Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

STERLING

SynthèseActualitésSociétéFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

En ces temps d'incertitudes, l'Allemagne rapatrie son or

27/01/2016 | 17:57
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
L'ALLEMAGNE RAPATRIE SON OR

FRANCFORT (Reuters) - La Bundesbank a annoncé mercredi avoir rapatrié l'année dernière 210 tonnes d'or stockées à l'étranger, dont plus de la moitié de Paris, poursuivant son objectif de transférer à Francfort la moitié des réserves allemandes d'ici 2020.

Dans le sillage de la crise de la dette de la zone euro, de nombreux Allemands ont fait part de leur souhait qu'une plus grande partie des 3.381 tonnes d'or du pays soit stockée en Allemagne et certains ont mêmes émi des doutes sur l'existence de ces réserves.

Un peu plus de 40% de ces réserves, constituées après la Seconde Guerre mondiale, sont détenues dans les sous-sols de la Bundesbank à Francfort, et à peu près autant dans les coffres de la Réserve fédérale (Fed) aux Etats-Unis.

Détenir de l'or à l'étranger est l'un des héritages du système monétaire établi par les accords de Bretton Woods en 1944.

Près de 400 tonnes d'or allemand sont par ailleurs stockées par la Banque d'Angleterre. Londres et New York étant les centres de négoce de l'or et la Grande-Bretagne et les Etats-Unis les "foyers" de deux monnaies de réserve, ces réserves pourraient facilement êtres converties en livres sterling ou en dollars en cas d'urgence.

La France, principal allié de l'Allemagne dans la zone euro, ne détenait plus au 31 décembre 2015 que moins de 200 tonnes d'or allemand et ne devrait plus en stocker du tout d'ici 2020.

L'Allemagne a été relativement épargnée par la crise financière mondiale par rapport à d'autres pays européens mais la monnaie européenne a été mise à mal, suscitant la défiance de nombreux Allemands.

L'or continue à faire figure de valeur refuge, bien que son cours ait récemment fléchi.

La Bundesbank a précisé que tous les lingots étaient "inspectés minutieusement et de façon exhaustive et vérifiés" à leur arrivée à Francfort.

Les réserves d'or allemandes, évaluées à environ 130 milliards de dollars, sont les deuxièmes plus importantes au monde, après les Etats-Unis. L'Allemagne détient à peu près deux fois plus d'or que la Chine, selon le Conseil mondial de l'or (World Gold Council).

(John O'Donnell, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


© Reuters 2016
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur STERLING
2016Des taux proches de zéro pour très longtemps encore
RE
2016Le point hebdo de l'investisseur : Le marché se stabilise avec les espérance..
2016Déçus par le G20, les marchés pourraient rechuter
RE
2016Le point hebdo de l'investisseur : La Chine vous souhaite une bonne année
2016En ces temps d'incertitudes, l'Allemagne rapatrie son or
RE
2016Le point hebdo de l'investisseur : Le marché en reconquête
2016Le chiffre d'affaires trimestriel d'Ahold meilleur que prévu
RE
2016Le point hebdo de l'investisseur : Yuan, Pétrole, Taux : un triptyque qui str..
2015Le dollar finit l'année en hausse de 10,2% face à l'euro
RE
2015Rabobank supprime encore 9.000 emplois et cède des actifs
RE
Plus d'actualités
Secteur et Concurrence