24% à 538,43 points.

A la hausse, la société de biotechnologie Galapagos a gagné 2,76% à 85,50 euros, et le fabricant néerlandais de systèmes de lithographie pour l'industrie des microprocesseurs ASML a pris 1,57% à 171,85 euros.

A la baisse, le fournisseur de services maritimes Boskalis a perdu 1,64% à 25,85 euros et le groupe de forage pétrolier et gazier SBM a chuté de 1,13% à 13,95 euros.

A Lisbonne, le PSI 20 a progressé de 0,23% à 5.438,37 points. A la hausse, Jeronimo Martins a pris 0,23% à 15,35 euros et EDP-Energias 3,05% à 3,01 euros, tandis que Galp Energia a abandonné 0,13% à 15,07 euros.

bur-tes/jpr

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG 1.42%44.16 Cours en différé.-20.91%
CAC 40 0.22%4992.31 Cours en temps réel.-16.68%
DAIMLER AG -0.58%36.98 Cours en différé.-24.67%
DAX 1.47%12681.76 Cours en différé.-5.69%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) -0.02%1.06349 Cours en différé.-2.17%
EURO STOXX 50 0.60%3306.71 Cours en différé.-12.26%
JUST EAT PLC 0.00%861 Cours en différé.3.14%
MDAX 0.51%26901.17 Cours en différé.-5.49%
ORANGE 0.05%10.57 Cours en temps réel.-19.47%
PSI 20 INDEX -0.31%4462.52 Cours en temps réel.-14.15%
RECORDATI 1.50%46.71 Cours en différé.22.44%
SMI 0.59%10240.08 Cours en différé.-4.13%
STOXX ITALY 45 (EUR) -0.51%89.66 Cours en différé.-14.95%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
13:22Les actions hésitantes, la Chine et les résultats en soutien
RE
11:13CAC 40 : un léger rebond se dessine, vers 4.990 points
CF
11:09Les Bourses européennes en ordre dispersé, SAP tire le Dax
RE
10:17BOURSE DE LONDRES : Londres en baisse, déçue du plan de relance
AW
10:05BOURSE DE PARIS : Paris hésitante revient à l'équilibre
AW
09:40Bourse Zurich: le SMI de nouveau optimiste
AW
09:18BOURSE DE FRANCFORT : Francfort insensible au coronavirus (+1,16%)
AW
09:16EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Alstom, IntegraGen, Wirecard, Roche, Merck...
Dernières actualités "Marchés"