Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Franco-libanaise
Date de naissance : 09/03/1954
Biographie : Il est le PDG de Renault depuis avril 2005.

Figure incontournable du paysage industriel, Ca...

Carlos Ghosn pourrait passer les fêtes en prison, selon Sankei

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
04/12/2018 | 10:05
CARLOS GHOSN POURRAIT PASSER LES FÊTES EN PRISON, SELON SANKEI

TOKYO (Reuters) - Le parquet de Tokyo a l'intention de formuler une nouvelle accusation contre Carlos Ghosn concernant la sous-évaluation présumée de ses revenus, ce qui pourrait conduire à son maintien en détention jusqu'à la fin de l'année, écrit mardi le quotidien Sankei.

Le journal ajoute, sans préciser ses sources, que le parquet a l'intention de procéder le 10 décembre à l'arrestation de Carlos Ghosn - et de son ancien conseiller chez Nissan Greg Kelly - pour avoir minimisé d'environ quatre milliards de yens (31 millions d'euros) sa rémunération entre 2015 et 2017. Si la justice autorise la durée de détention maximale avant inculpation pour ce dossier, Carlos Ghosn et Greg Kelly seront incarcérés jusqu'au 30 décembre.

Les deux hommes sont déjà en prison depuis le 19 novembre. Dans ce premier dossier, Carlos Ghosn est accusé d'avoir déclaré environ la moitié des quelque 10 milliards de yens de sa rémunération perçue sur une période de cinq ans allant jusqu'à 2010. Leur incarcération a été prolongée vendredi dernier jusqu'au 10 décembre.

Le parquet de Tokyo s'est refusé à tout commentaire sur l'article de Sankei.

Carlos Ghosn n'est pas en mesure de répondre lui-même aux accusations portées contre lui et le cabinet de son avocat, Motonari Otsuru, ne répond pas aux demandes de commentaires. Selon la chaîne de télévision japonaise NHK, l'ancien président de Nissan nie les malversations dont il est soupçonné.

Au Japon, un suspect peut être maintenu en détention pendant 10 jours, période qui peut être renouvelée pour 10 jours supplémentaires si un juge l'autorise à la demande du parquet. A l'issue de ce laps de temps, le parquet doit inculper formellement le suspect ou le libérer.

Celui-ci peut cependant faire l'objet d'une nouvelle arrestation dans la foulée, ce qui a pour effet d'ouvrir une nouvelle procédure de maintien en détention. Le processus peut être répété et des suspects se trouvent ainsi parfois derrière les barreaux pendant des mois sans être inculpé et sans libération sous caution.

(Chang-Ran Kim, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
NISSAN MOTOR CO LTD 0.95%924.4 Cours en clôture.-18.19%
RENAULT 1.35%57.07 Cours en temps réel.-32.89%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.

Publicité