Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Boris confine, Donald trompe

05/01/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
4

La première séance de l'année à Wall Street a un peu plombé l'ambiance boursière hier. L'incapacité d'une majorité de pays à reprendre le contrôle de l'épidémie de coronavirus et la journée électorale décisive qui se profile aujourd'hui aux Etats-Unis pour le contrôle du Sénat ont poussé les investisseurs à la prudence. La navigation à vue continue, dans une actualité déjà dense pour les entreprises.

Personne n'était suffisamment naïf pour penser que le changement d'année allait résoudre un certain nombre des maux auxquels nous sommes confrontés depuis plusieurs mois. Par contre, le petit vent d'optimisme récent a cessé de souffler, ce qui s'explique aisément par une accumulation d'actualités perturbantes.

Prenons d'abord la démocratie américaine, qui se retrouve une nouvelle fois prise en otage par un Donald Trump dont le comportement, du moins vu d'ici, est proprement hallucinant. Le 45e président des États-Unis continue à marteler, sans aucune preuve, que l'élection présidentielle a été volée, tout en se servant de son poste pour exercer des pressions indignes. La mascarade est censée durer encore deux semaines jusqu'à l'intronisation de Joe Biden le 20 janvier. Espérons qu'elle n'ira pas au-delà. Pour l'heure, le parti républicain, fissuré, craint que les gesticulations de Mister Trump ne lui fassent perdre les deux sièges de sénateur en jeu en Géorgie, ce qui ferait basculer le congrès américain en bleu. Le vote a lieu aujourd'hui, mais l'officialisation des résultats risque de prendre du temps, si l'on en croit une jurisprudence récente.

Sur le front du coronavirus, l'équation est finalement plus simple. Relâchement = hausse des contaminations. Tant que les vaccins n'auront pas renforcé les défenses, les Etats continueront à naviguer à vue. Boris Johnson et son gouvernement ont décidé hier d'un nouveau confinement pour alléger la pression sur le système hospitalier au Royaume-Uni. Voilà ce qui nous pend au nez en France et ailleurs après le brassage des fêtes de fin d'année. Et qui prolonge le calvaire de la restauration, de la culture, du tourisme, etc.

Sur les marchés financiers, le scénario central est toujours celui d'une accélération économique permise par la disparition progressive de la contamination et l'allègement des restrictions. Mais on l'a vu avec la séance d'hier, cela ne se fera pas sans heurts. Les marchés européens, peut-être encore un peu alcoolisés par leur Saint-Sylvestre à l'isolement, ont voulu démarrer 2021 en fanfare. Le soufflé est retombé avec la gueule de bois de Wall Street, où l'on goûte peu les cahots de la campagne vaccinale, le bazar politique et les signaux pandémiques qui se dégradent.

Il serait présomptueux et idiot de chercher à tirer des enseignements profonds de la première séance de l'année. Mais elle est là pour nous rappeler que les risques sont bien plus diffus qu'ils ne l'étaient l'année dernière à la même époque, et sans doute plus élevés aussi, malgré ce que l'on pense généralement. Les tensions commerciales sino-américaines et le Brexit avaient quelque chose de palpable. Les menaces sur nos modes de vie, nos interactions humaines et nos démocraties (je l'écris sans emphase) sont bien plus difficiles à appréhender. J'aimerais, et je crois ne pas être le seul, qu'il y ait un peu plus de cohérence entre les parcours boursiers médians et les réalités économiques du quotidien. Cela réduirait le sentiment de malaise persistant sur le décalage entre les deux mondes. En attendant, restons investis sur des entreprises solides offrant de bonnes perspectives de long terme dans des domaines porteurs : c'est encore le meilleur moyen d'éviter de trembler en pensant aux impondérables de 2021.

Le CAC40 perdait 0,3% à 5574 points à l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

L'inflation française (8h45), le chômage allemand (9h55) et la masse monétaire M3 de novembre (10h00) précéderont l'indice ISM Manufacturier aux Etats-Unis (16h00).

L'euro est solide à 1,2270 USD. L'once d'or se stabilise à 1940 USD. Le pétrole remonte légèrement à 51 USD le baril de Brent et à 47,56 USD le baril WTI. Le taux du 10 ans américain s'établit à 0,92%. Le Bitcoin perd du terrain à 30 852 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Bank of Ireland : KBW passe de performance de marché à surperformance en visant 4,70 EUR.
  • BMW : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 85 EUR.
  • Compagnie Financière Richemont : entre dans le Top 10 EMEA de BofA ML pour le T1.
  • Continental : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 140 EUR.
  • Delivery Hero : Citigroup reste à l'achat et relève son objectif de cours de 140 à 158 EUR.
  • E.ON : J.P. Morgan reprend le suivi à neutre en visant 10 EUR.
  • ElringKlinger : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 9 EUR.
  • Jost Werke : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 42 EUR.
  • LVMH : China Renaissance passe de conserver à acheter en visant 590 EUR.
  • Michelin : J.P. Morgan reste à surpondérer et relève son objectif de cours de 110 à 125 EUR.
  • Nagarro : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 110 EUR.
  • Nanobiotix : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 15 à 20,50 EUR.
  • NordNet : J.P. Morgan démarre le suivi à neutre en visant 137 SEK. Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 145 SEK.
  • Pernod Ricard : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 170 à 180 EUR.
  • Pirelli : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 4 EUR.
  • Renault : J.P. Morgan reste à surpondérer et relève son objectif de cours de 40 à 67 EUR.
  • Solvay : Berenberg passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 90 à 125 EUR.
  • Spire Healthcare : Jefferies passe de sousperformance à conserver avec un objectif de cours relevé de 78 à 159 GBp.
  • Unilever : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 5500 à 5350 GBp.
  • Valeo : J.P. Morgan reste à surpondérer et relève son objectif de cours de 28 à 38 EUR.
  • Wendel : HSBC relève son objectif de cours de 112 à 123 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Crédit Agricole vend sa filiale roumaine à Vista Bank Romania.
  • Alstom fournira 205 nouvelles voitures Bombardier pour le réseau SkyTrain de Vancouver pour 461 M€ et 204 voitures M7 à la SNCB belge pour 445 M€.
  • Saint-Gobain entre en négociations exclusives en vue de la cession de ses activités de distribution aux Pays-Bas à BME.
  • Nexity relève ses prévisions.
  • TF1 vante ses bonnes audiences 2020.
  • Voltalia franchit le cap de 1 GW de puissance installée.
  • Sopra Banking Software finalise l'acquisition de Fidor Solutions.
  • Tikehau Capital obtient 100 M€ de Crédit Agricole pour son nouveau fonds aéronautique.
  • XPO Logistics a finalisé l'acquisition de la majorité des activités de logistique contractuelle de Kuehne + Nagel au Royaume-Uni et en Irlande.
  • John Bert devient directeur général délégué de Focus Home Interactive.
  • Gaussin crée une filiale pour soutenir son développement en Amérique du Nord.
  • Néovacs lève 1 M€ via son programme OCEANE-BSA.
  • Fermentalg crée une coentreprise avec
  • Sanofi retient IPH6101/SAR443579, un premier candidat d'Innate, qui reçoit un paiement d'étape de 7 M€.
  • Archos lève 2 M€ via son dispositif d'OCABSA.
  • Novacyt accueille un nouveau directeur financier.
  • Sensorion publiera plus tard que prévu, au T4, les résultats principaux de l'étude de phase II de SENS-401 dans la perte auditive neurosensorielle soudaine.
  • Safe Orthopaedics lance un assistant virtuel de salle d'opération pour la chirurgie du rachis.
  • Argan a publié ses revenus annuels.

Dans le monde

Annonces importantes

  • LafargeHolcim serait en négociations avancées pour racheter la division Firestone Building Products de Bridgestone pour 2,5 Mds$, a appris Bloomberg.
  • Berkshire Hathaway, com et JPMorgan Chase renoncent à leur projet dans l'assurance santé.
  • Le NYSE renonce à délister les trois géants chinois des télécoms, China Unicom, China Mobile et China Telecom.
  • Le Mexique approuve le vaccin d'AstraZeneca contre le coronavirus.
  • Commerzbank communiquera d'ici la fin du trimestre sur sa nouvelle stratégie.
  • Des salariés d'Alphabet créent un syndicat, une rareté dans la Silicon Valley.
  • Israël autorise l'utilisation du vaccin de Moderna.
  • Dialog Semiconductor a dégagé plus de chiffre d'affaires que prévu au T4 2020.
  • Aryzta a cédé sa participation résiduelle dans Picard pour 24 M€.
  • Méga-panne pour les services de Slack
  • Foxconn va fabriquer des véhicules électriques avec la startup chinoise Byton.
  • Aedifica acquiert un campus de soins à Uden aux Pays-Bas.
  • Coca-Cola European Partners pose ses valises aux Pays-Bas après le Brexit.
  • Centene et Magellan Health se sont accordés pour un rachat de Magellan pour 2,2 Md$ de valeur d'entreprise, soit 95 USD l'action.
  • Implenia remporte un grand contrat pour le tunnel d'Altona sur l'A7 à Hambourg.
  • Dufry et HDH vont inaugurer de nouvelles boutiques en Chine.
  • Arbonia vend son activité de fenêtres au danois Dovista pour 350 MCHF.
  • IntegraFin n'a pas l'intention de faire une offre sur Nucleus Financial.

Ça publie aujourd'hui. Fast Retailing, WM Morrison, NordNet

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
4
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AEDIFICA SA -1.90%103 Cours en temps réel.4.78%
ALPHABET INC. 0.30%2021.91 Cours en différé.15.36%
ALSTOM -0.60%41.34 Cours en temps réel.-11.31%
ARCHOSAUR GAMES INC. -3.49%17.12 Cours en clôture.-18.48%
ARYZTA AG -3.58%0.78 Cours en différé.14.37%
ASTRAZENECA PLC -1.54%6902 Cours en différé.-5.17%
BANK OF IRELAND GROUP PLC -4.03%3.38 Cours en temps réel.2.42%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. -0.88%364580.01 Cours en différé.4.82%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -0.30%46098.1 Cours en temps réel.59.91%
CHINA MOBILE LIMITED -2.01%53.7 Cours en clôture.21.49%
CHINA TELECOM CORPORATION LIMITED -3.11%2.49 Cours en clôture.15.81%
CHINA UNICOM (HONG KONG) LIMITED -2.57%4.92 Cours en clôture.10.56%
COCA-COLA EUROPEAN PARTNERS PLC -2.09%42.15 Cours en temps réel.6.84%
COMMERZBANK AG -3.07%5.43 Cours en différé.3.11%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -1.02%87.58 Cours en différé.9.37%
DELIVERY HERO SE -2.54%105.7 Cours en différé.-16.77%
DIALOG SEMICONDUCTOR PLC -0.03%64.4 Cours en différé.44.10%
DUFRY AG 1.24%62.16 Cours en différé.11.84%
E.ON SE -0.49%8.45 Cours en différé.-6.77%
ELRINGKLINGER AG 3.43%13.86 Cours en différé.-12.50%
FERMENTALG -2.61%2.99 Cours en temps réel.106.78%
FOCUS HOME INTERACTIVE -4.57%62.6 Cours en temps réel.-2.49%
FOXCONN INDUSTRIAL INTERNET CO., LTD. -0.79%13.81 Cours en clôture.0.88%
GAUSSIN SA -4.34%8.946 Cours en temps réel.-14.80%
IMPLENIA AG -2.14%29.22 Cours en différé.21.55%
INNATE PHARMA -0.11%3.72 Cours en temps réel.7.45%
INTEGRAFIN HOLDINGS PLC -2.16%499 Cours en différé.-10.25%
JOST WERKE AG -0.93%47.95 Cours en différé.11.25%
JPMORGAN CHASE & CO. -2.65%147.17 Cours en différé.15.82%
KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG 0.09%215.7 Cours en différé.7.42%
LAFARGEHOLCIM LTD -2.49%50.16 Cours en différé.3.17%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -1.13%525 Cours en temps réel.2.76%
MAGELLAN HEALTH, INC. 0.13%93.32 Cours en différé.12.65%
MICHELIN SCA 1.31%119.75 Cours en temps réel.14.10%
NAGARRO SE -2.44%87.8 Cours en différé.-2.01%
NANOBIOTIX -0.72%13.8 Cours en temps réel.0.00%
NORDNET AB (PUBL) 0.16%152.15 Cours en différé.17.85%
NOVACYT -3.78%8.14 Cours en temps réel.-16.94%
NUCLEUS FINANCIAL GROUP PLC 0.00%188.5 Cours en différé.7.10%
PERNOD RICARD -2.05%157.35 Cours en temps réel.0.35%
PIRELLI & C. S.P.A. -0.10%4.775 Cours en différé.7.71%
RENAULT -0.62%37.125 Cours en temps réel.3.82%
SAINT-GOBAIN 3.09%44.42 Cours en temps réel.18.45%
SANOFI 0.20%75.8 Cours en temps réel.-3.68%
SENSORION -0.93%2.12 Cours en temps réel.41.33%
SPIRE HEALTHCARE GROUP PLC -2.27%146.6 Cours en différé.-5.66%
TIKEHAU CAPITAL -2.02%24.3 Cours en temps réel.-5.45%
VALEO -3.08%29.24 Cours en temps réel.-9.42%
VOLTALIA SA -2.58%22.7 Cours en temps réel.-12.19%
WENDEL -1.41%94.7 Cours en temps réel.-3.32%
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 1 mois arrow option
vous pensez vraiment que s'il n'y avait pas eu de fraudes autant de gens auraient fait des declaration sous serment qui en cas de parjure sont passibles de prison ?
et je ne parle des autres faits objectifs ...
3
4
Achille01Z - Il y a 1 mois arrow option
Il y a bien des preuves. Affirmer le contraire.... sans preuve :) n'est qu'un effet de manche. Jamais une élection n'aura été autant manipulé aux US.
1
2
frederickp - Il y a 1 mois arrow option
Mais non il n'y a pas eu de fraudes électorales aux US, et Trump est un vilain petit canard !!! Vous devriez être un peu plus objectif dans vos écrits et moins partie prenante. Mais peut être n'avez-vous pas les bonnes sources d'informations ? Pourtant elles existent, mais elles dérangent c'est sûr ! Comment allez-vous faire si les événements devaient donner raison à Trump ???
  
  
YahYah - Il y a 1 mois arrow option
"Bondain" ou Dindon manipulateur ?
1
  
  • Publier
    loader