Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
754
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Rumeurs d'avancées sur le Brexit, les marchés en hausse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
01/11/2018 | 09:26

Le CAC40 a perdu 400 points au mois d'octobre, débuté à 5 493 et clôturé à 5 093. Mais grâce à un sursaut de 2,31% hier, l'indice parisien évite une rare correction mensuelle à deux chiffres, un événement qui ne s'est produit qu'à 16 reprises depuis 1987 et la création de l'indice. Ce matin après une ouverture baissière, des rumeurs d'accord proche sur le Brexit ont ramené les actions dans le vert.

La réputation du mois d'octobre n'est pas usurpée. Avec -7,28% au compteur, le CAC40 a beaucoup souffert sur la période, à l'instar des autres indices mondiaux, notamment aux Etats-Unis. Octobre est, historiquement, un mois compliqué pour les marchés financiers. Il s'est achevé hier sur une note positive, alors que les publications d'entreprises viennent à la rescousse d'investisseurs rendus moroses par les tensions commerciales et politiques. Si les technologiques américaines se sont reprises, permettant au Nasdaq de s'adjuger 2,3%, l'indice technologique américain n'en affiche pas moins son pire mois boursier depuis la fin de la crise des subprimes.
 
Ce matin, la tendance reste porteuse. "Les marchés sont raisonnablement calmes, il y a un brin d'optimisme sur le Brexit dans l'air et personne ne paraît trop agité alors que le dollar approche des 7 Yuans", résumait Robert Carnell avant l'ouverture. Pour autant, le patron de la recherche économique d'ING pour l'Asie rappelait aussi que l'équilibre est fragile avec l'approche des statistiques mensuelles sur l'emploi aux Etats-Unis (vendredi), les élections américaines de mi-mandat (dans 5 jours) et les craintes affichées par certains dirigeants chinois sur la croissance de leur économie. Un optimisme prudent mais pas béat, donc, même si l'on sent ce matin que des avancées décisives pourraient avoir lieu dans le dossier Brexit, ce qui réduirait un foyer de risque (bien vu Robert).
 
Pour patienter jusqu'à ces diverses échéances, la publication la plus attendue de la semaine, Apple, aura lieu ce soir après la clôture de Wall Street. Auparavant, les investisseurs patientent avec ArcelorMittal, Crédit SuisseRoyal Dutch Shell, DowDupont, Novo Nordisk, Shire ou Kraft Heinz
 
Les temps forts économiques du jour

En Europe, les statistiques majeures sont concentrées au Royaume-Uni avec l'indice PMI Manufacturier d'octobre (10h30, consensus 53) et le rapport sur l'inflation de la Banque d'Angleterre (13h00). Aux Etats-Unis, le rapport Challenger sur les suppressions de postes (12h30) précèdera les inscriptions hebdomadaires au chômage (13h30, consensus 213 000), la productivité et les coûts de main d'œuvre (13h30), le PMI Manufacturier (14h45, consensus 55,9), l'ISM Manufacturier (15h00, consensus 59) et les dépenses de construction (15h00, consensus +0,2%).
 
La paire EUR / USD est à 1,13555 ce matin, sur une légère remontée de la monnaie unique. L'once d'or progresse légèrement à 1 223 USD. Le baril se stabilise à 65 USD le WTI et 74,70 USD le Brent. Le 10 ans américain est à 3,159%.
 
Les principaux changements de recommandations
                                                                                        
  • Berenberg entame le suivi d'Aker BP à conserver en visant 300 NOK.
  • Jefferies abaisse de 29 à 25 USD son objectif sur Criteo, en restant à conserver.
  • AlphaValue revalorise Edenred de 30,40 à 33,20 EUR mais reste à alléger.
  • Berenberg revalorise JCDecaux de 32 à 36 EUR en restant acheteur.
  • AlphaValue passe d'acheter à accumuler sur Jeronimo Martins, dont l'objectif passe de 15,60 à 13,30 EUR.
  • Berenberg entame le suivi de Lundin à l'achat en visant 340 SEK.
  • Jefferies rehausse de 86 à 93 SEK son objectif sur Medicover, en restant à l'achat.
  • Liberum abaisse de 316 à 261 GBp son objectif sur Premier Asset Management, en restant acheteur.
  • Barclays passe de sousperformance à neutre sur Sanofi, revalorisé de 68 à 80 EUR.
  • AlphaValue passe d'alléger à accumuler sur Securitas, en visant 171 SEK contre 158 SEK précédemment.
  • Berenberg réduit de 49 à 46 EUR son objectif sur Solutions 30 en restant acheteur.
  • Jefferies rehausse de 275 à 280 GBp son objectif sur WM Morrison, en restant à l'achat.
 
L’actualité des sociétés
 
Les immatriculations de véhicules neufs reculent de -1,5% en France en octobre, annonce le CCFA. Jacques Ripoll devient directeur général de Crédit Agricole CIB. BNP Paribas boucle le rachat des activités bancaires de Raiffeisen en Pologne. Canal + (Vivendi) récupère les droits du football anglais pour trois ans. Eurofins finalise le rachat de TestAmerica et s'empare du canadien EnvironeX. Altice Europe change de directeur financier. Bénéteau rachète Digital Nautic. Feu vert à la reprise par Rubis des actifs de Repsol à Madère et aux Açores. Akwel, Europlasma, Cast, Madvertise et Paref ont publié leurs comptes.
 
Londres et Bruxelles auraient conclu un accord permettant au secteur financier britannique de conserver un accès au marché unique, selon le 'Times'. easyJet toujours intéressé par Alitalia. Ford et Volkswagen discutent alliance dans le véhicule autonome, selon des informations de Reuters. Volkswagen qui pourrait bien être inquiétée par la première action de groupe montée en Allemagne après le trucage des émissions de polluants. Moody's abaisse la notation crédit de General Electric de deux crans. L'antitrust japonais enquête à son tour sur les géants de l'internet.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AKER BP ASA 9.35%187.75 Cours en différé.-40.38%
AKWEL 2.53%15.4 Cours en temps réel.-23.76%
ALTICE EUROPE N.V. 7.62%4.15 Cours en différé.-27.80%
APPLE INC. 2.85%331.5 Cours en différé.12.89%
ARCELORMITTAL 4.12%10.454 Cours en différé.-33.17%
BNP PARIBAS 8.59%39.115 Cours en temps réel.-25.96%
BP PLC 7.75%362.25 Cours en différé.-23.19%
BÉNÉTEAU 4.71%7.34 Cours en temps réel.-32.23%
CAC 40 3.71%5197.79 Cours en temps réel.-16.16%
CAST 6.67%2.08 Cours en temps réel.-33.55%
CREDIT SUISSE GROUP AG 5.26%10.21 Cours en différé.-25.98%
CRITEO S.A. 4.06%14.62 Cours en différé.-15.64%
CRÉDIT AGRICOLE SA 6.34%9.096 Cours en temps réel.-29.62%
EASYJET PLC 6.99%891.2 Cours en différé.-37.44%
EDENRED 5.21%43.21 Cours en temps réel.-6.27%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.02%1.08594 Cours en différé.-0.27%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.08%1.1284 Cours en différé.1.10%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -2.71%588.6 Cours en temps réel.19.10%
EUROPLASMA 0.00%0.0009 Cours en temps réel.-85.25%
FORD MOTOR COMPANY 11.72%7.34 Cours en différé.-21.08%
GENERAL ELECTRIC COMPANY 1.81%7.88 Cours en différé.-29.39%
ING GROEP N.V. 8.64%7.13 Cours en différé.-33.29%
JCDECAUX SA 2.91%20.16 Cours en temps réel.-26.64%
JERONIMO MARTINS SGPS SA -1.46%15.495 Cours en différé.5.66%
LUNDIN ENERGY AB 3.92%246.7 Cours en différé.-25.42%
MADVERTISE 0.00%0.3 Cours en temps réel.-30.56%
MEDICOVER AB (PUBL) -1.30%106 Cours en différé.-1.11%
NOVO NORDISK A/S -0.19%429.5 Cours en différé.11.08%
PAREF 2.22%69 Cours en temps réel.-18.34%
PREMIER MITON GROUP PLC 1.94%183.5 Cours en différé.2.51%
RAIFFEISEN BANK INTERNATIONAL AG 5.38%18.61 Cours en clôture.-16.88%
ROYAL DUTCH SHELL PLC 7.46%16.816 Cours en différé.-35.73%
RUBIS SCA 1.63%46.04 Cours en temps réel.-15.91%
SANOFI SA 0.35%89.16 Cours en temps réel.-0.51%
SECURITAS 3.64%135.15 Cours en différé.-19.23%
THE KRAFT HEINZ COMPANY 4.09%28.495 Cours en clôture.1.03%
VIVENDI SE 0.93%22.69 Cours en temps réel.-12.12%
VOLKSWAGEN AG 5.18%148.98 Cours en différé.-15.47%
WM MORRISON SUPERMARKETS PLC -1.14%186.3 Cours en différé.-6.76%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader