Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Another brick in the wall

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
31/05/2019 | 08:08

Donald Trump a plus d'un tour dans son sac. Contre toute attente, il a créé cette nuit une nouvelle aire de tensions en annonçant une surtaxe de 5% sur les produits importés du Mexique si le pays ne déploie pas plus d'efforts pour lutter contre l'émigration clandestine vers les Etats-Unis. La mesure entrera en vigueur le 10 juin. Si les progrès de Mexico sont jugés insuffisants, le taux montera progressivement à 25% d'ici octobre. Le mois de mai boursier est décidément très compliqué.

En un tweet, Donald Trump est parvenu à réunir deux de ses chevaux de bataille favoris : les droits de douane et la situation à la frontière mexicaine. "Le 10 juin, les Etats-Unis imposeront une taxe douanière de 5% sur toutes les marchandises en provenance du Mexique, tant que des migrants illégaux arriveront du Mexique dans notre pays. STOP", a écrit le Président américain. Des mesures détaillées un peu plus tard dans un communiqué de la Maison Blanche, précisant notamment que le taux passera à 10% le 1er juillet, 15% le 1er août, 20% le 1er septembre puis 25% le 1er octobre.
 
La question des migrants constitue un enjeu majeur que les pays occidentaux peinent à gérer. La police aux frontières américaines serait confrontée à environ 4 500 arrivées clandestines par jour, tandis que 80 0000 migrants seraient actuellement en détention, selon des informations gouvernementales. Mais il ne faut pas tout mélanger, a rappelé le Sénateur républicain de l'Iowa Chuck Grassley cette nuit. Le président de la commission des finances du Sénat estime que "la politique commerciale et la sécurité aux frontières sont deux questions séparées" et qu'il s'agit d'un "abus de l'autorité présidentielle" à fixer des taxes douanières.
 
Cette nouvelle ruade trumpienne a envoyé les indicateurs avancés européens et américains dans le rouge, ce qui va gommer le fragile rebond du 30 mai. Le CAC40 perd 1,1% à 5190 points peu après l'ouverture. 
 
Les temps forts économiques du jour
 
En Europe, les ventes de détail allemande (8h00) précéderont les chiffres préliminaires de l'inflation en Allemagne (14h00). Aux États-Unis, les dépenses de consommation ainsi que les revenus & dépenses des ménages seront publiés à 14h30, avant à 15h45 l'indice PMI de Chicago et à 16h00 l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan. Plus tôt ce matin, le Japon a soufflé le chaud et le froid, avec une production industrielle mensuelle plus dynamique que prévu, mais des ventes de détail ressorties en deçà des attentes. En Chine, le PMI manufacturier reste en zone de contraction, à 49,4 points pour un consensus à 49,9 points.
 
L'euro et le dollar se neutralisent à 1,1130 USD. L'once d'or grappille quelques cents à 1291 USD. Le pétrole reste sous pression, avec un Brent à 66 USD et un WTI à 56 USD. Le taux de la dette américaine à 10 ans ressort à 2,182%, sur une nouvelle baisse. Le Bitcoin a perdu du terrain au cours des trois dernières séances, pour s'établir ce matin à 8262 USD.
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Axel Springer : Berenberg passe de vendre conserver avec un objectif de cours relevé de 43 à 52 EUR.
  • Bunzl : Goldman Sachs passe de neutre à acheter avec un objectif de cours relevé de 2650 à 2700 GBp.
  • BNP Paribas : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 55,40 à 53,70 EUR.
  • Crédit Agricole : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 15, 95,40 EUR.
  • Equinor : HSBC passe de conserver à acheter en visant 212 NOK.
  • Givaudan : Barclays reste à souspondérer avec un objectif de cours relevé de 2200 à 2300 CHF.
  • Intesa Sanpaolo : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2,05 à 1,85 EUR.
  • LVMH : J.P. Morgan reste à surpondérer avec un objectif de cours réduit de 375 à 365 EUR.
  • Mediaset : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 2,90 à 3,10 EUR.
  • Hennes & Mauritz : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 130 à 140 SEK.
  • Natixis : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 6 à 5,75 EUR.
  • Shell : Société Générale passe de conserver à acheter.
  • Ted Baker : Panmure Gordon démarre le suivi à conserver en visant 1525 GBp.
  • The Swatch Group : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours réduit de 310 à 280 CHF. UBS reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 245 à 240 CHF.
  • Zurich Insurance : Barclays reste la pondération en ligne avec un objectif de cours relevé de 319 à 328 CHF.
 
L’actualité des sociétés
 
L'Italie ne voit pas pourquoi elle prendrait une part au capital de Fiat Chrysler en cas de fusion avec Renault, a indiqué le ministre de l'économie Giovanni Tria. Aux dernières rumeurs, le Transalpin ne serait pas prêt à revoir la parité du rapprochement avec le Français, alors que des informations laissaient entendre ces derniers jours que la marque au losange juge la valorisation trop généreuse en faveur de Fiat Chrysler. Le management de ce dernier a, selon Nikkei, contacté les dirigeants de Nissan et Mitsubishi pour leur exposer le projet. Augustin de Romanet reconduit comme PDG de Groupe ADP. AB Science tiendra deux conférences sur ses perspectives 2019 les 4 et 5 juin. Voltalia va construire et opérer une centrale solaire de 55 MW au Kenya.
 
Amazon.com serait intéressé par le rachat de Boost, mis en vente par T-Mobile et Sprint, a appris Reuters. Uber Technologies a accusé 1 milliard de dollars de pertes trimestrielles et une hausse de 20% de son chiffre d'affaires, pour sa première publication de société cotée, un déficit qui conduit le management à annoncer une réduction de ses offres promotionnelles. Selon CNBC, le conseil de CBS se préparait à des discussions de fusion avec Viacom. Le patron de General Electric critique à nouveau le timing de rachat des actifs énergétiques d'Alstom par ses prédécesseurs. Tesla lance des soldes sur ses Model 3 made in China pour doper ses ventes dans le pays. Le régulateur financier allemand (BaFin) pourrait infliger une amende à Commerzbank pour avoir tardé à informer les marchés d'un plan stratégique présenté en 2016, selon le Handelsblatt. Intesa Sanpaolo a conclu un accord syndical pour 1600 départs volontaires d'ici la mi-2021.
 
Ca publie. Wizz Air, Allgeier, Genesco.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB SCIENCE 4.15%4.27 Cours en temps réel.18.22%
ALLGEIER SE 3.08%20.1 Cours en différé.-22.31%
ALSTOM 2.39%39.49 Cours en temps réel.9.36%
AMAZON.COM 1.05%1820.19 Cours en différé.19.93%
AXEL SPRINGER 0.00%63.05 Cours en différé.27.68%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -5.99%10118.366 Cours en clôture.181.18%
BNP PARIBAS 0.19%40.605 Cours en temps réel.2.67%
BUNZL 0.00%Cours en clôture.0.00%
CAC 40 1.70%5435.48 Cours en temps réel.12.05%
CBS CORPORATION 0.18%44.22 Cours en différé.0.96%
COMMERZBANK 7.64%8.6115 Cours en clôture.0.00%
CRÉDIT AGRICOLE 0.39%10.17 Cours en temps réel.7.42%
EQUINOR 0.00%Cours en clôture.0.00%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES 3.33%11.528 Cours en clôture.-12.03%
GENERAL ELECTRIC COMPANY -1.06%8.3 Cours en différé.14.53%
GENESCO INC. 2.15%33.3 Cours en différé.-26.41%
GIVAUDAN 0.35%2589 Cours en différé.13.36%
GROUPE ADP 1.37%155.1 Cours en temps réel.-7.55%
INTESA SANPAOLO SPA 1.01%1.9226 Cours en clôture.-1.88%
LVMH MOËT HENNESSY VUITTON SE 3.77%369.1 Cours en temps réel.37.76%
MEDIASET -0.37%2.935 Cours en clôture.7.36%
MEXICO IPC 0.41%39669.9 Cours en temps réel.-5.21%
MITSUBISHI UFJ FINANCIAL GROUP INC 0.36%507.1 Cours en clôture.-3.94%
NATIXIS 1.03%3.541 Cours en temps réel.-14.91%
NIKKEI 225 -0.28%20618.57 Cours en temps réel.2.02%
NISSAN MOTOR CO LTD 0.89%669.3 Cours en clôture.-21.82%
RENAULT 3.73%50.57 Cours en temps réel.-10.63%
SHELL MIDSTREAM PARTNERS LP 0.02%21.06 Cours en différé.28.34%
TED BAKER PLC 6.08%960 Cours en différé.-41.61%
THE SWATCH GROUP 1.89%269.4 Cours en différé.-7.78%
UBER TECHNOLOGIES INC -1.20%34.85 Cours en différé.0.00%
VIACOM 0.19%26.295 Cours en différé.2.10%
VOLTALIA 0.00%10.05 Cours en temps réel.25.79%
WIZZ AIR HOLDINGS PLC 0.00%3421 Cours en différé.22.09%
ZURICH INSURANCE GROUP -0.03%351.9 Cours en différé.20.10%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader